English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Bulletin La Voix des Travailleurs d’EDF

Bulletin La Voix des Travailleurs d’EDF

dimanche 9 septembre 2012, par Robert Paris

1 Message

  • Des associations antinucléaires ont annoncé avoir déposé devant le Jury de déontologie publicitaire une plainte pour publicité « mensongère » contre EDF, qui se vante sur son site de produire en Alsace une électricité « 100% sans CO2 ». « EDF cherche à cacher les dysfonctionnements récurrents à (la centrale de) Fessenheim d’un coup de peinture verte par la publication d’une infographie publicitaire présentant sa production d’électricité en Alsace comme ’durable’ », estiment les associations dans un communiqué commun.

    Cette infographie, publiée depuis janvier 2011 sur le site alsace.edf.com, assure qu’avec 40% d’électricité issue d’énergies renouvelables et 60% d’origine nucléaire, 100% de l’électricité produite en Alsace ne génère pas d’émission de CO2. Des « arguments fallacieux, voire mensongers », selon les associations qui estiment qu’EDF commet d’abord un « amalgame malhonnête en mettant sur le même plan nucléaire et renouvelables », alors que la centrale de Fessenheim produit des tonnes de déchets nucléaires à vie longue. En outre, « EDF ment », estiment-elles. En effet, « il n’existe aucune activité industrielle exempte de rejets de gaz à effet de serre ; même si on se focalise sur les opérations qui se déroulent en Alsace, la construction de la centrale et le transport du combustible ont généré et génèrent toujours des émissions de CO2 ».

    « Surtout, en se focalisant sur la phase d’exploitation de la centrale, EDF oublie de prendre en compte dans son calcul les émissions non négligeables liées à l’ensemble de l’industrie nucléaire, en amont et en aval (extraction de l’uranium, fabrication du combustible, opérations de traitement des déchets, etc.) », ajoutent-elles. Selon les associations, des études ont démontré que la production moyenne en CO2 de l’électricité nucléaire est d’environ 66g de CO2/kWh, avec des valeurs maximales atteignant 288g de CO2/kWh.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0