English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Vaccins Covid, mode d’emploi pour profiter, pas pour soigner…

Vaccins Covid, mode d’emploi pour profiter, pas pour soigner…

dimanche 6 septembre 2020

Vaccins Covid, mode d’emploi pour profiter, pas pour soigner…

Les Etats ont fait des cadeaux financiers invraisemblables aux trusts pharmaceutiques et aux producteurs de matériel médical, payant toutes ces recherches et ces productions à prix fort, faisant cadeau de milliards à des trusts qui ne se sont même pas engagés à les rendre si leurs tests ou leurs vaccins ne fonctionnaient pas ou pas bien, ou même moins bien que la concurrence. Et, au lieu de permettre de lutter plus efficacement contre la pandémie, cela nous assure qu’on nous refusera le meilleur test ou le meilleur vaccin sous prétexte qu’on voudra aider l’entreprise capitaliste liée à l’Etat et financièrement aidée par lui. Du coup, on va sans doute nous imposer des tests ou des vaccins qui ne sont pas les meilleurs, quand ils ne sont pas carrément inefficaces pour mieux lutter contre la concurrence internationale et financer les trusts français. On nous dira alors que c’est l’intérêt national qui doit primer. Alors que l’intérêt de la population n’est pas d’avoir un test ou un vaccin « français » qui ne marche pas plutôt qu’un autre étranger et qui marche ! C’est la guerre qui est déclarée non à la pandémie mais aux trusts pharmaceutiques concurrents ! Favoriser le marché national plutôt que le marché mondial, ce n’est pas rompre avec le choix du profit plutôt que celui de la santé, bien au contraire ! Cela fera que des malades du covid ne seront pas soignés, ne pourront pas vaincre la maladie. Et cela ne soignera même pas l’économie dite nationale puisque ce qui rend malade le capitalisme n’a aucun rapport avec les frontières nationales, c’est une limite atteinte par le système capitaliste et qu’il n’est certainement pas plus capable de franchir si on met davantage de barrières aux échanges mondiaux !

Vaccinez-nous contre la course au profit !

La guerre sans merci des vaccins covid conduit à raccourcir les procédures qui régissent les essais cliniques. Des essais cliniques viennent de commencer sur l’homme ont commencé à travers le monde, mais la production à grande échelle a déjà été lancée, les doses de vaccin déjà achetées et réservées faudra-t-il se vacciner avant de connaître l’efficacité du vaccin. Les Etats vont-ils se rendre complice des labos et faire vacciner les populations alors qu’ils ont interdit des traitements bon marché sans autres preuves que des pseudos études de données médicales ? Ne les laissons pas décider à notre place !

Nos vies rapportent aux labos !

Le capitalisme nuit gravement à la santé. Ce sont les mêmes labos qui produisent les outils pour dépister les virus et pour établir les accords tarifaires créant des pénuries des réactifs, ces composants chimiques essentiels au dépistage. De ces molécules on ne sait rien, ni d’où elles viennent, ni à quoi elles servent, ni combien elles coûtent vraiment. Ces secrets industriels, commerciaux et tous les brevets sur la composition de ces réactifs précieux sont des privilèges capitalistes incompatibles avec la santé de milliard d’être humains. Supprimer ces privilèges doit être une priorité des travailleurs. Levons tout secret industriel, commercial et tout brevet sur la composition de ces réactifs précieux pour la santé de milliard d’êtres humains.

Vaccin covid : la course au profit : https://www.courrierinternational.c...

Les vaccins à l’heure actuelle : résultats très petits mais profits bien réels : https://www.francetvinfo.fr/sante/m...

Covid-19 : les risques de la course au vaccin : https://www.lemonde.fr/idees/articl...

Qui paiera les pots cassés pour les effets secondaires : https://blogs.mediapart.fr/le-cri-d...

Lire aussi : https://www.capital.fr/entreprises-...

L’OMS annonce qu’elle se méfie des faux et mauvais vaccins : https://www.ouest-france.fr/sante/v...

Les premières versions de vaccins seront bidons : https://information.tv5monde.com/in...

La santé sous covid, source de profit privé : https://information.tv5monde.com/in...

Les trusts pharmaceutiques se jettent sur l’aubaine du covid : https://www.franceculture.fr/scienc...

Les Etats financent par avance les labos sans même savoir s’ils vont sortir quelque chose : https://www.lesechos.fr/industrie-s...

Subventionner les multiplantionales au lieu d’investir dans les vaccins : http://www.lenational.org/post_free...

A qui profite le crime Covid : http://www.matierevolution.fr/spip....

Les pays signent des accords sans avoir aucune visibilité : https://www.swissinfo.ch/fre/vaccin...

Vaccin anti-Covid : les boss des labos ont déjà empoché le jackpot : https://korii.slate.fr/biz/vaccin-a...

Le vaccin américain inquiète : https://www.huffingtonpost.fr/entry...

La vaccin russe inquiète : https://www.midilibre.fr/2020/08/11...

Sans avoir la moindre garantie de viabilité et de risques, les USA vont vacciner massivement https://www.lemonde.fr/planete/arti...

Olivier Véran, a souligné mardi 11 août que la France et les Européens étaient "dans l’attente de grands laboratoires pour disposer d’un vaccin", alors que la Russie a affirmé avoir développé le "premier vaccin" contre le Covid-19. "Je n’ai pas à donner ma confiance à ce vaccin russe", s’est borné à dire le ministre pour soutenir les labos français et pas pour aider les patients !

Pas d’étonnement si le ministre russe n’a pas confiance dans le vaccin français !!

Course au vaccin contre le coronavirus : le pari coûteux des pays riches pour mettre la main dessus : https://www.huffingtonpost.fr/entry...

21 Messages de forum

  • Coronavirus : certaines entreprises pharmaceutiques affirment qu’elles comptent faire du profit sur la vente des futurs vaccins :

    https://trustmyscience.com/entrepri...

    Répondre à ce message

  • La perspective éventuelle d’un vaccin lance des trusts !!!

    https://www.lesechos.fr/industrie-s...

    Répondre à ce message

  • Faut-il se méfier des futurs vaccins ?

    https://www.francetvinfo.fr/sante/m...

    La veille le gouvernement français se félicitait de sa collaboration sur les vaccins avec Astrazeneca

    Répondre à ce message

  • Pfizer annonce un vaccin efficace à 90% !!! Pourquoi pas à 99% ?!!!

    Mais le trust affirme que les essais ne sont pas terminés ! C’est une annonce à visée boursière et non scientifique. Les scientifiques n’ont pas donné leur avis puisqu’on ne le leur demandait pas : aucun article scientifique à relire n’a été proposé !!! Cela signifie que cette annonce ne peut nullement être vérifiée par la communauté scientifique et est purement médiatique et financière !!!

    La confiance dans le système ne va pas y gagner !!!

    Répondre à ce message

  • Sans être spécialiste ni trancher le débat, je pense qu’on devrait lire ce texte sur les nouveaux vaccins covid :

    https://blogs.mediapart.fr/franck-n...

    Répondre à ce message

  • Merci Pfizer de nous proposer non seulement de garder 10% de notre covid mais de nous modifier notre capital génétique en y introduisant un sous-produit de covid via des ARN messagers !!!

    C’est également un vaccin coûteux : aux Etats-Unis, le prix actuellement en discussions avec le gouvernement américain est établi à 19,50 dollars (16,51 euros) par dose de vaccin. Soit 39 dollars (33 euros) pour un traitement complet (deux doses par patient).

    Les boursicoteurs se sont engagés dans une affaire foireuse en achetant massivement les actions Pfizer et les Etats ont financé des achats de doses de vaccins pour des milliards sans même savoir ce que c’était, sans pouvoir demander leur avis à des conseils scientifiques puisqu’aucun article scientifique étayant la découverte n’a encore été publié !!!

    Les Etats-Unis ont conclu un contrat pour l’achat de 100 millions de doses, et l’Europe pour 200 millions de doses.

    D’ailleurs, la laboratoire américain Pfizer lui-même ne sait rien de ce vaccin qu’il va commercialiser mondialement : c’est le laboratoire allemand BioNTech qui a tout fait !

    Et à peine l’annonce du vaccin faite, le boss de Pfizer vend une grande partie de ses parts... en gros, ça va être la même histoire qu’avec le Remdevesir, à savoir un scandale d’état...

    Le PDG de Pfizer a en effet revendu 5,6 millions de dollars d’actions Pfizer le jour de son annonce sur l’efficacité du vaccin !!! Vendre massivement ses actions est-ce un signe de confiance dans le nouveau vaccin ?

    Un porte-parole de la direction de Pfizer a prétendu que cette revente massive étaient déjà prévue de longue date !!! Qu’est-ce qui empêchait le grand patron à annuler cette vente prévue d’avance ?

    Premier hic, la technologie de l’ARN messager est une technique nouvelle, qui n’a encore jamais fait ses preuves à ce jour : aucun vaccin à ADN ou ARN n’a été approuvé pour l’homme.

    Le second hic, c’est que ni les médecins ni les participants ne savent s’ils ont reçu le vaccin ou le placebo. Impossible donc de savoir ce qui a causé la guérison.

    Troisième « petit » bémol, lié au fait que les essais cliniques ne sont pas encore terminés, les résultats n’ont encore été publiés dans aucune revue scientifique. Donc, il n’y a pour l’heure « rien » pour attester de leur validité. Il faut des mois, voire des années pour évaluer un vaccin. Il est aussi possible que des effets indésirables rares, indétectables lors des essais cliniques, apparaissent une fois que des millions de personnes auront été vaccinées.

    Quatrième bémol, presque aucune des questions que l’on peut se poser sur un vaccin ne sont réglées, à savoir si celui-ci n’entraîne ni effets secondaires dits « spontanés », ni complications en cas de nouvelle exposition au virus, si ce vaccin ne facilite pas les recontaminations ou n’aggrave pas les symptômes, notamment lorsque le virus auquel le patient fait face a légèrement évolué ou muté, etc, etc. Le virus est déjà massivement vendu alors qu’il ne dispose encore d’aucune autorisation ni étude scientifique positive des autorités sanitaires.

    Dernier bémol, il y a danger si, une seule fois dans la chaine de production et de distribution jusqu’au vacciné la température monte au-dessus d’environ moins 70° / moins 80°C !!! Inutile de préciser qu’on ne dispose nullement dans le monde d’une quantité de compartiments ainsi refroidis pour distribuer des quantités de vaccins !!

    Le dirigeant de Pfizer n’est pas un dirigeant médical mais exclusivement financier ! Il achète et vend des entreprises au lieu d’investir dans la santé ! Faut-il confier aux financiers la santé du monde ?!!

    Répondre à ce message

  • Le dispositif capable d’assurer la conservation du vaccin d’une part, et son transport d’autre part, n’existe effectivement dans aucun pays et c’est loin d’être le seul problème. Il s’agit donc d’un effet d’annonce médiatico-spéculatif...

    Répondre à ce message

  • Même après l’annonce qui se voulait spectaculaire de Pfizer, 50 à 60% des Français, selon les sondages, disent refuser de se faire vacciner par méfiance vis-à-vis des labos et des gouvernants...

    Répondre à ce message

  • En réalité, nous assistons non à un épisode de la guerre contre covid mais de la guerre entre labos pharmaceutiques et Etats nationaux !!!

    Répondre à ce message

  • Il y a quelques mois, Moderna, l’autre gros laboratoire américain en piste pour un vaccin par ARN messager –  une technologie nouvelle basée sur l’activation spécifique du système immunitaire qui doit reconnaître le coronavirus et l’attaquer –, comme celui de Pfizer et BioNTech, avait fait des annonces parcellaires pour ramasser la mise en Bourse, mais elles étaient restées sans lendemain sauf pour le patron du trust qui avait, lui aussi, ramassé sa mise immédiatement.

    Répondre à ce message

  • Le principal risque des vaccins à ARN ne concerne pas le capital génétique est celui du déclenchement d’une réponse immunitaire excessive par activation du système immunitaire inné. La réponse immunitaire innée est activée par liaison de l’ARN aux récepteurs de type Toll, comme la protéine TLR7 (en), à la protéine RIG-I (en) et la protéine kinase R (en). On atténue ce risque en concevant des ARN messagers ayant des séquences semblables à celles produites par les cellules de mammifères et en introduisant, dans l’ARN messager, des nucléosides modifiés, comme la pseudouridine, la 5-méthylcytidine, ou des nucléosides 2’-O-méthylés, comme la 2’-O-méthyladénosine, ce qui a pour effet de limiter la réponse immunitaire contre cet ARN étranger, et donc de retarder sa dégradation, d’où un meilleur taux de traduction en antigène. On peut également optimiser les codons et utiliser certaines régions non traduites, ce qui ralentit également la dégradation de l’ARN. Par ailleurs, les produits de transcription interrompue et l’interférence par ARN conduisent à la dégradation prématurée de l’ARN bicaténaire et réduisent sa durée d’action, ce qui impose une purification en plusieurs étapes. L’ARN bicaténaire indésirable peut être éliminé à peu de frais par adsorption sur la cellulose.

    Certains vaccins à ARN peuvent également produire une forte réponse immunitaire avec des interférons de type I, associés à l’inflammation ainsi qu’à des manifestations auto-immunes, ce qui fait des personnes sujettes aux maladies auto-immunes des sujets potentiellement à risque pour ces vaccins.

    Par ailleurs, l’ARN extracellulaire est connu pour être un facteur favorisant la coagulation sanguine et augmentant la perméabilité de l’endothélium. L’accroissement de la perméabilité endothéliale peut entraîner un œdème et stimuler la coagulation sanguine ce qui entraîne un risque de formation de thrombus, d’où des risques d’infarctus (notamment d’infarctus cérébral), de thrombose ou encore d’embolie pulmonaire.

    En septembre 2020, l’association anti-OGM CRIIGEN fait état, dans un rapport signé par le président de son conseil scientifique Christian Vélot, de risques plus élevés d’immunotoxicité, de génotoxicité par mutagénèse et d’apparition de nouveaux virus par recombinaison génétique causés par de tels vaccins. Le rapport préconise en conclusion de suivre en la matière un principe de précaution incompatible tant avec l’urgence qu’avec les articles 2 et 3 du règlement européen 2020/1043.

    Répondre à ce message

  • Des vaccins à ARN messager existent contre la rage, contre le cancer, contre la grippe ;.. Aucun n’a jamais été autorisé sur l’homme dans aucun pays !!!

    Répondre à ce message

  • Pfizer et BioNTech prennent la précaution de déclarer :

    « Toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont basées sur les attentes et les convictions actuelles de BioNTech concernant des évènements futurs et font l’objet de nombreux risques et incertitudes qui pourraient entraîner des résultats nettement différents voire divergents de ceux exposés ou sous-entendus dans les déclarations prévisionnelles en question. »

    https://www.pfizer.fr/pfizer-et-bio...

    Cela seul signifie qu’il ne s’agit nullement d’une annonce scientifique mais seulement d’un épisode de la guerre des labos...

    Répondre à ce message

  • Pour conserver à bonne température les 200 millions de doses de vaccin Pfizer/BioNtech commandées par l’Union européenne, le ministre Olivier Véran a annoncé ce jeudi 12 novembre avoir commandé 50 “super-congélateurs”. Ces appareils sont couteux, entre 6.000 à 12.000 euros pièce, si le gouvernement opte pour l’armoire, façon frigo américain. Un des plus grands modèles de la marque Haier, commercialisé à 12.000 euros fait environ 1 mètre de largueur et deux mètres de longueur. Autre problème : les pharmacies et les cabinets de médecin ne sont pas équipés de tels congélateurs.

    Répondre à ce message

  • Pour le moment, les trusts pharmaceutiques n’ont démontré que leur capacité à profiter de la pandémie, pas de la combattre !!!

    Plusieurs laboratoires développant des vaccins contre le Covid-19 avec de l’argent public ont récemment empoché des millions de dollars grâce à la vente d’actions.

    La presse s’inquiète sur l’image qui peut en résulter d’un capitalisme qui profite pendant que la population souffre !!!

    « Coronavirus : les patrons de laboratoires s’enrichissent et cela pose des questions » écrit Vosges Matin :

    https://www.vosgesmatin.fr/sante/20...

    Lire aussi :

    https://www.google.com/search?clien...

    Répondre à ce message

  • Avertissement :

    Cet article n’est pas écrit dans le sens d’opposer les anti-vaccins contre les pro-vaccins, comme on a tenté d’opposer de manière dualiste les anti-masques au pro-masques, les anti-confinements aux pro-confinements, les anti-tests aux pro-tests, et ainsi de suite. Simplement, nous ne tombons pas dans le panneau qui consisterait à nous dire qu’un laboratoire pharmaceutique travaille d’abord pour la santé. Nous n’y croyons pas plus que si on nous disait que Renault roule pour la liberté de circuler et pas pour le profit. Un trust pharmaceutique, comme un trust nucléaire, un trust chimique, un trust automobile, c’est une machine à engranger du profit et rien d’autre. D’ailleurs, nous n’avons pas besoin d’être entrés chez Pfizer pour y juger des bonnes méthodes en immunologie ou pas. Ce n’est pas Pfizer qui a produit le « vaccin Pfizer ». Le trust Pfizer s’est contenté une fois de plus de racheter un petit labo qui, lui, a fait le travail. C’est une simple opération financière comme l’est l’annonce médiatique et boursière du succès à 90% du vaccin : c’est du profit à 100% !!! La santé est un prétexte à investissements financiers et pas un but pour les labos pharmaceutiques. Les Etats qui les financent à fonds publics savent très bien que cela sert le profit privé et pas la santé publique, exactement comme tous les autres vaccins le font. Qu’il y ait une pandémie n’empêche pas qu’on est dans un monde où le but principal est l’accumulation de profit par des propriétaires privés de capitaux. Il n’y a pas un bon système capitaliste qui produit des technologies nouvelles pour la santé face à un mauvais capitalisme qui fait des victimes des accidents du travail ou de l’amiante ou encore multiplie les cancers, ou même assassine en masse comme dans les guerres mondiales ou les camps de la mort ou encore les pandémies…

    Tiekoura

    Répondre à ce message

  • Et la surenchère des concurrences de trusts pharmaceutiques continue : Moderna annonce que son vaccin a un succès à 94,5% !!!

    https://www.latribune.fr/entreprise...

    On attend le vaccin poutinien russe qui aurait un succès à 101% !!!

    Répondre à ce message

  • Pfizer et BioNTech annoncent que leur candidat vaccin est efficace à 95%, selon des résultats complets de leur essai clinique

    https://www.francetvinfo.fr/sante/m...

    Gageons que Moderna annoncera 96% pour les résultats complets !!! Sans parler du vaccin Sanofi ou du vaccin chinois, eux aussi concurrents de Pfizer...

    Le risque réel, c’est que ces médicaments soient TROP efficaces et tuent non seulement la totalité les virus mais aussi le malade par maladie auto-immune !!!

    Répondre à ce message

  • A chaque mutation du virus, les vaccins seront tous à mettre à la poubelle mais les labos et les Etats ne nous le diront pas et vaccineront quand même inutilement, comme ils font pour la grippe !!!

    Quant à nous prévenir des risques de leurs vaccins, ne comptons pas sur eux !!! Les maladies auto-immunes nous guettent !!!

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0