English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de https://www.matierevolution.org/

  • Quand la Révolution française anticipait la démocratie des travailleurs révolutionnairement organisés en comités

    18 juin 2018, par Robert Paris
    Lire aussi : La Révolution française, c’est la mobilisation des masses et leur auto-organisation « La lutte des classes sous la première république » de Daniel Guérin : « La Révolution française n’est que l’avant-courrière d’une autre révolution bien plus grande, bien plus solennelle et qui sera la dernière. » Quand la Révolution française anticipait la démocratie des travailleurs révolutionnairement organisés en comités, remplaçant et supprimant, détruisant même, l’Etat bourgeois !!! Daniel Guérin dans « (...)

  • Qui était le révolutionnaire Jacques Roux ? Le premier communiste de la Révolution française !

    26 mai 2018, par Robert Paris
    "La Sainte famille", Marx et Engels : « Le mouvement révolutionnaire, qui commença en 1789 au Cercle social, qui, au milieu de sa carrière, eut pour représentants principaux Leclerc et Roux et finit par succomber provisoirement avec la conspiration de Babeuf, avait fait germer l’idée communiste que l’ami de Babeuf, Buonarroti, réintroduisit en France après la révolution de 1830. Cette idée, développée avec conséquence, c’est l’idée du nouvel état du monde. » Daniel Guérin : « Deux mondes chevauchaient (...)

  • Comment Babylone a disparu ?

    23 mai 2018, par Robert Paris
    Comment Babylone a disparu ? Babylone n’est pas qu’un mythe, celui de la richesse et des palais des mille et un jardins et fontaines, celui des immenses tours et palais, celui des mille et un peuples et langues rassemblées, celui d’une corruption tout aussi mythique. L’expression « fin de Babylone » est devenue, au même titre que « chute de l’empire romain » le symbole des civilisations qui ont atteint leurs limites et ne peuvent que péricliter et mourir, comme c’est le cas actuellement pour le monde (...)

  • L’analyse de Bordiga de l’échec de la vague révolutionnaire

    21 mai 2018, par Robert Paris
    L’analyse de Bordiga de l’échec de la vague révolutionnaire dans son « Histoire de la gauche communiste » : « La Première Guerre mondiale terminée en 1918 fut suivie par la terreur du verbe révolutionnaire qui fit trembler le monde bourgeois au cours des brûlantes années 1919-20. Au cours des années 1914, 1915, 1916 et en partie en 1917, l’opinion publique formée alors comme aujourd’hui par la publicité des journaux, qui s’est enrichie depuis lors des derniers moyens de fabrication à faible coût de la (...)

  • Elisée Reclus, « De l’esclavage aux Etat-Unis »

    19 mai 2018, par Robert Paris
    Le code noir et les esclaves I. La condition vraie de l’esclave américain se révèle clairement dans le texte même des codes noirs tels qu’ils ont été promulgués, avec diverses variantes peu essentielles, par les législatures de la Louisiane, des deux Carolines et des autres états du sud. « L’esclave, disent tous ces codes, est la propriété absolue de son maître. » C’est un immeuble que celui-ci peut échanger, vendre, louer, hypothéquer, emmagasiner, inventorier, jouer sur le tapis vert, transmettre en pur (...)

  • L’Angleterre ouvrière (1840-1850)

    13 mai 2018, par Robert Paris
    L’Angleterre ouvrière en 1840-1850 La situation de la classe laborieuse en Angleterre, Friedrich Engels : Les résultats Ayant examiné assez en détail les conditions dans lesquelles vit la classe ouvrière urbaine, il est temps de tirer de ces faits d’autres conclusions, et de les comparer à leur tour avec la réalité. Voyons donc ce que sont devenus les travailleurs dans ces conditions, à quels genres d’hommes nous avons affaire, et ce qu’est leur situation physique, intellectuelle et morale. (...)

  • La guerre des farines, signe avant-coureur de la Révolution française

    30 avril 2018, par Robert Paris
    La guerre des farines, signe avant-coureur de la Révolution française En France, Louis XVI vient de nommer Turgot, le réformiste libéral, adepte des Lumières, comme ministre des Finances. Il veut redresser les finances de la France, supprimer les archaïsmes et sauver l’Ancien Régime d’une révolution sociale qui menace. Il veut le faire sans heurts, sans choc, sans révolte… Mais c’est un partisan de la liberté du commerce. Turgot affirme qu’il va faire avancer les choses sans rien heurter, « par (...)

  • 1949 : la grève de l’amiante au Québec (Abestos- Mines Theford)

    9 avril 2018, par Robert Paris
    Le sabre et le goupillon... La répression violente En 1949, un conflit de travail éclate à Asbestos. Les mineurs de l’amiante réclament de meilleures conditions de travail, un meilleur salaire et surtout de meilleures protections contre les risques liés à la santé dans les mines d’amiante. Duplessis appuie les patrons, mais les 5000 mineurs (d’Asbestos et de Thetford Mines) n’abandonnent pas. Le conflit dure 4 mois. Tous les mouvements syndicaux appuient la cause. Des denrées sont envoyées aux (...)

  • Augustin Thierry et la conception matérialiste de l’histoire

    7 avril 2018, par Robert Paris
    Augustin Thierry et la conception matérialiste de l’histoire, par Gheorgi Plekhanov Novembre 1895 Augustin Thierry appartient à ce remarquable groupe de savants distingués qui, sous la Restauration, renouvelèrent en France les études historiques. Dans ce groupe, il n’y avait pas de maître et de disciples. Il n’en forme pas moins une véritable école dont il est très utile d’examiner les conceptions fondamentales. Chateaubriand [1] désigna cette école sous le nom de l’ école politique . Cela est (...)

  • Témoignage anarchiste sur la révolution espagnole (1936-1939)

    28 mars 2018, par Robert Paris
    Témoignage anarchiste sur la révolution espagnole (1936-1939) Avertissement : Nous diffusons ici le point de vue d’un militant anarchiste espagnol de la CNT-FAI sur la révolution espagnole, point de vue tout à fait opposé au nôtre puisque ce militant estime essentiellement que la direction anarchiste n’a pas démérité, que ses points de vue ne sont nullement à la racine de l’échec sanglant, que l’apolitisme, la conception antiautoritaire, individuelle, anti conception marxiste de classe, et surtout le (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0