English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > Résultat du calendrier

Contribution au débat sur la philosophie dialectique du mode de formation et de transformation de la matière, de la vie, de l’homme et de la société Ce site est complémentaire de http://www.matierevolution.org/

  • Anticléricalisme et Socialisme

    18 septembre 2017, par Robert Paris
    I L’Église sous la Monarchie et sous la République Quand on parle de politique anti-cléricale du socialisme, il ne peut évidemment jamais s’agir de combattre au point de vue socialiste les convictions religieuses. La religiosité des masses ne disparaîtra complètement qu’avec la société actuelle, quand l’homme, au lieu d’être dominé par le procès social, le dominera et le dirigera consciemment. Ce sentiment d’ailleurs s’émousse déjà à mesure que des couches entières de la population, instruites par le (...)

  • Faut-il croire au surnaturel ?

    16 février 2017, par Robert Paris
    Faut-il croire au surnaturel ? De temps à autre, nous recevons un témoignage d’un lecteur qui veut nous faire part d’une expérience personnelle qu’il estime probante sur la réalité d’un monde qui dépasse la nature, qui n’est pas du domaine du rationnel ou qui suppose l’existence des esprits. L’auteur de cet article ne croit guère aux prétendues « preuves » d’événements surnaturels, de miracles, de voix de l’au-delà, de paroles de dieu ou du diable, de manifestations qui ne s’expliqueraient pas par les lois (...)

  • Hitler et l’Eglise catholique

    12 février 2017, par Robert Paris
    Hitler et l’Eglise catholique Au début des années 1920, les évêques allemands sont majoritairement conservateurs et monarchistes. En 1922, lors de l’ouverture d’un Congrès national de catholiques, le cardinal von Faulhaber, archevêque de Munich qualifie la révolution de novembre 1918 qui avait renversé la monarchie d’« acte de haute trahison ». Confrontée à la vague révolutionnaire la plus importante de l’histoire, entre 1917 et 1923, la Très Sainte institution catholique (véritable État parmi les autres (...)

  • En quoi le fondement, réel et imaginaire, des anciennes religions a irrémédiablement disparu ?

    26 janvier 2017, par Robert Paris
    Gogol dans « La nuit de la Saint-Jean » : « Mais toutes les belles histoires qu’il pouvait nous raconter sur l’ancien temps… tout cela nous passionnait moins encore que le récit de quelque aventure extraordinaire du temps passé, que nous ne pouvions écouter sans sentir un frisson nous passer dans le dos et nos cheveux se dresser sur la tête. Nous étions parfois si glacés de terreur que, le soir venu, nous voyions partout dieu sait quels objets d’épouvante. La nuit, quand pour une raison ou pour une (...)

  • Origines du christianisme

    25 décembre 2016, par Robert Paris
    « Le christianisme a créé la figure du Christ pour humaniser l’inaccessible Sabaoth et le rapprocher des mortels. » Léon Trotsky, Journal d’exil, 13 février 1935 Franz Mehring : Les origines du Christianisme Commentaire de l’ouvrage de Karl Kautsky, Les origines du Christianisme en français et en anglais Étude historique, Stuttgart, Éditions L.H.W.Dietz succ. Avec le livre de Kautsky qui vient d’être publié, le mouvement ouvrier allemand liquide un héritage légué par la culture bourgeoise, héritage (...)

  • Noël, fête païenne animiste puis polythéiste romaine, par la suite récupérée par l’église catholique

    23 décembre 2016, par Robert Paris
    Noël, fête païenne animiste puis polythéiste romaine, par la suite récupérée par l’église catholique Cette fête rend hommage à la nature et plus spécialement à son renouveau. Après le Solstice d’hiver, les jours commencent peu à peu à rallonger et pour s’assurer du soutien de la nature, les hommes célèbrent ce renouveau depuis que le monde est monde. Si les fêtes attachées au Solstice d’hiver sont encore très mystérieuses avant l’époque des Romains, les Dolmens et les alignements de menhirs dans toute l’Europe (...)

  • Les plus grands auteurs athées du monde

    23 juillet 2016, par Robert Paris
    Les plus grands auteurs athées du monde Athée ? Et pourquoi ? Parce que le monde, matériel, vivant, humain et social, ne nécessite pas de croire en un pouvoir surnaturel et surpuissant Parce que la morale humaine ne nécessite pas de croire en un dieu Parce que le changement nécessaire du monde passe par le fait que les hommes fassent confiance dans leurs propres capacités sans s’en remettre à des sauveurs, divins ou humains Parce que les beautés du monde ne sont pas d’origine divines, pas plus (...)

  • L’Eglise catholique a été l’un des plus fermes soutiens de l’esclavage

    11 juillet 2016, par Robert Paris
    L’Eglise catholique a été l’un des plus fermes soutiens de l’esclavage Extrait de « La France et ses esclaves » de Frédéric Régent : « La sûreté publique, l’intérêt des maîtres » selon le préfet apostolique de l’ordre des Capucins dans les Iles du Vent, sont les deux premiers objectifs de l’instruction religieuse dispensée par les missionnaires aux esclaves, le troisième étant le salut de l’âme de ces derniers. (Règlement de discipline pour les nègres adressé aux curés des colonies françaises par le P. (...)

  • L’alliance historique entre l’Etat français et l’Eglise catholique

    8 juillet 2016, par Robert Paris
    L’alliance historique entre l’Etat français et l’Eglise catholique L’Eglise a joué un rôle primordial dans la formation de la royauté française : le premier réseau national de soutien de ce pouvoir central a été celui des évêques et le premier appareil d’Etat national a été celui du clergé. Et cela a continué ensuite jusqu’à la révolution française puis avec l’empire et jusqu’à la laïcité de l’Etat tenu par le parti radical. Mais la laïcité, qui n’a eu de réalité que lorsqu’elle servait à contrer la montée (...)

  • Les mysticismes ou les prisons idéologiques de l’homme

    10 mars 2016, par Robert Paris, Tiekoura Levi Hamed
    Les mysticismes ou les prisons idéologiques de l’homme Nous entendons par mystiques des kabbalistes juifs, des maîtres dévots de l’hindouisme, des mystiques chrétiens de la compagnie de Jésus, des carmélites, des anabaptistes, des franciscains, des mystiques rhénans, des dominicains, des soufis musulmans, des saints anachorètes, des bénédictins, des pèlerins de toutes sortes et de toutes origines et religions… Le point commun de ces religieux et de leurs idéologies, par ailleurs très diverses, est la (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0