English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 06- Livre Six : POLITIQUE REVOLUTIONNAIRE > 1-2 Réformisme et fascisme contre la révolution sociale > Le Pen : la peur n’évite pas le danger

Le Pen : la peur n’évite pas le danger

mardi 24 avril 2012, par Robert Paris

1 Message

  • Marine Le Pen s’est rendue aux Pays-Bas, pour discuter avec le populiste Geert Wilders de la création d’un groupe politique au Parlement européen. Une manière de prouver que le FN n’est en rien différent des groupes néonazis européens dont certains ont directement la croix gammée comme emblème !

    En quête d’alliances, en vue des élections européennes de mai 2014, Marine Le Pen s’est rendue, mercredi 13 novembre, aux Pays-Bas, afin de sceller un rapprochement avec le parti notoirement anti-islam de Geert Wilders (PVV). S’appuyant sur des sondages, annonçant une percée des partis populistes et anti-européens lors des prochaines élections, la présidente du Front national (FN) caresse l’idée de constituer, au sein du Parlement européen, un groupe politique rassemblant les droites nationalistes de différents États membres.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0