English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 10 - Livre Dix : SYNDICALISME ET AUTO-ORGANISATION DES TRAVAILLEURS > Le courant Lutte Ouvrière s’adresse aux militants de la CGT pardessus ses (...)

Le courant Lutte Ouvrière s’adresse aux militants de la CGT pardessus ses dirigeants !!!

mercredi 6 décembre 2017, par Robert Paris

Le courant Lutte Ouvrière écrit :

Aux militants de la CGT

« Les récents événements…, l’attitude des uns et des autres doivent donner à réfléchir à tous les travailleurs conscients, à tous les militants honnêtes. On dit souvent que la polémique est stérile. Cela n’est vrai que lorsque sous des prétextes polémiques nous refusons d’agir en commun. Sinon la polémique est indispensable. Il n’y a pas de démocratie sans discussion. C’est justement parce que de nombreux travailleurs étouffent au sein des appareils syndicaux, parce qu’ils ne peuvent pas élever la moindre critique de la politique des dirigeants sans se faire traiter de traîtres et de renégats et parfois même exclure, qu’ils désertent les réunions et l’organisation syndicale. L’unification syndicale, souhaitable pour tous, ne pourra se faire qu’avec une liberté totale d’expression. La cohésion, la discipline, ça ne veut pas dire le conformisme. La démocratie, il ne faut pas faire qu’en parler : il faut faire régner dans les organisations un climat tel que tous les travailleurs se sentent chez eux, se sentent participer à leur direction. Faire appliquer des directives tombant d’en haut, c’est le plus sûr moyen de rejeter les travailleurs des syndicats. Pourquoi viendraient-ils aux réunions puisqu’ils n’y servent à rien ? »

Voilà ce qu’écrivait le courant « Voix ouvrière » devenu ensuite « Lutte ouvrière ». Eh oui, c’est le courant de Pierre Bois, devenu celui d’Arlette Laguiller et celui de Nathalie Arthaud.

Lire ici l’intégralité de cette adresse aux militants CGT :

C’était Voix Ouvrière, ancêtre de Lutte Ouvrière, en 1960. On croirait que c’est dans un autre monde….

Aujourd’hui, ce même courant Lutte ouvrière, ou ce qu’il en est advenu, écrit :

« Les journées d’action organisées depuis le mois de septembre ont permis à des centaines de milliers de femmes et d’hommes de montrer leur opposition aux attaques gouvernementales et patronales. »

source

« Le 16 novembre, la CGT, FO, Solidaires, la FSU, plusieurs organisations étudiantes et lycéennes appellent à une journée de grève et de manifestations. Saisissons-nous de cette occasion pour montrer notre opposition à la politique gouvernementale et patronale. »

source

« Une journée d’action est appelée le 16 novembre par la CGT, FO et Solidaires contre la politique du gouvernement. Les travailleurs doivent se saisir de cette occasion pour se faire entendre. »

source

L’organisation « Lutte Ouvrière » d’aujourd’hui ne polémique plus sur les politiques syndicales bureaucratiques, situées toujours aussi loin des vraies préoccupations des travailleurs, refusant toujours de les entendre et de les organiser pourtant… Au contraire, LO appelle sans aucune critique à des « journées » sans aucune action et considère que les centrales bureaucratiques « ont permis » aux travailleurs de se mobiliser. Merci pour eux !!! Cela n’a pas l’air de leur avoir tellement réussi : allez savoir pourquoi, LO ne vous le dira pas, sinon, comme la CGT, pour regretter que celle-ci n’aie pas été plus suivie. Alors pourquoi, en 2010, quand elle était très suivie, ce n’a pas été avec succès. Là encore, cherchez la réponse… ailleurs que dans les textes de LO qui se gardent bien de l’expliquer !!!

La suite

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0