English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 16- EDITORIAUX DE LA VOIX DES TRAVAILLEURS > Le RIC de Macron-Philippe : encore une fake new du pouvoir des (...)

Le RIC de Macron-Philippe : encore une fake new du pouvoir des milliardaires

mardi 18 décembre 2018, par Robert Paris

Ils écoutent et ils consultent ?!!!

édito

Le RIC de Macron-Philippe : encore une fake new du pouvoir des milliardaires !

En annonçant qu’il approuvait l’idée d’un référendum d’initiative citoyenne, suite au mouvement des gilets jaunes, le gouvernement ne fait que poursuivre ses mensonges puisque son RIC n’a bien entendu rien de citoyen, rien à voir avec celui que réclament les gilets jaunes ! Cependant, cette annonce démontre que le gouvernement continue à faire mine de reculer et n’en est pas à enterrer le mouvement, comme il l’a clamé sur tous les tons !!!

Les gouvernants avaient à peine affirmé que le mouvement des gilets jaunes s’était éteint de lui-même pour l’essentiel et qu’il ne restait que quelques têtes brûlées qu’il démontrait exactement l’inverse. En effet, pourquoi Ferrand aurait-il affirmé qu’il fallait envoyer la police et la gendarmerie en masse contre les blocages de ronds-points si ces derniers étaient abandonnés ? Pourquoi aussi tous ces appels à arrêter le mouvement et à passer au débat, au vote, à la consultation, à la négociation si tous les gilets jaunes étaient déjà dans la conciliation, la réforme et la discussion avec les gouvernants ?

Pourquoi verrait-on Philippe déclarer qu’il avait fait des erreurs, que maintenant il avait entendu la révolte, qu’il comprenait devoir donner vraiment cent euros à tous ceux qui ne vivent pas mais survivent ?

Eh bien, même dans le cas de ces fameux cent euros, il faut bien reconnaître dans les propos de Philippe un nouveau mensonge de Macron : il ne s’agira pas d’une augmentation de salaire du SMIC mais d’une prime, ce qui est très différent car une prime c’est une fois et cela ne cotise pas pour la retraite !!! D’ailleurs, certains ne toucheront même pas cent euros, soixante-dix et même cinquante !!! Comme si cela suffisait quand on a des revenus très très bas !!!

Le nouveau recul consiste donc à attribuer cette prime plus largement qu’aux smicards et cela démontre que le mouvement des gilets jaunes, loin d’être fini, d’être mourant, d’être battu, continue de faire peur et de faire reculer les possédants et les gouvernants, tous les bandits au pouvoir.

Et on nous en administre une preuve de plus qui a pour nom RIC ou référendum d’initiative citoyenne. Philippe n’a-t-il pas précisé que le RIC ne sera « pas sur n’importe quel sujet, ni dans n’importe quelles conditions », il le sait déjà avant d’avoir même ouvert les faux débats qu’il prétend initier dans tout le pays. En somme, lui qui dit « avoir suffisamment écouté le peuple » ne cherche nullement à entendre quoique ce soit.

On sait bien que ce n’est pas Philippe ni Macron qui sont à l’initiative de cette… initiative, mais bien les gilets jaunes !!! Mais le fait qu’eux, leurs adversaires, prétendent la reprendre ne prouve pas, contrairement à ce qu’affirme le premier ministre, qu’ils ont entendu la colère mais au moins qu’ils continuent de la craindre…

Ils n’ont pas l’intention de l’entendre puisque Philippe rajoute immédiatement que l’on ne peut mettre tout et n’importe quoi dans un tel référendum.

On s’en doute : les bandits ne veulent pas qu’on parle dans un référendum de mettre fin au banditisme !!!

Et les gilets jaunes qui avaient lancé l’idée du référendum d’initiative populaire entendaient bien que le texte du référendum soit écrit par les gilets jaunes et le vote organisé par les gilets jaunes.

Bien entendu, reprendre le RIC, comme le fait Philippe, c’est faire exactement l’inverse, c’est-à-dire un référendum contre le mouvement populaire et contre l’initiative populaire !!! Un référendum rédigé par les ennemis du mouvement des gilets jaunes, pour le casser, pour l’arrêter, pour prendre même prétexte du référendum afin d’appeler à l’arrêt des blocages et à l’arrestation des bloqueurs par la police et la gendarmerie, comme l’a bien précisé le ministre Ferrand !

S’ils ne minimisent le mouvement des gilets jaunes que dans les média, ils ne le minimisent pas réellement du côté de la grande bourgeoisie, des grands profiteurs et des gouvernants à leur service. Et cela justement parce que l’initiative des gilets jaunes, ce qu’elle a de novateur, c’est justement d’exiger la fin de l’Etat au service exclusif des milliardaires.

Il va de soi que jamais Macron-Philippe, ni aucun gouvernement lié au même Etat capitaliste, n’organisera le référendum qu’exigent les gilets jaunes. Le soi-disant recul de Philippe sur le RIC est aussi mensonger que les autres déclarations soi-disant conciliantes du pouvoir !

Le RIC de Macron-Philippe est, pour eux, un moyen de casser l’insurrection et de la ramener à la démocratie bourgeoise, dans laquelle les plus exploités et opprimés n’ont pas réellement la parole puisqu’ils n’ont pas le pouvoir, alors que, pour nous, c’est un moyen de discuter entre nous, gilets jaunes, de la perspective d’avenir : en finir avec l’Etat des milliardaires et donner le pouvoir au peuple travailleur !!!

Bien sûr, les gouvernants ne font que parler du RIC pour plus tard, quand ils auront débattu avec le pays, quand ils auront, eux, réformé la constitution et ne font que gagner du temps, que tenter de semer des illusions sur une réforme démocratique de l’Etat mais leur répression plus violente que jamais nous montre combien ils ont des intentions

Le gouvernement entend lancer des « cahiers de doléances » pour laisser espérer à la population travailleuse qu’elle va être entendue dans le « grand débat », style Etats généraux. Décidément, le souverain Macron est très marqué par la royauté qu’il imite, même dans sa chute, le roi Louis XVI !!!

Les gilets jaunes ont bien conclu, puisqu’on approche de l’anniversaire du potentat qui nous gouverne, qu’il faut continuer à lui faire sa fête, ainsi qu’à tous ses semblables, tous les Philippe, Le Maire, Belhoubet ou Ferrand, tous leurs députés, tous leurs politiciens, tous leurs économistes et tous les profiteurs milliardaires auxquels il n’est bien entendu pas question pour eux de rétablir l’ISF, de supprimer le CICE et autres cadeaux fiscaux, autre aides d’Etat.

On en a assez de l’assistance sociale… aux capitalistes, aux banquiers, aux financiers, aux milliardaires aigrefins, corrompus, plein aux as, dégorgeant de profits et assez que l’Etat ne soit que le lieu des ententes illicites, des prévarications, des pantouflages, des banditismes financiers en tous genres !

C’est sur cela que nous comptons nous exprimer et nous de demandons pas au gouvernement de l’organiser mais c’est à nous d’organiser une véritable démocratie du monde du travail !

Pour cela nous avons besoin de voter entre nous, d’organiser ce vote parmi nous, de l’organiser par nous-mêmes, c’est-à-dire de mettre en place les Etats Généraux des gilets jaunes, fondés sur des délégués élus et révocables, sur des comités également élus, se fédérant régionalement et nationalement et prenant des décisions exécutoires, revendiquant tout le pouvoir et contestant celui du pouvoir des milliardaires.

La réponse au RIC bidon de Macron-Philippe, c’est le vrai RIC : enlever le monopole de l’argent et du pouvoir aux Riches !!!

Fini le pouvoir des milliardaires et des forces de répression à leur service !

Tout le pouvoir au peuple travailleur !

Bien entendu, il ne suffira pas d’un vote, fût-il un vrai RIC, pour retirer le pouvoir politique, économique, social, militaire et policier aux milliardaires mais que le peuple travailleur débatte, s’exprime et décide là-dessus, voilà bien une avancée révolutionnaire du mouvement des gilets jaunes et c’est déjà historique !!!

Les avancées du mouvement prolétarien de décembre 2018 resteront marquées dans l’Histoire, quelles que soient les suites conjoncturelles immédiates de ce mouvement.

Macron-Philippe, fin de règne

15 Messages de forum

  • Policiers et gendarmes, refusez d’obéir au pouvoir des milliardaires qui se moque de vous comme des travailleurs et des chômeurs, refusez de casser les blocages des ronds-points, mettez-vous en grève !!!

    Répondre à ce message

  • Le RIC de Macron-Philippe est, pour eux, un moyen de casser l’insurrection et de la ramener à la démocratie bourgeoise, dans laquelle les plus exploités et opprimés n’ont pas réellement la parole puisqu’ils n’ont pas le pouvoir, alors que, pour nous, c’est un moyen de discuter entre nous, gilets jaunes, de la perspective d’avenir : en finir avec l’Etat des milliardaires et donner le pouvoir au peuple travailleur !!!

    Bien sûr, les gouvernants ne font que parler du RIC pour plus tard, quand ils auront débattu avec le pays, quand ils auront, eux, réformé la constitution et ne font que gagner du temps, que tenter de semer des illusions sur une réforme démocratique de l’Etat mais leur répression plus violente que jamais nous montre combien ils ont des intentions démocratiques !!!

    La seule démocratie possible dans cette situation de crise, c’est la nôtre, celle des ronds-points, des comités de gilets jaunes !!!

    Répondre à ce message

  • NON aux attaques contre les blocages des ronds-points ! Flics et gendarmes tous en grève !!!

    Répondre à ce message

  • Le pouvoir a commencé à faire détruire les blocages des ronds-points par sa police et sa gendarmerie ! La répression violente, c’est ce qu’il appelle le dialogue, la consultation !!!

    Répondre à ce message

  • Pour Macron-Philippe, c’est un RIC pour riches !!!

    Répondre à ce message

  • Leur RIC est un plébiscite à leur politique éhontée et honnie !!!

    Leur RIC est pour les riches !!!

    Macron refuse un RIC sur l’ISF, un RIC sur le CICE, un RIC sur le remboursement des sommes données aux banques et aux trusts après la crise de 2007, un RIC contre l’Etat des milliardaires !!!

    Leur RIC ne sera pas le nôtre : organisé dans nos assemblées de gilet jaunes, décidé par nous, rédigé par nous, voulu par nous !!!

    Répondre à ce message

  • Pas qu’un peu contradictoire, le pouvoir face à l’insurrection !!!

    D’un côté, il hurle au fascisme, de l’autre son intervention violente contre les manifestants mène directement, d’un côté il affirme que le mouvement s’éteint de lui-même, de l’autre, il appelle les forces de l’ordre à y mettre fin, d’un côté, il affirme qu’il ne le craint plus, de l’autre, il ne cesse de reculer et de montrer sa peur...

    Répondre à ce message

  • Le porte-parole du gouvernement a déclaré que le référendum qu’a prévu le gouvernement ne donnera pas spécialement la parole aux gilets jaunes mais il aurait dû dire qu’il ne donnera pas la parole à aucun ennemi des milliardaires et de leur pouvoir !!!

    Répondre à ce message

  • Le grand débat et le référendum de Macron-Philippe, c’est de l’enfumage !!!

    Répondre à ce message

  • Le grand débat, c’est la démocratie de la lutte pas le blabla organisé par les possédants pour la galerie pendant que les décisions se prennent ailleurs...

    Répondre à ce message

  • La vérité finit toujours par sortir !!!

    "Le RIC me hérisse" : Edouard Philippe dit son opposition au référendum d’initiative citoyenne lors d’un débat dans les Yvelines...

    La démocratie aussi les hérisse, particulièrement celle des ronds-points qu’ils ont cassé à coups de répression !!!

    Répondre à ce message

  • Ils n’osent pas la poser la question simple : voulez-vous qu’on fasse payer aux milliardaires le coût du chômage, de la misère, du sous-emploi, du manque de logements, des services publics, des aides sociales et de la hausse des salaires, des retraites et des allocations chômage ?

    Répondre à ce message

  • Un RIC décidé par le pouvoir des milliardaires, oui c’est une fake new !!!

    Oui, c’est une fake new du pouvoir des milliardaires de dire que les gilets jaunes sont des gens qui ne veulent pas travailler et qui veulent gagner du pognon sur le dos des impôts publics ! Ah oui, les femmes qui éduquent seules un enfant, qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts avec 1200€ et même moins, ceux qui ont des boulots précaires, des emplois à temps partiel, des travaux salissants et crevants mais mal payés, ils ne veulent pas travailler. Ce sont des fainéants, dit le président et ses sbires !!! Les mêmes ont dit que les cheminots, les enseignants, les infirmières, les aides soignantes, les fonctionnaires, les ouvriers seraient des fainéants. Ils ont dit que les chômeurs « n’ont qu’à traverser la rue » pour trouver un emploi. Oui, ce sont des mensonges ! Ils attaquent les petits fonctionnaires et engraissent les gros !!!

    Ils ont dit, entre autres mensonges, que le mouvement des gilets jaunes était un mouvement de petits bourgeois aigris ! Manque de chance : il apparaît aujourd’hui que les gilets jaunes sont soutenus d’abord par les travailleurs avec 75% d’opinions favorables parmi les ouvriers. Il apparaît que plus les gens sont pauvres, plus ils sont favorables aux gilets jaunes. Plus ils sont exploités et opprimés, plus ils y participent même, avec notamment les retraités pris qui n’ont pas de quoi vivre, même après toute une vie de travail ! Ah, ils voudraient pouvoir manger et être retraités, ah les fainéants !!! Oui, c’est cela les fake news du pouvoir des milliardaires. Regardez Ghosn, il vient d’obtenir encore des millions de Renault pour s’en retirer. Ils ont des retraites de dizaines et centaines de millions ces gens qui calomnient les pauvres, les travailleurs, les chômeurs !
    Les gouvernants qui prétendent défendre l’argent public ne font que le jeter par les fenêtres. Ils trouvent qu’on a encore trop donné aux gilets jaunes ! Mais les PDG des entreprises du CAC 40, des plus grands trusts, des entreprises publiques et semi publiques, ils ne sont jamais assez payés, ils touchent toutes sortes de cadeaux, à coups de millions et dizaines de millions et aucun président ne trouve à redire à cela et aucun ne l’empêche !

    Présenter les gilets jaunes comme des casseurs, voilà une information ? Vous l’avez vu de vos propres yeux à la télé, dans les journaux et les radios ? Mais vous avez vu ce que l’on veut bien que vous voyez ! Qui a montré dans les grands médias les films des amateurs, des spectateurs, des acteurs des événements, ceux qui circulent sur internet ? Il y a des centaines de films qui montrent ce que la télé et les grands médias ne disent pas : des policiers qui ont organisé des casses, des policiers qui ont créé des incidents violents pour les présenter à des journalistes véreux, des policiers qui ont violenté des manifestants pacifiques et qui ne sont jamais montrés au grand public.

    Quand le fameux « boxeur » a été pris en train de taper un flic, qui a montré la scène qui précédait dans laquelle ce flic violentait outrageusement des femmes manifestantes pacifiques ? Quand un manifestant à eu l’œil arraché par un flash-ball de guerre des forces de répression, comme par hasard les caméras des forces de l’ordre ne se sont plus « révélées exploitables ». Mais ils n’en ont quand même pas communiqué les images à la justice pour qu’elle juge. Le boxeur a été jugé coupable, pas le commissaire de police filmé par des amateurs à cogner des manifestants pacifiques !!!

    Oui, c’est un vaste mensonge de prétendre que les violences policières s’expliqueraient pas la violence des manifestants gilets jaunes, que les blessés ne seraient que des casseurs, que les policiers ne feraient que se défendre, que les grenades de désenclavement ne serviraient que lorsque les policiers sont attaqués ou encerclés, que les charges policières ne frappent jamais des manifestants pacifiques ! C’est la plus grosse fake new que l’on ait entendu dans ce pays depuis longtemps car il y a belle lurette que l’on n’a pas vu une telle violence de la répression et elle n’est nullement justifiée par le niveau de colère des gilets jaunes ni par les actions violentes des casseurs. Bien des fois, les policiers ont laissé les casseurs agir tranquillement, ne s’en prenant qu’aux manifestants ! Loin d’interdire les manifestations aux casseurs, comme il le prétend, c’est aux manifestants pacifiques que le gouvernement a demandé de ne pas descendre dans les rues !

    La prétendue « loi anti-casseurs », voilà encore un beau mensonge puisqu’il ne s’agit absolument pas de punir des casseurs mais d’accuser des personnes sans qu’elles aient cassé quoique ce soit, simplement parce qu’elles ont un ami soupçonné de vouloir participer à l’organisation d’une manifestation non autorisée, parce qu’elles ont porté un casque, ou une protection contre les gazages massifs des forces de répression ! Il suffit d’avoir une cagoule sur la tête pour être arrêté !

    Répondre à ce message

  • Macron doit croire que ses insultes aux plus démunis sont des armes de destruction massives comme ses armes répressives qui blessent et handicapent !

    Gaulois réfractaires, bretons mafieux, vosgiens bornés, aidés socialement qui coûtent un pognon de dingue, pauvres fainéants, les jojos en gilets jaunes et autres ne font que montrer le vide sidéral de la pensée présidentielle !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0