English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > La violence de la répression des gilets jaunes est impressionnante

La violence de la répression des gilets jaunes est impressionnante

dimanche 9 décembre 2018

Blindés, lacrymogènes, chevaux, balles plastiques, flash balls, snipers, bigre, la république des milliardaires est très démocratique face à la colère des prolétaires désarmés ! Un sniper de la police Quand les classes possédantes ont peur, elles sortent les grands moyens et ce n’est pas par souci pacifique !!!

Le gouvernement appelle au calme mais il appelle les forces de répression à la plus grande violence…

Tous les participants aux blocages et manifestations l’ont constaté. La violence de la répression ne vise pas spécialement les casseurs mais les manifestants, les bloqueurs, les gilets jaunes !!!

"Je n’accepterai jamais la violence", dit Macron et sa répression étatique frappe avec une violence jamais vue depuis des décennies en France !!!

Bilan de la répression de l’ensemble du mouvement des gilets jaunes : trois ou quatre morts, des milliers d’arrestations, des milliers de blessés souvent graves… Le pouvoir entraîne ses forces de l’ordre à une violence de plus en plus extrême : préparation au fascisme évidente !

Il y a probablement au moins déjà trois morts (ou dans un coma très proche) liés à la répression policière des gilets jaunes…

Une personne morte à Marseille à cause des éclats de grenades et probablement un mort à Toulouse, à cause des tirs de flash balls en pleine têteUn blessé en urgence absolue à Paris…

Et ici un gilet jaune tué à Paris

Des mains arrachées, des joues arrachées, etc., voilà la répression policière… Et l’immense majorité des matraquages et gazage, tirs de flash balls et balles plastiques sont réalisés contre des manifestants pacifiques !!!

Des arrestations en masse de manifestants en majorité pacifiques (1600 interpellations), des centaines de blessés (pour hier et des milliers depuis le début) parfois gravement par les forces de … l’ordre à coups de matraque et de gaz lacrymogènes ou pire, belle démocratie bourgeoise !!! La république des riches n’aime pas les travailleurs en colère !!!

Un très grand nombre de reporters et journalistes ont subi des violences ciblées…

Un exemple

Lire encore

Voir ici

Quand la police envisage de tirer sur les manifestants

3 Messages de forum

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0