English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > La crise n’est pas seulement sanitaire, elle est sociale et politique

La crise n’est pas seulement sanitaire, elle est sociale et politique

mardi 21 décembre 2021

"𝐍𝐨𝐮𝐬 𝐚𝐬𝐬𝐮𝐦𝐨𝐧𝐬 𝐝𝐞 𝐟𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐩𝐞𝐬𝐞𝐫 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐚𝐢𝐧𝐭𝐞 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐧𝐨𝐧-𝐯𝐚𝐜𝐜𝐢𝐧𝐞́𝐬", 𝐚 𝐢𝐧𝐬𝐢𝐬𝐭𝐞́ 𝐉𝐞𝐚𝐧 𝐂𝐚𝐬𝐭𝐞𝐱 𝐜𝐞 𝐯𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞𝐝𝐢 𝐬𝐨𝐢𝐫. "𝐈𝐥 𝐧’𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐚𝐝𝐦𝐢𝐬𝐬𝐢𝐛𝐥𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐞 𝐫𝐞𝐟𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝐪𝐮𝐞𝐥𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐟𝐫𝐚𝐧𝐜̧𝐚𝐢𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐞 𝐟𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐯𝐚𝐜𝐜𝐢𝐧𝐞𝐫 𝐦𝐞𝐭𝐭𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐧 𝐫𝐢𝐬𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐚 𝐯𝐢𝐞 𝐝𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐮𝐧 𝐩𝐚𝐲𝐬", 𝐚 𝐚𝐣𝐨𝐮𝐭𝐞́ 𝐜𝐞𝐥𝐮𝐢 𝐪𝐮𝐢, 𝐢𝐥 𝐧’𝐲 𝐚 𝐩𝐚𝐬 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 𝟏𝟓 𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐚 𝐞́𝐭𝐞́ 𝐭𝐞𝐬𝐭𝐞́ 𝐩𝐨𝐬𝐢𝐭𝐢𝐟 𝐚𝐮 𝐂𝐨𝐯𝐢𝐝, et qui tel un homme omniscient sait que c’est sa fille qui l’a contaminé, alors qu’il a passé la semaine à serrer des mains en pagaille et à faire la fête avec des centaines de personnes sans masque.

𝐈𝐥 𝐲 𝐚 𝐝𝐞 𝐪𝐮𝐨𝐢 𝐞̂𝐭𝐫𝐞 𝐞𝐧 𝐜𝐨𝐥𝐞̀𝐫𝐞, 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐭𝐞𝐬 𝐜𝐞𝐬 𝐝𝐞́𝐜𝐢𝐬𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐚𝐫𝐛𝐢𝐭𝐫𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬 𝐪𝐮𝐢 𝐧’𝐨𝐧𝐭 𝐪𝐮𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐛𝐮𝐭 𝐝𝐞 𝐦𝐨𝐧𝐭𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐠𝐞𝐧𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐮𝐧𝐬 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐮𝐭𝐫𝐞𝐬. 𝐈𝐥 𝐲 𝐚 𝐝𝐞 𝐪𝐮𝐨𝐢 𝐬’𝐢𝐧𝐬𝐮𝐫𝐠𝐞𝐫, 𝐬𝐞 𝐬𝐨𝐮𝐥𝐞𝐯𝐞𝐫 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐭𝐨𝐮𝐭𝐞𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐦𝐞𝐬𝐮𝐫𝐞𝐬 𝐥𝐢𝐛𝐞𝐫𝐭𝐢𝐜𝐢𝐝𝐞𝐬 𝐢𝐧𝐜𝐨𝐡𝐞́𝐫𝐞𝐧𝐭𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐧𝐨𝐮𝐬 𝐦𝐚𝐢𝐬 𝐩𝐚𝐫𝐟𝐚𝐢𝐭𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐞́𝐭𝐮𝐝𝐢𝐞́𝐞𝐬 𝐞𝐭 𝐩𝐞𝐬𝐞́𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐞𝐮𝐱.

𝐅𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐧𝐨𝐧 𝐯𝐚𝐜𝐜𝐢𝐧𝐞́𝐬 𝐝𝐞𝐬 𝐛𝐨𝐮𝐜𝐬 𝐞́𝐦𝐢𝐬𝐬𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬..

Les gouvernants font porter la responsabilité de la propagation d’une épidémie sur ceux qui ont compris que l’enjeu était ailleurs et que ce n’était pas le virus leur ennemi, mais bien les gouvernements au service des multinationales qui dirigent le monde. Faire porter la responsabilité de la propagation d’un virus sur ceux qui ont compris que lorsque le gouvernement dit vouloir faire les choses pour leur bien, ça pue ! N’a rien de sanitaire.

La crise EST politique !

𝐋𝐞 𝐟𝐚𝐬𝐜𝐢𝐬𝐦𝐞 𝐧’𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐚̀ 𝐧𝐨𝐬 𝐩𝐨𝐫𝐭𝐞𝐬,

𝐈𝐋 𝐄𝐒𝐓 𝐋𝐀 !

Comment ceux qui ne sortent pas, qui ne vont pas au cinéma, ni dans les bars et les restau pourraient être responsables de la circulation d’un virus et être traités de criminels quand la létalité du virus à l’échelle mondiale est toujours de 0.3 % ?

𝗢𝗻 𝘀𝗲 𝗱𝗲𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝗾𝘂𝗶 𝗮 𝗳𝗮𝗶𝘁 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗿 𝗢𝗺𝗶𝗰𝗿𝗼𝗻 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗶𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗳𝗿𝗮𝗻𝗰̧𝗮𝗶𝘀 ? 𝗤𝘂𝗶 𝘀𝗲𝗿𝗮 𝗿𝗲𝘀𝗽𝗼𝗻𝘀𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝟲𝗲 𝘃𝗮𝗴𝘂𝗲 𝗮𝗻𝗻𝗼𝗻𝗰𝗲́𝗲 ? 𝗖𝗲𝗿𝘁𝗮𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝘂𝗻 𝗻𝗼𝗻 𝘃𝗮𝗰𝗰𝗶𝗻𝗲́, 𝗾𝘂𝗶 𝗻’𝗮 𝗽𝗮𝘀 𝗹𝗲 𝗱𝗿𝗼𝗶𝘁 𝗱𝗲 𝗾𝘂𝗶𝘁𝘁𝗲𝗿 𝗹𝗲 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗶𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 !

400 000 personnes dans la catégorie des plus de 65 ans, éligibles à la 3e dose, l’ont refusée et il y en aura d’autres à venir ! Les mensonges sont mis à jour et la peur du virus s’atténue.

𝟔 𝐦𝐢𝐥𝐥𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐜𝐞 𝐧’𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐪𝐮𝐞𝐥𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐮𝐧𝐬 ! 𝟔 𝐦𝐢𝐥𝐥𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐜’𝐞𝐬𝐭 𝐞́𝐧𝐨𝐫𝐦𝐞 !

Et nous serons bien plus nombreux, de plus en plus nombreux à comprendre que leur pseudo vaccination et maintenant leur passe vaccinal, n’ont rien à voir avec la protection de nos vies ! Ils ne sont que le moyen de passer à la société de contrôle généralisée dans laquelle nous n’avons aucun avenir.

𝐍𝐎 𝐩𝐚𝐬𝐚𝐫𝐚𝐧 ! 𝐈𝐥𝐬 𝐧𝐞 𝐩𝐚𝐬𝐬𝐞𝐫𝐨𝐧𝐭 𝐩𝐚𝐬.

Le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple.

Gilets jaunes Poitiers

1 Message

  • Rien ne repart dans l’industrie depuis 2019 et ils osent dire que le virus variant Omicron menace l’économie car les arrêts de travail vont se multiplier .
    Non ce qui est criminel , c’est le chômage de masse qui a été le résultat de la chute fatale du capitalisme et des politiques anti ouvrières de licenciement prétextant la crise sanitaire.
    Ce qui est criminel c’est de faire proliférer des variants toujours plus nombreux à cause des 8 milliards de doses injectés sur toute la planète.
    Ce qui est criminel , c’est de laisser au pouvoir les responsables politiques et sociaux des 5 millions de morts du COVID sans compter ceux des guerres civiles qui ont continué pendant le soit disant sauvetage du monde, et ceux engendrés par l ’asphyxie des centres de santé,, de soins, hopitaux, cliniques et par la pénurie de médicaments, de matériels, de personnels ...qu’ils ont carrément fait partir, démissionner ou virer !
    Et ça ce ne sont pas les élections qui vont y changer quelque chose !
    Les travailleurs révoltés et organisés eux même aux Antilles montrent la voie ...il est encore temps de les rejoindre !

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0