English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 26- HISTOIRES COMIQUES > Vous voulez rire ?

Vous voulez rire ?

vendredi 28 mars 2014, par Robert Paris

Vous voulez rire ?

Savez-vous pourquoi Dassault ne paie pas l’ISF ?

L’impôt sur la fortune, vous ne voulez quand même pas que cela concerne la cinquième fortune de France, le détenteur de 12,8 milliards d’euros dont 4,5 milliards dans Dassault Aviation, de 4,5 milliards dans Dassault Systèmes, de 2,5 milliards dans Thalès sans compter la société du journal Le Figaro et autres pécadilles, celui qui est propriétaire de Veolia à hauteur de 6,3% accessoirement. Non, il ne peut pas payer l’ISF car, voyez-vous, cet impôt sur la fortune ne concerne pas « la possession des outils de travail » et son travail, à Serge Dassault, c’est d’exploiter les salariés de Dassault. Pour Veolia, c’est différent, c’est un investissement et pas un outil de travail. Alors, il a un autre argument : ce n’est pas lui personnellement mais sa holding qui en est propriétaire. Encore heureux car sinon, rien que pour Veolia, il devrait 7,5 millions d’ISF par an aux fonds publics… Par contre, inversement, ne vous inquiétez pas : c’est l’Etat qui achète ses matériels, finance ses projets, prend sur lui les pertes des avions de guerre que personne n’achète, les impose à l’armée française et fait ainsi un trou dans les finances publiques. On pourrait se dire : pas étonnant, Dassault est spécialisé dans le vol ! Mais il n’est nullement un cas à part. Les trusts français du Cac 40 ne paient quasiment jamais d’impôts et reçoivent des multiples aides publiques, que ce soit de l’Etat ou des régions. Pour qu’un trust paie des impôts et des taxes, il faudrait vraiment qu’il fasse exprès !

Ils se sont mutuellement bénis !

Les deux François se sont rencontrés, « sa sainteté » François, le chef normal des prêtres pédophiles et François, le « président normal » des « François », c’est-à-dire de l’hexagone et ils n’ont pas lésiné sur l’eau bénite. Hollande a même déclaré qu’ils étaient tous deux (François premier et la France) des symboles de la liberté et de la fraternité et que « le pape a honoré notre pays en canonisant le prêtre savoyard Pierre Favre qui contribua à fonder la Compagnie de Jésus. » Pas mal non, ce président socialiste enthousiaste de la compagnie de Jésus, cette secte multinationale qui a tellement trompé, exploité et volé qu’elle détient des richesses un peu partout, emploie 17.000 salariés et diffuse son message réactionnaire dans des écoles. Le président laïque de la France laïque a fait un beau geste de concordat à Rome !

Encore un pompier qui se fait incendier !

Un pompier a eu le front de refuser en public de serrer la main du ministre de l’Intérieur Valls, ce qui est parfaitement son droit en toute liberté et en toute légalité. Le statut de pompier ne prévoit aucune obligation en la matière. On ne sait pas quelles motivations avait ce brave pompier pour refuser de serrer la main à Valls, l’homme d’extrême droite du gouvernement de gauche. Est-ce parce qu’il est raciste envers les Roms, est-ce parce qu’il est raciste envers les sans papiers, les immigrés, qu’il se réclame des « blancs blancos » contre les arabes et les noirs, fussent-ils français, est-ce parce qu’il fait campagne contre les Musulmans, pour la guerre en Syrie ou tout simplement parce que sa gueule ne lio revenait pas, ce que l’on comprend très bien ? En tout cas, ce que l’on sait, c’est que Valls a déclaré qu’il ne pouvait pas exercer valablement son métier s’il refusait de lui serrer la main. Ce candidat à la présidence affiché a semble-t-il besoin que le bon peuple lui baise les pieds !

Bouteflika, toujours vert !

Incroyable ! On s’attaque à un vieillard en fin d’existence qui a pour seul désir, compréhensible, de rester dans son fauteuil ! Est-ce sa faute si c’est un fauteuil de président et si cela le contraint à faire campagne pour le renouvellement de son mandat, alors qu’il ne peut plus bouger, ni parler ? Est-ce sa faute si son état ne lui permet pas grand-chose à part incarner l’avenir du pays ? Est-ce sa faute si tous les candidats califes à la place du calife, ne lui créent que des soucis en manifestant et en se moquant, sachant que lui ne peut ni manifester ni se moquer… Pourtant le poste n’est qu’une cause de souci pour le titulaire quand ce n’est pas une porte vers la mort. Bizarre de voir l’ancien président Zéroual participer à la cabale contre Bouteflika… à croire qu’il rêverait de faire comme lui, s’installer définitivement dans le fauteuil !

Pôle des gros salaires mais pas de l’emploi

48 dirigeants de Pôle Emploi ne connaissent pas la crise. Non seulement ils ont une bonne paie, que les inscrits à Pôle Emploi retrouvent ou pas un emploi mais ils reçoivent une retraite chapeau si copieuse qu’ils ne veulent pas qu’elle soit rendue publique. On sait seulement que c’est de l’ordre de 130.000€ brut par an plus 1000€ de bonus par mois d’activité. Côté pôle, ces dirigeants n’ont pas perdu le nord !

Titi et Babar, les nouveaux pirates

Non, ce n’est pas le nom du dernier film de bandes dessinées pour enfants ! Il s’agit de logiciels pirates que la DGSE et la DCRI (les services secrets français) auraient employé pour entrer dans les systèmes informatiques de nombreux pays afin de combattre l’Iran et d’espionner d’autres pays comme la Côte d’Ivoire. Les USA que Snowden a révélé être des spécialistes de l’espionnage mondial et du piratage ont démontré, avec le 11 septembre, à quel point c’est efficace !

Arnaque Générale

La Cour de Cassation a annulé le 19 mars dernier la condamnation de Kerviel au remboursement de 4,9 milliards à la banque Société Générale, ce qui ne veut pas dire que cette banque soit elle-même accusée pour avoir perdu cette somme colossale et que c’est encore les contribuables qui devront payer pour renflouer la banque.

Valls a une grande oreille mais la tête ?

Les services secrets britanniques viennent de nous apprendre que ce serait Orange qui livrerait à la DGSE et donc aux services secrets leurs renseignements, quitte à le faire au-delà de ce que permet la loi. C’est que nous apprend Le Monde du 21 mars 2014. Ces pratiques, mises en place par Sarkozy-Guéant ont été validées, semble-t-il, par Hollande-Valls. Aussi policiers les uns que les autres et aussi peu soucieux de la légalité. Sans parler de la démocratie et de la liberté, cela va de soi !

Les lycéens à nouveau mobilisés pour les sans papiers

Valls menace à nouveau d’expulsion un lycéen, après avoir juré ses grands dieux que l’école était un sanctuaire ! Cette fois, c’est une lycéenne brésilienne qui est visée. Il ne faut pas se fier aux déclarations de ces gens-là et seule la mobilisation les fera reculer.

Suicide pour surcharge de travail

Un suicide d’une anesthésiste a eu lieu à l’hôpital de Châteauroux, sur son lieu de travail. Il est intervenu après une semaine de travail de 78 heures !!! L’équipe, sous le choc, avoue que, pour tenir le rythme, certains prennent des anxiolytiques. On a contraint le personnel de l’hôpital de Châteauroux comme de beaucoup d’hôpitaux à absorber le double de son activité habituelle depuis quelques années en conséquence de la fermeture de petits hôpitaux des alentours et évidemment sans augmenter ni les services ni les effectifs. Les responsables de la Santé sont… responsables.

Activité libérale des médecins à l’Hôpital public

378 médecins exercent une activité libérale à l’APHP. Leur revenu moyen annuel est de 90.400 euros qui se rajoutent à ce que leur paie l’APHP qui, de son côté, touche pour leur activité 20.000 euros par praticien en moyenne. Ces professions ne sont libérales que pour les revenus car les locaux sont publics, les charges le sont, le matériel est public et le personnel l’est également. Les patients et la santé publique servent donc de vaches à lait pour nourrir des professions dites libérales et l’argent que l’APHP dépense ainsi lui fait défaut pour payer le personnel, pour payer le matériel, pour financer les locaux. Ce qui est donné aux uns est pris aux autres. Et encore, les médecins, qui exigent de gagner plus encore, sont les premiers à dire du mal du service public de santé, à critiquer les autres personnels de l’hôpital, comme les sages-femmes, les infirmières, les aides soignantes ou les autres personnels non soignants quand ils revendiquent de gagner simplement leur vie. Mais ils gagnent sur les deux tableaux : le libéral et le public !

Suppressions d’emplois à la Sécurité Sociale

4000 postes devraient être supprimés d’ici à 2017. La surcharge de travail est déjà telle que, lorsqu’on a un problème de sécu, cela prend plusieurs mois avant que le problème ne soit réglé. C’est encore une manière de casser la sécurité sociale, ceux qui y travaillent comme le service qu’il offre aux usagers.

L’hôpital public étranglé par les emprunts toxiques

La Fédération Hospitalière de France lance un cri d’alarme : les hôpitaux sont menacés par des dettes causées en grande partie par le fait que les autorités de tutelle leur avaient conseillé des emprunts toxiques auprès des banques pour régler leurs problèmes de finances. Il en résulte aujourd’hui un trou financier de 1,5 milliards d’euros soit un quart du total de leurs dettes. Les collectivités locales touchées elles aussi par ces mêmes emprunts toxiques vont bénéficier d’un plan d’aide cofinancé par l’Etat et les banques sous la condition de ne pas attaquer Dexia. Mais les hôpitaux sont exclus du bénéfice de ce plan. L’Etat se défausse de ses responsabilités alors que c’est lui qui avait conseillé ces emprunts !

Pas si rentable le partenariat public-privé !

Le Centre hospitalier sud-francilien d’Evry est contraint d’abandonner le partenariat public-privé qui s’est révélé un véritable trou financier suite à l’avis de la Cour des comptes dans son rapport du 12 février 2014. L’hôpital devait en effet verser un loyer à Eiffage pendant trente ans avant de devenir propriétaire, le loyer annuel s’élevant à 48 millions d’euros. La sortie négociée se soldera par une indemnisation de 80 millions d’euros à Héveil, filiale d’Eiffage, indique le groupe de BTP. Cependant, cette sortie du partenariat devrait correspondre encore à une économie de 600 à 700 millions d’euros ! C’est dire l’ampleur de l’arnaque…

L’Europe, humaine, ouverte, accueillante et fraternelle

Le 6 février 2014, la garde civile espagnole a tiré à balles caoutchouc contre 200 migrants qui tentaient de pénétrer dans l’enclave espagnole de Ceuta. Ils ont tiré 145 balles et 5 fumigènes, ont déclaré les membres du gouvernement pour justifier d’avoir fait quinze morts et de nombreux blessés parmi des migrants qui n’étaient ni armés, ni menaçants, ni violents…

4 Messages de forum

  • Vous voulez rire ? 5 avril 2014 11:44

    Un policier pakistanais a été suspendu pour avoir soupçonné de tentative de meurtre un bébé de neuf mois et forcé le poupon à comparaître devant les tribunaux, ont annoncé vendredi des responsables.

    Le bébé, nommé Mohammad Musa, avait été arrêté début février avec d’autres membres de sa famille pour « avoir lancé des pierres » à des représentants d’une compagnie de gaz naturel qui menaient une opération pour traquer des personnes piratant des compteurs de gaz dans les faubourgs de Lahore (est).

    Dans son rapport, l’officier de police Kashif Muhammad avait qualifié ces gestes de tentative de meurtre, forçant une trentaine de personnes à comparaître jeudi, incluant le bébé qui, perturbé, pleurait sur l’épaule de son grand-père, Muhammad Yasin.

    « Tout le monde au tribunal se demandait comment un enfant aussi jeune peut-il être impliqué dans une telle affaire judiciaire ? Quel genre de police avons-nous », s’est indigné le grand-père qui donnait un biberon à son petit-fils en répondant aux questions des reporters après l’audience.

    Le grand-père, Muhammad Yasin, a accusé la police d’avoir fabriqué les charges contre les accusés parce qu’elle était de connivence avec une famille rivale qui souhaitait les voir expulser de leur terrain et avait obtenu une instruction pour que le gaz leur soit coupé. « Des policiers et des responsables de la compagnie du gaz sont arrivés sans préavis et ont commencé à enlever les compteurs de gaz des maisons », a raconté Muhammad Yasin. « Les gens ont commencé à protester et à bloquer la rue, mais ils ont mis fin à leur protestation lorsque des chefs de la police sont arrivés et leur ont assuré qu’ils ne subiraient aucune injustice. Mais plus tard nous avons découvert que des poursuites avaient été engagées contre nous », a-t-il dit.

    Répondre à ce message

  • dassault paye forcément l’isf 21 avril 2014 12:52, par pouf pouf

    Dassault paye forcément l’isf. Vous semblez avoir une connaissance très légère des règles en la matière. Dans le cas de veolia la holding doit être qualifié d’animatrice ce qui n’est surement pas le cas au vu de ses autres fonctions. Bref zéro pointé pour ce papier complètement à côté de la plaque.

    Répondre à ce message

  • Vous voulez rire ? 21 mai 2014 20:13

    Les vaches regardent passer les trains et les dirigeants de la SNCF aussi…

    Bonne nouvelle pour les cheminots qui subissent des pressions multiples de la SNCF pour les contraindre à des économies de personnel et de moyens : la direction de la SNCF et du RFF viennent de faire la démonstration que c’est eux qui plombent les comptes ! En effet, par leur incapacité, ils viennent de causer des pertes colossales à la SNCF (bien plus des 50 millions d’euros qu’ils reconnaissent) en commandant des trains qui ne pourront pas passer dans les stations vue leur largeur trop grande !

    Répondre à ce message

  • Vous voulez rire ? 22 mai 2014 12:31, par Robert Paris

    En coeur, Rappoport et Pépy, soit RFF et SNCF, nous disent que quelques dizaines ou centaines de millions d’euros, c’est une pécadille pour eux et que tout ira mieux quand la réforme sera passée puisque RFF et SNCF seront regroupés. Tout serait de la faute de la séparation et tout ira mieux quand les deux seront groupés... et divisés en 3 entités !!!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0