English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Le « monde d’après » à l’hôpital public c’est du vent !

Le « monde d’après » à l’hôpital public c’est du vent !

jeudi 17 septembre 2020, par Ramata, Robert Paris

Le « monde d’après » à l’hôpital public c’est du vent !

Un monde d’avant et un monde d’après ?

Plus rien ne sera comme avant à l’hôpital public, nous a-t-on dit. Pourtant, du monde d’avant, il reste le manque d’effectifs, le manque de moyens, le manque de lits. Il reste aussi des soignants épuisés tant psychiquement que physiquement. Dans tous les services, les arrêts de travail se multiplient. Ceux qui, au moment du pic, ont eu le Covid gardent des séquelles physiques, ils sont en attente d’une reconnaissance de maladie professionnelle qui tarde à être officiellement établie. On ne sait même pas si la maladie professionnelle sera admise seulement pour les malades à venir ou pour les précédents. Aucune embauche n’est prévue dans aucun des services de l’APHP. Les moyens de remplacement n’ont pas permis à l’ensemble des personnels hospitaliers de prendre leurs trois semaines de congés payés minimum dont ils avaient besoin. Il semble bien que les personnels qui auraient eu le covid ne seront reconnus en maladie professionnelle qui s’ils ont été sous oxygénothérapie. On apprend aussi que les personnels qui ont ou ont eu le covid seront autorisés à continuer à travailler, en risquant d’infecter patients et personnels, tout cela pour maintenir l’objectif permanent et inchangé de ne pas embaucher !!! En somme, les promesses d’un monde meilleur par les politiciens n’engagent que ceux qui y croient et le seul monde meilleur sera celui que nous bâtirons, nous travailleurs, en renversant les classes dirigeantes.

Ce n’est pas le Pérou

Certains personnels de santé, et pas tous contrairement à ce qui est dit dans le grand public, vont recevoir 90 euros mais ce n’est pas cela qui suffira à faire face à la hausse des prix et à la dégradation économique générale ! Et ne parlons pas de tout ce que l’on nous doit depuis toutes ces années où on a bloqué nos salaires !!! Quand on pense aux centaines de milliards que l’on distribue aux trusts et aux discours longs comme le bras pour féliciter les personnels de santé, on voit que les discours ne coûtent pas cher…

Ce n’est pas les syndicats qui vont nous sauver à notre place

Les « accords du Ségur de la Santé », signés en juillet par trois syndicats de la fonction publique hospitalière (FO, la CFDT et l’Unsa), ont été rejetés par les deux autres syndicats représentatifs, SUD et la CGT qui manifesteront le 17 septembre. Sauf que ces syndicats appellent à la même journée d’inaction que d’habitude, tout aussi incapable de faire reculer les gouvernants que les précédentes et ils le savent parfaitement ! Ils appellent cela s’exprimer alors que la seule véritable manière de s’exprimer consisterait, pour les personnels de santé, de se réunir, de s’organiser et de décider par eux-mêmes de leurs revendications, de leurs modes d’action, de leurs perspectives, de leurs liaisons avec les autres salariés. En allant négocier à Ségur, ces syndicats se sont gardés de demander l’avis des salariés. Ni le manque de salaires, ni le manque d’effectifs, ni les mauvaises conditions de travail ne seront changés par des gens qui acceptent de négocier avant d’avoir mené de lutte et qui refusent l’auto-organisation des travailleurs, la seule chose que les classes dirigeantes craignent, mais que les bureaucraties syndicales ne craignent pas moins !!!

Des travaux sans fin pour la nouvelle direction

L’hôpital Saint Antoine est en chantier permanent et avec ces travaux pour l’arrivée de la direction de l’APHP c’est le branle bas de combat. Il est difficile de circuler, de se garer, les places de parking se réduisent. Et pour faire de la place c’est la valse des services et la disparition de services et des postes qui sautent, comme par exemple le magasin hôtelier, pourtant nécessaire pour la distribution du matériel le plus usuel pour le bon fonctionnement de l’hôpital. La direction ne recule devant rien, des bâtiments flambant neufs pour elle, mais pour les collègues du magasin hôtelier c’est la crainte pour leur devenir et pour les autres des bâtiments vétustes et délabrés.

Choisir entre pas de repos et travail de nuit

Sous prétexte de crise sanitaire, la maternité de Cochin est passée en travail de 12H, et depuis ce rythme est maintenu. Comme les repos RH, RT dans tous les services sautent ou sont coupés, ne laissant pas le temps de vraiment se reposer, certains se laissent tenter par les sirènes du passage à 12H qui permet d’avoir plus de jours consécutifs de repos. Mais en fait cela implique plus de jours en travail de nuit. Présenté sur la base du volontariat pour ne pas faire de vague, c’est en fait une pression de tous les jours des cadres sur les soignants. Et cela cache surtout un manque d’effectif la nuit, non compensé par des embauches.

Le travail de nuit est un tueur pour la santé. D’ailleurs, on constate que les visites de la médecine du travail sont plus fréquentes pour le personnel de nuit. Alors, puisque la nuit nous nuit, les 12 heures aussi !

La fusion des primes et leur réduction

La fusion des primes, c’est aussi la possibilité d’en faire disparaitre. La seule solution réelle, c’est l’intégration des primes au salaire, ce qui les rend pérenne et les intègre pour la retraite. Une prime n’est pas un combat, une augmentation gagnée, elle peut être supprimée. Elle permet de maintenir la pression et installe un régime indemnitaire au mérite. Une nouvelle pression pour obliger le personnel hospitalier à travailler plus et surtout docilement, sinon pas de prime. Rappelons donc toujours notre devise : c’est le salaire qui prime ! La prime, c’est du salaire détourné et précarisé.

Les punaises prennent leurs aises

Différents services de l’hôpital Saint Antoine sont touchés par les punaises de lits. C’est en Neurologie qu’elles sévissent en ce moment. Ce genre d’invasion est une sacrée plaie pour les malades et le personnel !! C’est une surcharge de travail pour le personnel, des déménagements à la chaîne des patients, changement de locaux... etc. Un véritable cafouillage, ordre contre ordre. Les têtes pensantes disent organiser, gérer mais ce n’était qu’un vaste désordre.

Mode d’emploi du vaccin Covid… pour profiter et pas pour soigner

La guerre mondiale est déclarée, non pas tous contre covid mais entre les trusts et entre les pays pour être les premiers à avoir un vaccin. Non pas à avoir un vaccin efficace, viable et sans danger mais pour être les premiers à en commercialiser un quitte à ce qu’il n’ait aucune de ces qualités !!! Le pire, c’est que pour armer les trusts pharmaceutiques, les Etats les ont déjà financés avant même de savoir s’ils vont produire un quelconque vaccin ! La lutte entre capitalistes prime sur la lutte contre covid. Les profits avant tout !

C’est les labos et pas les malades qui sont protégés !!!

Les 25 sociétés pharmaceutiques qui testent déjà leur vaccin contre la covid 19 sur les humains en vue de l’injecter à des centaines de milliers de personnes, ne savent absolument pas si leur vaccin fonctionne, ni même s’il n’est pas dangereux. C’est pour cela que les trusts du vaccin ont déjà verrouillé juridiquement toutes formes de poursuites pour les effets secondaires des vaccins. Et les Etats sont bien d’accord : aucun trust ne pourra être poursuivi si son vaccin nuit à la santé des malades et provoque des séquelles graves !

Y’a le feu à Saint Antoine

Des feux se sont déclenchés dans les appartements où loge du personnel de plusieurs hôpitaux. Ces logements sont non sécurisés. Suite à l’incendie, l’ensemble des habitants n’a pas pu réintégrer ses logements et beaucoup se sont vus contraints d’être relogés dans un nouveau logement avec un loyer supérieur. Ce n’est pas seulement un fait divers mais un signe de temps nouveaux où on mettra fin au logement par l’APHP des personnels de santé … Exigeons de récupérer nos logements et qu’ils soient remis aussi à neuf que ceux de la direction !

10 Messages de forum

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0