English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > La SNCF organise la désorganisation du Rail et son discrédit public, sous (...)

La SNCF organise la désorganisation du Rail et son discrédit public, sous prétexte de le réparer et de le moderniser…

mercredi 7 février 2018

La SNCF organise la désorganisation du Rail et son discrédit public, sous prétexte de le réparer et de le moderniser…

par Robert Paris, Ramata et un cheminot

La direction de la SNCF planifie des pépins, des dysfonctionnements et même des catastrophes pour discréditer le service public du Rail auprès du public, isoler les cheminots et préparer la privatisation du Rail !!!

Vous trouvez peut-être que c’est exagéré et que la direction de la SNCF ne fait certainement pas exprès ? Eh bien, prouvons-le par un exemple qui montre que, très à l’avance, elle programme un scandale !!!!

Prenons comme exemple les fêtes de Pentecôte dans l’Ouest (ce n’est pas tout de suite…) ! Des quantités de passagers vont se ruer vers l’Ouest, aller dans les familles ou participer aux festivals programmés en pays breton à cette occasion, en prenant notamment les trains en direction de Rennes.

C’est pourtant exactement ce moment, au beau milieu de ces congés que la direction de la SNCF a choisi d’effectuer des travaux qui vont bloquer le rail, et créant, en plein dans ces congés où il a un monde énorme, des galères invraisemblables !!! C’est donc une catastrophe annoncée et même programmée sciemment…

De source des cheminots SNCF, c’est une pagaille assurée pour le long week-end de la Pentecôte. Aucun train ne roulera à partir de Rennes à partir du vendredi soir jusqu au lundi matin.

C’est des travaux sur les rails qui sont programmés à cette date.........!!!!! Il s’agit de travaux de transfert d’un poste d’aiguillage, travaux qui pourraient parfaitement être réalisés à une date moins cruciale et dangereuse. Comme chacun sait l’aiguillage de Rennes est un point de passage pour tout l’ouest. A savoir qu’il y a plusieurs festivals ce week-end là, notamment les grand voyageurs à Saint Malo. Et encore, quelques familles qui choisissent le train pour leur déplacement, c’est un week-end de trois jours. Pour le moment aucun réel service de remplacement n’est proposé (juste quelques cars !!! Pourquoi pas des pousse-poussse ?!!!). Tous les gens qui réservent en ligne reçoivent l’annonce selon laquelle il n’y aura pas de train samedi et dimanche.

La direction de la SNCF le sait mais elle fait exprès de ne pas assurer un service augmenté, malgré ces congés très fréquentés (un long week-end de trois jours !!!), mais, en plus, elle programme des travaux lourds et bloquants juste à cette date... Elle sait que cela ne peut qu’entraîner des catastrophes, un scandale, avec au moins des quantités d’usagers bloqués, entassés, incapables de retrouver leurs familles, d’accéder aux villes de Bretagne, etc. Et pourtant, la direction de la SNCF va tranquillement et sciemment aux devants de cette catastrophe annoncée. Ensuite, elle se contentera de dire qu’il ne s’est rien passé, ou qu’il y a eu un petit dysfonctionnement, une petite réforme technique qui a du mal à se faire et autres balivernes coutumières au PDG Pépy…

On l’a bien vu dans les catastrophes de la gare Montparnasse, celles de la gare de Lyon, de Bercy ou de Saint-Lazare ! Tout cela a été en fait programmé à l’avance pour monter l’opinion publique contre le service public du Rail et annoncer tranquillement la privatisation du Rail ! Ce n’est pas une « théorie du complot », c’est seulement la politique des gouvernants pour s’attaquer au service public alors que le gouvernement est le patron du secteur public et dispose donc de tous les moyens de dégrader celui-ci, ayant l’intention, connue et affichée, de le détruire pour favoriser le privé. Macron ne vient-il pas de dénoncer un par un tous les secteurs du public en prévenant qu’il veut licencier des fonctionnaires, mettre sous surveillance le service public, lui imposer des normes de résultat au même moment où ses « réformes » détruisent les résultats du service public en supprimant des infirmières, des aides soignantes, des cheminots, des postiers, des enseignants, en embauchant des personnels précaires et non qualifiés au lieu de fonctionnaires qualifiés !

Exiger des résultats stricts du service public au moment où on le casse systématiquement par des suppressions d’emplois et de moyens, c’est diabolique !!!

La gare de Rennes sera fermée durant la Pentecôte !!!

Lire ici

Lire encore

Lire aussi

Lire toujours

5 Messages de forum

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0