English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Salariés du pétrole en grève au Tchad

Salariés du pétrole en grève au Tchad

lundi 10 mars 2014

Les syndicats de salariés tchadiens d’un consortium (association temporaire de plusieurs entreprises) chinois d’exploration pétrolière, qui opère dans le sud du Tchad, ont appelé dimanche à une grève de trois jours pour obtenir des augmentations de salaires.

Cette grève de trois jours est « renouvelable jusqu’à la satisfaction de notre revendication », prévient le responsable syndical. « Les responsables de la société ont écrit des lettres de menace contre ceux de nos collègues qui refusent de reprendre le travail. Mais nous ne céderons pas face à cette menace », a-t-il notamment indiqué. Ce consortium chinois emploi pas moins de 1 500 Tchadiens. Ce n’est pas la première fois qu’un conflit éclate avec les compagnies pétrolières chinoises. En août 2013, le gouvernement tchadien avait en effet suspendu les activités de la filiale tchadienne de la compagnie pétrolière publique chinoise (CNPCIC) pour « violations flagrantes des normes environnementales dans ses forages d’exploration de brut dans le sud du pays ».

Le Tchad exploite son gisement pétrolier depuis 2003. Une manne pétrolière qui lui a permis de moderniser son armée, de se doter d’un meilleur réseau routier et de construire de nombreux bâtiments publics. Mais pour le moment, la population ne profite pas des retombées économiques de l’or noir.

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0