English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Déclarations scandaleuses de l’OMS : organisation mondiale de la santé… (...)

Déclarations scandaleuses de l’OMS : organisation mondiale de la santé… capitaliste !

mardi 11 février 2020, par Robert Paris

Déclarations scandaleuses de l’OMS : organisation mondiale de la santé… capitaliste !

L’OMS n’a pas voulu, au départ, reconnaître l’alerte mondiale et a été réticente encore par la suite à reconnaître la pandémie mondiale... Le Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (présidé par le professeur français Didier Houssin, ancien directeur général de la santé) expliquait avoir « presque unanimement » recommandé le lancement de l’alerte mondiale. Lire ici

Mais la direction politique de l’OMS a cédé aux pressions des grandes puissances qui la financent, dont la Chine et ne l’a pas reconnue !!! « Il existe une fenêtre d’opportunité » de stopper la propagation, a prétexté l’OMS pour justifier son choix de ne pas reconnaître la réalité !

L’OMS et les autorités capitalistes internationales ont félicité la Chine de sa réactivité, de sa transparence, de son action rapide dans la gestion de la crise pandémique du coronavirus ! Et pourtant, rien de tout cela n’a eu lieu !

Les autorités ont longtemps voulu étouffer l’affaire, n’ont pas régi ou mal réagi.

Le médecin chinois Li Wenliang, 34 ans, a mis en garde ses contacts officiels dès le 30 décembre sur une potentielle épidémie à venir. Mais les autorités chinoises l’ont accusé de propager des fausses rumeurs nuisibles aux intérêts nationaux et à l’économie chinoise, voire mondiale. Cet ophtalmologue travaillait à l’hôpital de Wuhan ! Il précisait ensuite, dans un second texte, que le virus n’est pas le Sras mais un nouveau type de coronavirus. Le 3 janvier, la police convoque à son tour l’ophtalmologue : elle l’accuse d’avoir « répandu des rumeurs en ligne » et « perturbé gravement l’ordre social ». Le trentenaire doit signer une déclaration dans laquelle il reconnaît son « délit » et promet « de ne plus commettre d’actes illégaux ». Li Wenliang reprend son travail à l’hôpital de Wuhan. « Je ne pouvais rien faire, tout doit respecter la ligne officielle », explique-t-il à CNN. Mais l’épidémie prend de l’ampleur. Un premier patient décède le 11 janvier.

Pour se couvrir, les autorités nationales ont mis la faute sur les autorités locales... Un haut responsable du Parti communiste de Wuhan a exprimé ses « remords », estimant que les autorités locales n’avaient pas réagi assez vite pour contenir l’épidémie.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) persiste et signe : le responsable des opérations d’urgence de l’OMS, Michael Ryan, réaffirme que la Chine a été transparente. « Il y a une différence entre ce qui arrive sur le terrain et ce que le système de santé est en mesure de détecter. Imaginez seulement : c’est l’hiver, il y a déjà la grippe en Chine... Arriver à voir qu’il y a quelque chose d’anormal dans un lieu bien précis n’a rien de facile. »

Même discours de la part du patron de l’OMS. Pour Tedros Ghebreyesus, la Chine n’a tout simplement pas pu mentir : « La Chine est le pays le plus connecté au reste du monde. S’il y avait eu une volonté de cacher quelque chose de la part des autorités, il y aurait eu beaucoup plus de cas à l’étranger. Parce que la Chine peut peut-être cacher ce qu’il se passe sur son sol, mais pas ce qu’il se passe dans d’autres pays. »

Voir ici

Human Rights Watch. L’ONG accuse Pékin d’avoir fait disparaître des rapports sur la maladie au moment de son apparition à Wuhan. Et d’avoir, par la même occasion, aggravé la situation.

Lire ici

Après une visite dans la capitale chinoise, le directeur de l’OMS a précisé que le fait que cette épidémie ne soit pas classée en urgence ne signifie pas que le coronavirus n’est pas pris au sérieux par les autorités sanitaires. "Ce qui est sûr c’est que classer l’épidémie comme une urgence internationale aurait de grosses conséquences économiques et la Chine s’en passerait bien", conclut Justine Jankowski.

Lire ici

L’OMS rechigne à reconnaître la pandémie mondiale

L’OMS félicite la Chine pour sa transparence et son efficacité dans la gestion de la crise du coronavirus

L’OMS considère qu’il n’y pas lieu de limiter les voyages et le commerce avec la Chine

L’OMS protège l’économie d’abord

Quand l’OMS déclare 6000 cas, le monde en compte 40.000

A H1N1 : OMS accusée

Ebola : l’OMS est coupable

L’OMS pas à la hauteur non plus pour le virus Zika

Pourquoi l’OMS ne critiquera pas la Chine, un des principaux pays capitalistes

L’OMS n’a pas déclaré l’urgence sanitaire mondiale pour ne pas nuire à l’économie capitaliste

L’OMS a voulu épargnet Pékin

L’OMS n’est pas une organisation médicale ou scientifique mais inter-gouvernementale

Pourquoi l’OMS a-t-elle tardé à déclarer l’urgence de santé mondiale ?

Encore sur l’OMS et Ebola

L’OMS liée au lobby du tabac

L’OMS sous influence de l’industrie pharmaceutique

Le scandale de l’OMS dans la grippe porcine

L’OMS et l’ethnocide du peuple indien

Et, pour ceux qui croient que l’OMS ne fait que de la science, rappelons que l’OMS, classait l’homosexualité dans les maladies mentales, avant que cette même organisation ne revienne sur ses positions en 1993 et raye l’homosexualité des maladies mentales... lire ici

27 Messages de forum

  • Déjà environ mille morts !!! Mais personne n’est autorisé en Chine à enquêter sur l’origine de la maladie et la manière dont elle a été traitée !!!
    Et personne n’est autorisé dans les gouvernants occidentaux ou à l’OMS à critiquer la politique de la Chine sur le coronavirus !!!

    Répondre à ce message

  • La gestion calamiteuse par l’OMS de la grippe A H1N1 a révélé que l’OMS roulait pour les labos pharmaceutiques qui la financent !!

    Répondre à ce message

  • L’OMS continue à se charger de rassurer... les marchés financiers !! Lire ici

    Répondre à ce message

  • Qu’a fait l’OMS à part donner un nom au virus, sinon rassurer les marchés financiers ?!!!

    Répondre à ce message

  • Depuis le début de la crise, c’est seulement à la mi février que les pays occidentaux se sont trouvés contraints de reconnaitre que la Chine cachait des choses !!!

    Côté américain, après avoir initialement félicité Pékin pour son « travail très professionnel », la Maison-Blanche a pris ses distances, jeudi 13 février. « Nous sommes un peu déçus du manque de transparence de la part des Chinois »

    Répondre à ce message

  • L’OMS déclare hypocritement que ce n’est pas une pandémie mondiale mais « Nous sommes dans une phase d’épidémie avec de multiples foyers », selon Sylvie Briand, la directrice du département Préparation mondiale aux risques infectieux de l’OMS !!!

    Répondre à ce message

  • Les infrastructures médicales locales à l’épicentre de la crise sont au bord de l’effondrement.

    Des vidéos et photos publiées sur les réseaux sociaux montrent des salles d’attente d’hôpitaux bondées, alors que des résidents paniqués qui présentaient des fièvres et d’autres symptômes de la grippe cherchent à se faire soigner. On a obligé les médecins, les infirmières et les autres membres du personnel médical à travailler 24 heures sur 24 pour traiter les personnes infectées. Ils devaient en outre diagnostiquer les cas suspects. Les stocks de fournitures médicales sont dangereusement bas.

    Hors des hôpitaux, les gens se sont précipités pour stocker des biens essentiels, du carburant, de la nourriture et de l’eau, ce qui a fait augmenter le prix des produits de première nécessité. Le chaos a également provoqué des retards pour ceux qui cherchent à obtenir d’autres traitements médicaux de routine, mais nécessaires. Les autorités ont suspendu les transports publics à Wuhan, obligeant les employés des hôpitaux à marcher ou à utiliser des voitures privées, car les véhicules de location ne les prenaient pas par crainte d’infections.

    La défense de la civilisation humaine contre la menace de pandémies, du changement climatique et de catastrophes écologiques de plus en plus graves, exige un niveau de planification et de coopération mondiale dont le capitalisme est incapable. La société a dépassé le système capitaliste et les divisions arbitraires qu’il impose au monde.

    Répondre à ce message

  • Une nouvelle déclaration scandaleuse de l’OMS : "la période propice pour enrayer l’épidémie se rétrécit", s’inquiète le patron de l’OMS !!! Il refuse en somme toujours de déclarer la pandémie mondiale pour ne pas faire perdre quelques milliards aux capitalistes !!!!

    Le système capitaliste n’est pas capable de nous préserver du coronavirus, pour nous sauver il faut renverser le système d’exploitation !!!

    Répondre à ce message

  • Dans sa dernière déclaration, le patron de l’OMS s’est refusé à préciser davantage quelles devaient être les mesures que les pays doivent prendre ou pas, soulignant qu’il fallait examiner chaque situation dans le détail. Et aucune mesure mondiale bien entendu car le système capitaliste ne s’en relèverait pas !

    Répondre à ce message

  • À Genève, le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a tiré la sonnette d’alarme vendredi : “Au moment où nous parlons, nous sommes encore dans une phase où il est possible de contenir l’épidémie”. Mais la “fenêtre de tir se rétrécit”, a-t-il averti, déplorant le manque de soutien financier international. Le soutien international aurait été rendu obligatoire par une déclaration que l’OMS a refusé et refuse toujours, celle de la pandémie mondiale !!!

    Répondre à ce message

  • “Nous voyons que la situation évolue”, a souligné le Dr Sylvie Briand, la directrice du département de préparation mondiale aux risques infectieux à l’OMS : “Non seulement le nombre des cas augmente mais nous voyons aussi différents modèles de transmission dans différents endroits”. L’OMS refuse pour l’instant de parler de pandémie, mais considère qu’il y a “des épidémies différentes, montrant des phases différentes”, a-t-elle expliqué.

    Répondre à ce message

  • Tout en allant progressivement vers la reconnaissance de la pandémie mondiale, les déclarations de l’OMS continuent d’être scandaleuses et de viser surtout à protéger la pérennité du système capitaliste plus que la santé des gens.

    Pour relancer les échanges économiques avec la Chine, l’OMS participe au bobard selon lequel l’épidémie reculerait en Chine alors qu’elle s’étend à quasi un continent !!!

    Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est dit lundi « encouragé par le déclin persistant des cas en Chine ».

    Quant à reconnaitre, la pandémie, l’OMS ne le fait pas et expliquer qu’elle n’utilise plus ce terme !!!

    Lire ici comment la presse économique du grand capital commente l’affaire (et c’est l’affaire qui prime évidemment !)

    Répondre à ce message

    • Oui, les déclarations de l’OMS qui n’a cessé de minimiser la situation sont scandaleuses. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme : « Le monde n’est tout simplement pas prêt à faire face à cette épidémie de pneumonie virale », a déclaré Bruce Aylward, l’expert dirigeant la mission conjointe OMS/Chine, mardi 25 février. "Vous devez être prêt à gérer cela à une plus grande échelle, et cela doit être fait rapidement", a-t-il alerté de retour de Pékin, tout en saluant le travail d’endiguement de la maladie réalisé par Pékin.

      Que des mensonges ! Dire merci au gouvernement chinois, il faut le faire !!!

      Répondre à ce message

  • Pour l’OMS, l’épidémie de coronavirus est à un « point décisif » !!!

    Une manière de ne rien dire et surtout pas de parler de pandémie mondiale et de mobilisation des moyens financiers des grandes puissances !

    Pas question de faire peur... aux marchés financiers déjà en chute libre !!!

    Résultat : rien de sérieux n’est fait à l’échelle mondiale !

    Répondre à ce message

  • L’ONU et l’OMS refusent toujours de reconnaitre la pandémie !!! Défendre l’économie capitaliste reste leur premier objectif !!!

    Répondre à ce message

  • L’OMS déclare, mais un peu tard, "c’est désormais une pandémie et il faut mettre tous les moyens pour lui déclarer une guerre totale" !!! Incroyable, quand c’est trop tard, ces gens-là décident que c’est le moment de reconnaître le mal !!! L’OMS c’est un organisme intergouvernemental et pas un organisme scientifique ou de santé !!!

    L’organisation s’était jusqu’ici refusée à employer ce terme. “Ce à quoi nous assistons, ce sont des épidémies dans différentes parties du monde, qui touchent les pays de façon différente et qui requièrent des réponses sur mesure”, jugeait Tedros Adhanom Ghebreyesus il y a encore deux semaines. “Décrire la situation comme une pandémie ne change pas l’évaluation de la menace posée par ce coronavirus. Cela ne change pas ce que fait l’OMS, et cela ne change pas ce que les pays devraient faire”, avait-t-il affirmé.

    C’est pour cela que maintenant l’OMS déclare une pandémie mondiale, pour ne rien changer à rien !!!

    Il faut ôter le pouvoir de nuire à toutes les autorités, nationales comme supranationales mais capitalistes ! Et l’OMS, par ses déclarations ne visait qu’à protéger le système capitaliste et à retarder la chute financière...

    Répondre à ce message

  • Donald Trump : « L’OMS l’a confirmé : tout ce que nous avons fait était 100 % correct. »

    Répondre à ce message

  • C’est maintenant que l’OMS découvre qu’il faudrait produire des tests en masse !!!

    Répondre à ce message

  • Encore des déclarations scandaleuses de l’OMS : L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé le continent africain à « se réveiller » et à « se préparer au pire » face à la propagation de la pandémie

    Lire ici

    Cet organisme intergouvernemental dirigé par les principaux pays impérialistes qui ont condamné l’Afrique à la misère sont bien près d’accuser les Africains de laxisme !!!

    Répondre à ce message

  • “Crise sanitaire mondiale majeure de notre époque”, selon l’OMS, qui ose encore parler !!!

    L’OMS n’a pas cessé de dire que cela n’allait pas être une pandémie !!!

    Répondre à ce message

  • L’OMS, qui avait commencé par déclarer que le coronavirus ce n’était rien, affirme maintenant que ce que l’on a vécu avec le coronavirus n’est rien par rapport à ce que l’on va vivre !!!

    Répondre à ce message

  • "Totalement inutile pour toute personne dans la rue", disaient-ils !!!

    Les mêmes déclarent les masques obligatoires !!!!

    29 janvier 2020 : une note de l’OMS sur le port du masque explique que porter un masque médical "pourrait créer un coût inutile, peser sur l’approvisionnement et créer un faux sens de sécurité qui pourrait mener à négliger d’autres mesures essentielles comme l’hygiène des mains." Ajouté à cela "mal utilliser un masque pourrait faire baisser son efficacité dans la réduction des contaminations."

    26 février 2020 : un premier malade du SARS-CoV-2 décède en France. Il n’y a cependant "pas de logique à porter un masque" pour l’ensemble de la population, selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

    29 février : dans ses recommandations aux voyageurs, l’OMS explique qu’il n’y a pas lieu de porter un masque médical en l’absence de symptômes, car rien n’indique ‎que le port d’un masque de quelque type que ce soit protège ceux qui ne sont pas malades.

    Répondre à ce message

  • Alors que le vaccin Astrazeneca est dénoncé partout, l’OMS lui donne son "homologation d’urgence" !!!

    Répondre à ce message

  • Encore un scandale lié à l’OMS

    Le rapport, publié en mai de l’année dernière comme guide en Italie pour aider le pays à se préparer au COVID-19, a déclenché un choc car il a révélé que le gouvernement italien n’avait pas mis à jour son plan de préparation à une pandémie depuis 2006. Le rapport a été retiré du site Web de l’OMS. un jour après sa publication et n’a jamais été republiée, ce qui a suscité des spéculations. L’OMS l’a dopée pour éviter l’embarras du gouvernement italien et d’éventuelles responsabilités.

    L’OMS affirme qu’il contenait des inexactitudes et des incohérences et qu’il a été publié prématurément, avant d’avoir été vérifié. Son chercheur principal, le Dr Francesco Zambon, affirme que le rapport a reçu toutes les autorisations nécessaires et pense qu’il a été supprimé en raison de la pression politique et des intérêts personnels de Guerra.

    Guerra avait été en charge de la prévention au ministère italien de la Santé pendant les années où le plan pandémique aurait dû être mis à jour pour se conformer aux directives de l’OMS et de l’UE. Guerra a déclaré que le plan n’avait pas besoin d’être mis à jour au cours de ces années et a nié avoir tenté de censurer le rapport de l’OMS, affirmant qu’il voulait simplement qu’il soit corrigé.

    Selon les messages texte, Guerra a utilisé un langage coloré pour informer Brusaferro qu’il avait fait retirer le rapport du site Web de l’OMS et qu’il travaillait pour s’assurer qu’il avait également disparu d’autres sites Web.

    « J’ai été brutal avec les imbéciles du document de Venise », a écrit Guerra, faisant référence à l’équipe de Zambon basée à Venise. « J’espère aussi faire rouler quelques têtes incorrigibles. » Brusaferro a noté lors d’une conférence de presse vendredi qu’il avait simplement accusé réception des messages de Guerra et n’avait émis aucun jugement sur ce qu’il avait envoyé.

    Brusaferro a ajouté que personne à l’Institut Supérieur de la Santé n’avait vu le rapport de l’OMS avant sa publication et qu’il n’était pas tant préoccupé par son contenu que surpris par sa publication. Il a déclaré que l’institut n’avait ni mandat ni capacité d’interférer avec un rapport de l’ONU et a nié avoir tenté de le dissimuler.

    « La forme dans laquelle mon collègue (Guerra) s’est exprimé est une forme qui n’appartient qu’à lui », a déclaré Brusaferro, faisant référence aux messages de Guerra. "Pour ma part, je pense que je n’ai jamais - et pas seulement à cette occasion, mais je crois que cela ne fait pas partie de mon caractère ou de ma façon de communiquer - utilisé des tons qui sont tout sauf courtois, cordiaux et gentils."

    Répondre à ce message

  • Après avoir dit le contraire, l’OMS est obligée de reconnaitre un lien entre la vaccination et les problèmes cardiaques !!!

    https://www.laprovence.com/actu/en-...

    https://www.lci.fr/sante/covid-coro...

    Répondre à ce message

  • Quand on pense que c’est l’ancienne ministre Buzyn qui est nommée à l’OMS pour la France !!!

    Répondre à ce message

  • L’OMS prétend découvrir que la vaccination n’est pas la panacée. Il y a belle lurette qu’ils le savent car ce n’est même pas des vaccins qu’ils proposent et ils n’ont pas attendu les variants pour être inefficaces !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0