English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Buzyn, ancienne ministre de la santé pendant l’inaction totale du (...)

Buzyn, ancienne ministre de la santé pendant l’inaction totale du gouvernement face au virus, déclare qu’elle regrette, mais elle regrette quoi ?

mercredi 18 mars 2020

Buzyn, ancienne ministre de la santé pendant l’inaction totale du gouvernement face au virus, déclare qu’elle regrette, mais elle regrette quoi ?

De ne pas avoir pris en compte le danger ?

D’avoir menti à la population en disant qu’on avait tous les moyens de faire face à l’épidémie ?

De ne pas avoir produit des masques, des tests, des inhalateurs, des appareils respiratoires, du produit hydro-alcooliques ?

De ne pas avoir donné massivement des moyens matériels et en effectifs pour préparer l’hôpital public au choc en réparant ce qui avait été détruit du service public de santé ?

Pas du tout ! Elle regrette d’avoir lâché la proie pour l’ombre : son ministère pour une élection à la mairie de Paris, élection qui allait être reportée à… une date ultérieure !!

Interrogée dans les colonnes du Monde, l’ancienne ministre de la Santé explique qu’elle savait depuis le début qu’elle savait que le tsunami du coronavirus allait nous submerger et que Macron a décidé de ne pas le rendre public !!!

"Quand j’ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous..."

Jean-Luc Mélenchon dans des propos relayés par BFMTV. "Malgré l’unité nationale, on ne peut se taire sur cette bombe : Agnès Buzyn admet donc que le gouvernement SAVAIT que l’épidémie allait être gravissime, et qu’il a tenté de faire comme si de rien n’était ?! Il faudra qu’ils rendent des comptes" ! Il démontre surtout qu’il a fait l’unité avec des pourris sous prétexte de coronavirus alors que ceux avec qui il fait l’unité se moquent de la santé de la population !!

Agnès Buzyn prédit "des milliers de morts" en soulignant que "l’hôpital va avoir besoin" d’elle. Alors, on crie : alerte ! Ni elle ni Macron ne sauveront l’hôpital public ni la santé publique !!!

Buzyn, ancienne ministre de la santé pendant l’inaction totale du gouvernement face au virus, déclare qu’elle regrette, mais elle regrette quoi ? Son poste ! Et, comme elle en veut à Macron de l’avoir choisie comme fusible, elle le dénonce !

2 Messages de forum

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0