English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 09 - Livre Neuf : RELIGION > Alors que le christianisme veut être partout en politique, il convient de (...)

Alors que le christianisme veut être partout en politique, il convient de mieux connaître ses méfaits

lundi 29 juillet 2013, par Robert Paris

Alors que le christianisme veut être partout en politique, il convient de mieux connaître ses méfaits

L’offensive de Christine Boutin en France ne provient pas seulement des réactions contre le mariage gay. Les politiciens qui veulent faire du christianisme une base d’intervention politique prétendent répondre ainsi à une désorientation morale prétendument cause de la crise de nos sociétés et à l’offensive de l’Islam politique. Ils ont ainsi deux dérivatifs à la vraie crise du monde capitaliste.

Le 21 juin 2011, elle annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2012. Elle détaille son programme à Ecully (Rhône) le 11 septembre. « La France attend un vrai big bang basé sur nos racines judéo-chrétiennes » déclare-elle...

C’est toute une orientation des milieux de la bourgeoisie consistant à traduire sur le terrain politique la « guerre des civilisations » afin de diviser les milieux populaires. La bourgeoisie mondiale pousse à diviser le monde par communautarismes et religions. Elle pousse les peuples du monde arabe et du Maghreb dans les pattes des islamistes et les peuples des pays occidentaux dans celles des politiques chrétiens. On constate en France cette nouveauté : le christianisme prétend intervenir en politique et pas seulement sur l’homosexualité, sur le droit à l’avortement mais aussi sur le pouvoir politique...

La papauté a une nouvelle politique qui consiste à pousser ses propres pions politiques dans les différents pays. Ainsi, Christine Boutin, qui est devenue la chef du parti chrétien démocrate est depuis 1995 "Consulteur du Conseil pontifical pour la famille au Saint-Siège"...

Et l’Eglise est désormais chargée de militer politiquement en son sein. Les manifestations anti-mariage gay n’en sont que l’une des manifestations.

Le pape François fait aussi mine d’exhorter les jeunes à changer de société. Mais ce changement n’est pas celui de la liberté des femmes puisqu’il menace Dilma Rousseff de faire campagne contre elle si elle ne renonce pas au droit à l’avortement des femmes violées !!!

A Rio de Janeiro, dans le cadre des Journées mondiales de la jeunesse, le pape a exhorté la jeunesse brésilienne, qui a massivement protesté le mois dernier contre la corruption, à combattre l’apathie en offrant une « réponse chrétienne ». Encourageant les jeunes à devenir des « athlètes du Christ » et des « protagonistes du changement », il les a invités à offrir « une réponse chrétienne aux préoccupations sociales et politiques qui grandissent dans de nombreuses régions du monde ». « Les jeunes dans les rues veulent être les acteurs du changement. (...) Ne restez pas au balcon de la vie, Jésus n’y est pas resté. Il s’y est engagé ! Engagez-vous-y comme l’a fait Jésus », leur a-t-il lancé. Le discours prévoyait qu’il ajoute : « d’une manière ordonnée, pacifique et responsable  » mais le pape a improvisé et n’a pas lu cette partie du texte. Alors que le mouvement social du mois dernier entendait protester contre les vastes dépenses engagées pour le Mondial 2014, le pape a déclaré que « Jésus offr(ait) quelque chose de plus grand que la Coupe du monde », une « vie remplie et fructueuse » pour les fidèles.

5 Messages de forum

  • Il ne faut pas confondre le christianisme avec ces que les Eglises dites chrétiennes en ont fait !!

    Répondre à ce message

  • Bonjour, j’apprécie la plupart de vos écrits, mais ici je sursaute. Vous dites que le christianisme veut être partout en politique, il vaut mieux connaître ses méfaits ! Là vous vous trompez lourdement, comme la majorité des gens d’ailleurs. Et par la faute des Eglises dites chrétiennes qui ont réussi ce tour de force, de faire croire que le christianisme, c’est ce qu’elles vivent et ce que vivent leurs fidèles ! Je vous répondrai par Nietzsche : " Les chrétiens sont à genoux face à l’inverse de l’Evangile !" Et pour lui c’était la plus grande ironie universelle !
    Le christianisme n’est nulle part ! Le christianisme c’est l’amour, la compassion, la non-violence ! Etre chrétien, c’est aimer son prochain, comme soi-même, faire aux autres ce que l’on voudrait que l’on vous fasse, c’est aimer ses ennemis, c’est tendre la joue gauche si on vous frappe sur la droite...c’est donner à manger à celui qui a faim, donner son manteau à celui qui a froid etc ...bref l’inverse de ce que vivent les grands des Eglises et leurs fidèles qui sont maintenus dans l’infantilisme pour que ces grands, puissent garder leur pouvoir !! Je ne sais pas si je suis croyante ou pas, plutôt agnostique, et si je défends le christianisme c’est par souci de justice. Il ne mérite pas d’avoir été et d’être encore ridiculisé comme il l’a été et l’est encore, ridiculisé et trahi ! Comment l’Eglise est-elle parvenue avec un enseignement d’amour, de non-violence a faire tant de crimes, de tortures, de massacres ? Jusqu’à bénir armées, canons, bombes atomiques ? Et encore avoir tant de fidèles naïfs et aveugles, comme je l’ai été et qui s’imaginent comme je me le suis imaginée si longtemps, vivre l’amour, la non-violence, la compassion en vivant exactement l’inverse ? Inouï !
    Le christianisme dites-vous, veut être partout !! Mais non, il ne veut être nulle part et il n’est nulle part ! Hélas !
    Ce que vous dénoncez, c’est le catholicisme !! Il ne faut pas confondre, pas tomber dans ce piège ! Tolstoï avait aussi raison de dire que toutes les Eglises, qu’elles soient catholiques, protestantes, presbytériennes, orthodoxes ne sont que des institutions mensongères et cruelles, qui substitués leurs dogmes et superstitions, tout un fatras théologique au message pur et simple du Christ !

    Répondre à ce message

    • « Le christianisme n’est nulle part ! Le christianisme c’est l’amour, la compassion, la non-violence ! Etre chrétien, c’est aimer son prochain, comme soi-même... », dites-vous.

      Je ne récuse pas forcément votre point de vue. J’admets volontiers qu’il existe des gens qui considèrent le christianisme différemment de l’église chrétienne, de l’ordre papal et autres... Tant mieux !

      Par contre, je n’ai pas vu ces gens se battre contre les exactions de la papauté, contre le machisme des religieux, contre le fait de remettre des enfants aux prêtres pédophiles, contre les pères blancs génocidaires du Rwanda...

      Répondre à ce message

  • La Conférence des Evêques de France entend peser sur la prochaine élection présidentielle !!

    "nous souhaitons appeler nos concitoyens à tenir compte de certains enjeux qui nous paraissent engager notre avenir de façon déterminante" précise la CEF, dans un document publié lundi 20 juin.

    L’Eglise fait de la politique...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0