English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Violences policières

Violences policières

mardi 14 juillet 2009

Affrontements à Montreuil à l’issue d’une manifestation

Il y a 2 heures

MONTREUIL (AFP) — Plusieurs centaines de manifestants, qui s’étaient regroupés lundi en fin d’après-midi à Montreuil pour protester contre les "violences policières", ont affronté les forces de l’ordre pendant près d’une heure.

La manifestation a débuté vers 19H00 à la Croix de Chavaux, non loin de l’ancienne clinique radiologique près de laquelle un jeune homme a été blessé suite, d’après différents témoins présents au moment des faits, à un tir de flashball qui l’aurait atteint au visage, lors de l’expulsion de squatters.

Un premier face à face tendu s’est produit entre forces de l’ordre et manifestants, non loin de la mairie, durant lequel ces derniers ont tiré à l’aide de mortiers de feu d’artifices et de fusées en direction des gardes mobiles qui n’ont pas répliqué.

Dans un souci d’apaisement, les organisateurs de la manifestation ont cherché à modifier le parcours pour éviter que le face à face ne se prolonge, repartant vers la Croix de Chavaux. Un nouveau face à face s’est produit peu avant 21HOO au niveau du marché de la Croix de Chavaux, forces de l’ordre et manifestants se trouvant de part et d’autres.

Les forces de l’ordre ont alors chargé la queue de la manifestation, entraînant la réplique de nombreux manifestants par des jets de projectiles, de chaises et de peinture. Les gardes mobiles ont par la suite chargé à plusieurs reprises, faisant également usage de gaz lacrymogènes et procédant à diverses interpellations.

4 Messages de forum

  • Violences policières 14 juillet 2009 21:02, par Didi l’embrouille

    A noter que les p*rcs (euh, les policiers) ont chargé une manifestation calme qui avançait tranquillement dans les rues, employé en masse et sans discernement des gaz lacrymogènes sur les passants, agressé et frappé jeunes femmes et vieillards...

    Mercredi dernier, les policiers utilisaient les flashball contre des manifestants sur la même place du marché, visant la tête et blessant grièvement Joachim Gatti, 34 ans, qui devait en perdre son oeil.

    Ces violences policières répétées se font pour réprimer le mouvement de solidarité autour du centre social autogéré/ squat de la clinique. Ce qui est mis en question n’est pas seulement l’inadmissible violence policière, mais aussi le droit pour la population de disposer de lieux de vie et d’habitation quand le fait de trouver un logis demande soit une attente interminable auprès du logement social, l’engloutissement de la moitié de son salaire ou l’obtention d’un crédit sur 25 ans...

    Répondre à ce message

  • Violences policières 29 mars 2013 10:33

    Après une journée dans le coma, l’usager qui avait été interpellé et tabassé jeudi par des policiers et agents RER et SNCF à la gare du RER E Haussmann-Saint-Lazare, est décédé vendredi après-midi.

    Sans commentaire...

    Répondre à ce message

  • Violences policières 30 mars 2013 21:29, par José

    Il y a des consignes claires en ce moment pour tous les corps repressifs de l’Etat—>se faire voir, impressionner, provoquer et violenter.
    Sous prétexte de lutter contre le désordre...ils instaurent la dictature et la peur à outrance.

    Dans le RER, les taupes sont de sortie : vendredi soir 17H00, un homme observe tous les passagers depuis la plateforme d’un train à 2 étages, fait semblant d’écouter la musique et à chaque station parle dans son micro relié à ses oreillettes....il a ses baskets, pas de sacs et ...ses yeux font des allers-retours bref pour scruter les quais du RER.

    Ca doit ressembler à ça le changement...

    Répondre à ce message

    • Violences policières 2 avril 2013 17:05, par Robert Paris

      De plus en plus policier le régime de la gauche gouvernementale mais pas de raison de s’étonner. La gauche a toujours été policière. Les CRS ont été ainsi inventés par elle. C’est la police du Front populaire qui a donné la police de Vichy... Et il ne valait mieux pas tomber entre les pattes de la police à la libération !

      Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0