English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de http://www.matierevolution.org/

  • « Je ne mange pas de ce pain là », Benjamin Péret, 1936

    15 avril 2018, par Robert Paris
    Sur Benjamin Péret « Je ne mange pas de ce pain là », Benjamin Péret, 1936 POUR QUE M. THIERS NE CRÈVE PAS TOUT A FAIT Ventre de merde pieds de cochon tête vénéneuse C’est moi Monsieur Thiers J’ai libéré le territoire planté des oignons à Versailles et peigné Paris à coups de mitrailleuse Grâce à moi ON a pu mettre du sang dans SON vin Ca vaut mieux que de l’eau et ça coûte moins cher Les perles de ma femme sont des yeux de fédérés et mes couilles de papier mâché je les dégueule tous les matins (...)

  • Jean Malaquais, "Le patriote professionnel"

    11 avril 2018, par Robert Paris
    Jean Malaquais (1908-1998) Le nommé Louis Aragon ou le patriote professionnel L’intelligence servile février 1947 Il est triste que souvent, pour être bon patriote, on soit l’ennemi du reste des hommes. (Voltaire) Le goût de l’âcre fruit qu’on appelle « patriote » — qu’il soit d’ici ou de là-bas ou d’ailleurs me vaut la gingivite. Acre et vert fruit en effet qui fait profession d’aimer « son » pays, et par voie de conséquence n’aime pas le vôtre. Acre et vert et « ratatiné » fruit que notre temps sécrète (...)

  • Victor Hugo - Le procès de la révolution - 1872

    31 janvier 2018, par Robert Paris
    Victor Hugo, dans « L’année terrible » (écrit en 1872, suite à la Commune de Paris) « Procès à la révolution « Lorsque vous traduisez, juges, à votre barre, La Révolution, qui fut dure et barbare Et féroce à ce point de chasser les hiboux ; Qui, sans respect, fakirs, derviches, marabouts, Molesta tous les gens d’église, et mit en fuite, Rien qu’en les regardant, le prêtre et le jésuite, La colère vous prend. Oui, c’est vrai, désormais L’homme-roi, l’homme-dieu, fantômes des sommets, S’effacent, (...)

  • S’il est minuit dans le siècle !!!

    30 janvier 2018, par Robert Paris
    « S’il est minuit dans le siècle » de Victor Serge : « (…) En six semaines, nous avons bien eu trois cents arrestations à Moscou, songes-y. Tous des hommes de ma génération, des militants de la guerre civile, des opposants de 26-27, qui tous s’étaient rangés pour avoir la paix… Le surlendemain, on l’arrêta. Tout bonnement dans la rue, avant l’arrêt du tramway. Un type surgit, sur le trottoir à côté de lui, le rejoignant de biais… Camarade Kostrov, je vous prie de m’accompagner… Au-dessus de la porte (...)

  • L’art dans la Russie des soviets révolutionnaires

    21 janvier 2018, par Robert Paris
    « Permettez moi cependant de jeter un regard sur notre mission historique, non seulement avec les yeux d’un révolutionnaire prolétarien, mais avec les yeux de l’artiste que je suis par profession. Je n’ai jamais séparé ces deux sphères de mon activité. Mon pinceau ne m’a jamais servi de jouet pour ma distraction personnelle ou pour la distraction des classes possédantes. Je me suis toujours efforcé de peindre les souffrances, les espoirs et la lutte des classes travailleuses, car c’est ainsi que je (...)

  • Avez-vous lu Tchinguiz Aïtmatov ?

    20 décembre 2017, par Robert Paris
    Avez-vous lu Tchinguiz Aïtmatov ? Scaffold ou arrêt Bourane Djamilia (1958) « Djamilia était vraiment très belle. Élancée, bien faite avec des cheveux raides tombant droit, de lourdes nattes drues, elle tortillait habilement son foulard blanc, le faisant descendre sur le front un rien de biais, et cela lui allait fort bien et mettait joliment en valeur la peau bronzée de son visage lisse. Quand Djamilia riait, ses yeux d’un noir tirant sur le bleu, en forme d’amande, s’allumaient... Et j’étais (...)

  • Mozart, ce radical !!!

    16 octobre 2017, par Robert Paris
    Mozart, ce radical !!! Le "Don Giovanni" de Mozart, marqué par la philosophie des lumières, s’exclame six fois "viva la liberta !" tout comme Beethoven est un fan de ... la révolution française. La flûte enchantée : « Alors qu’un nègre passe pour affreux, N’ai-je pas aussi un cœur ? Ne suis-je pas fait de chair et de sang ? » « Nous vivons en ce monde pour nous efforcer d’apprendre toujours, pour nous éclairer les uns les autres au moyen d’échanges d’idées, et pour nous appliquer à aller toujours (...)

  • Qui était Beethoven

    27 août 2017, par Robert Paris
    Qui était Beethoven ? « Les compositeurs ne pleurent pas. Les compositeurs sont des êtres de feu. » « Je veux saisir le destin à la gorge » « O vous qui pensez que je suis un être haineux, obstiné, misanthrope, ou qui me faites passer pour tel, combien vous êtes injustes ! Vous ignorez la raison secrète de ce qui vous paraît ainsi. Dès l’enfance, mon cœur, mon esprit inclinaient à ce sentiment délicat : la bienveillance. J’étais toujours disposé à accomplir de grandes actions ; mais n’oubliez pas que (...)

  • Poésies sur la Commune de Paris (1871)

    24 août 2017, par Robert Paris
    Karl Marx : "Les principes de la Commune sont éternels et ne peuvent être détruits. Ils resurgiront toujours de nouveau jusqu’à ce que la classe ouvrière soit émancipée." « Rouge était le soleil levant… » Louise Michel « Quand Paris ferme ses paupières, chaque nuit, dans l’enclos obscur, des râles s’échappent des pierres du mur. » Jules Jouy « …Quand tes pieds ont dansé si fort dans les colères, Paris ! Quand tu reçus tant de coups de couteau, Quand tu gis, retenant dans tes prunelles claires Un peu de (...)

  • Jean Malaquais- Marianka

    1er août 2017, par Robert Paris
    Qui était Jean Malaquais ? Marianka de Jean Malaquais 1936 A Julien Blanc [1] ÉCOUTE, C’ÉTAIT UN TOUT PETIT VILLAGE perdu dans les terres noires d’Ukraine l’Immense, entre les bras du Dniepr et du Pripet, son affluent, à la limite ouest du gouvernement de Tchernigov. Village, si l’on veut ; un agglomérat de plusieurs fermes plutôt, dont la population comptait une trentaine d’âmes en tout - à l’époque. Il est vrai qu’avant la guerre le nombre des habitants était plus élevé, le double peut-être, mais (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0