English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 02 - Livre Deux : SCIENCES > Questions de sciences > L’effondrement du capitalisme multiplie les arnaques pseudo-scientifiques

L’effondrement du capitalisme multiplie les arnaques pseudo-scientifiques

mercredi 27 mai 2020, par Robert Paris

Les classes dirigeantes, en période de chute historique de leur système, se cachent plus que jamais derrière « la science » et « les scientifiques » pour pratiquer des manipulations désastreuses contre les peuples…

Destination mars

La Nasa déjà sur la planète Mars ! Et l’OMS est... dans les choux...

WHO = OMS = ERREUR ?

Et le GIEC, lui, pratique l’auto-échauffement... La fausse courbe historique de température du GIEC/IPCC La véritable histoire scientifique des température terrestres n’a rien à voir avec les mensonges du réchauffement anthropique de IPCC = GIEC = baratin Il faut savoir que les responsables du GIEC alias IPCC ont trafiqué les courbes, les moyennes, les données et les rapports !!! Lire ici

Lire aussi

L’effondrement du capitalisme multiplie les arnaques pseudo-scientifiques

L’affaire Raoult est loin d’être la seule arnaque scientifique des temps de pandémie et d’effondrement économique et social mondial. Peu avant, il y avait eu les « experts » scientifiques qui avaient autorisé Lactalys à reprendre sa production après avoir assassiné des bébés. Il y a eu les experts qui ont autorisé Lubrizol à reprendre. Il y a eu les experts qui ont fermé les yeux sur les médicaments qui tuent et les ont autorisé en officiant à la tête de l’Agence nationale de sécurité du médicament. Il y a eu les grands médecins qui ont cautionné la casse de l’hôpital public. Il y a eu tous les Buzyn, les Véran, les Salomon et les Delfraissy. Il y a maintenant tous les scientifiques qui veulent faire croire qu’ils ont un médicament, un traitement, un vaccin contre Covid-19 et qui réclament de l’argent par avance en vue de produits médicaux qu’ils ne trouveront peut-être jamais, ou qui n’ont aucun effet, et sont même parfois carrément mortels comme le traitement de Raoult !

Mais l’affaire ne consiste pas seulement dans une tendance capitaliste à profiter de la situation, fusse celle d’une pandémie. Pour justifier les politiques d’accompagnement de l’effondrement, économique, social et politique, capitaliste, les classes possédantes cachent leurs attaques derrière « la science »… En agissant ainsi, elles achèvent de détruire toute pensée scientifique, toute fiabilité de la science, toute confiance possible dans les déclarations des scientifiques.

Elles trouvent certes de nombreux scientifiques, ou plutôt des membres de l’appareil bureaucratique de la science d’Etat ou de la science liée à l’industrie (nucléaire, électrique, chimique, informatique, médicale, pharmaceutique, etc.) qui sont prêts à cautionner n’importe quoi du moment que cela leur permet de faire carrière et fortune, et de développer leur cv et leur notoriété.

Des fausses sciences ? Celles qui ont amené des médecins ou spécialistes en virologie à affirmer que les femmes enceintes et les enfants ou les personnes en bonne santé n’étaient pas touchés. Celles qui ont amené les mêmes ou d’autres à prétendre que le virus serait moins dangereux qu’une grippe. Celles qui on amené les mêmes ou d’autres à prétendre qu’ils disposaient d’un médicament, d’un traitement, d’un vaccin ou d’un matériel adéquat avant que cela soit vérifié. Celles qui ont amené les mêmes ou d’autres à affirmer que les masques ne servent à rien. Celles qui ont amené aussi à prétendre qu’on pouvait tout continuer de l’activité économique du moment qu’on restait à « distance barrière ».

Mais tout cela ne concerne que la pandémie, or les mensonges « scientifiques » ne sont nullement réservés à la pandémie…

Parmi les arnaques « scientifiques » actuelles, comptons aussi certains projets du capital financier prétendant révolutionner la science comme les nouveaux matériaux (par exemple les nanotechnologies alors que le nano est à la taille d’interférer dangereusement avec le vivant), les OGM et autres manipulations génétiques, le projet de mission habitée sur Mars, le remplacement du médecin par les systèmes experts, la conquête également du fonctionnement du cerveau comme un système informatique, l’explication de l’univers comme un calculateur géant, l’interprétation du climat par des modèles, les projets de soins médicaux par informatique, l’ordinateur quantique, la fusion froide, une base en béton sur la Lune, un ballon pour survoler Titan, le vol humain autonome généralisé sans avion, la recherche pilotée par des robots, etc.

Sans parler des armes de la guerre bactériologique, virologique, de la guerre des étoiles, des armes laser, des robots militaires, etc. Sans parler aussi des expérimentations hasardeuses des labos pharmaceutiques et des recherches dangereuses en biologie humaine, dont notamment les manipulation génétique d’embryons à des fins de reproduction…

Cela se produit en même temps que la chute des crédits de recherche, que la dégradation folle de l’enseignement des sciences remplacée par le tout technologique, le tout écologique, le tout informatique et le tout gestionnaire en sciences.

Il y a un mensonge pseudoscientifique énorme, celui qui prétend que la principale pollution du monde capitaliste serait celle du produit du gaz carbonique !! Comme si les pollutions de la chimie et du nucléaire, c’était du CO² !!! Jamais entendu parler de Bhopal ou de Rouen. Jamais entendu parler de Tchernobyl et Fukushima ? Il n’y était nullement question de CO². Jamais entendu parler de la pollution catastrophique des villes asiatiques, où il est question de particules fines et pas de CO² !

Et des milliers de scientifiques nous garantissent que les usines Seveso peuvent fonctionner en sécurité et c’est faux ! Des milliers de scientifiques nous garantissent que les centrales nucléaires ne sont pas dangereuses et c’est faux ! Des milliers de scientifiques nous garantissent que les produits de l’industrie pharmaceutique ne sont pas dangereux et certains cachent même sciemment des dangers reconnus et prouvés par les expériences précédant la mise en circulation des produits, par exemple des vaccins ou des médicaments génériques et même de grands médicaments connus !

Les « conseils scientifiques », « instituts scientifiques », organismes scientifiques divers sont pleins de gens prêts à fermer un œil, fermer la bouche, faire taire leur conscience, si elle existe, pour être dans les petits papiers des industriels, des financiers et des gouvernants.

Même des organismes scientifiques internationaux sont pleins de prétendus scientifiques qui ne sont que des gestionnaires et des bureaucrates greffés sur la science et qui se moquent de la science mais pas de leur intérêt personnel, dans un monde où l’intérêt personnel contre l’intérêt collectif a été érigé en loi.

Et, dans la phase d’effondrement du capitalisme, tout cela s’est aggravé de manière complètement folle.

Il y a eu des « scientifiques » pour dire que les tirs LBD n’étaient pas dangereux et à prohiber ! Il y a eu des « scientifiques » pour prétendre que telle personnne morte en étant interpellés était morte naturellement !

Dès qu’il s’agit d’intérêts politiques, économiques, stratégiques importants, on trouve aisément des dirigeants des instituts scientifiques pour garantir tout ce que l’on veut. Ces gens-là ne sont pas gênés d’agir en se mettant dans des cas de conflit d’intérêt, en participant à des conseils scientifiques chargés de trancher sur des questions touchant aux intérêts de firmes qui les paient, qui les emploient, ou même qu’ils dirigent !!!

Un exemple connu, c’est celui de l’OMS, non seulement parce que cet organisme a dit tout et n’importe quoi sur la pandémie actuelle, mais aussi parce que c’est le même organisme qui a cautionné des prétendues campagnes de vaccination des Indiens d’Amérique menant à un ethnocide !!! Et que cet organisme soit toujours en place en dit long sur les autres !

Il n’existe pas une science pure, indemne de l’infection capitaliste, celle du profit devant lequel tout doit d’incliner, devant lequel il n’existe aucune vérité.

Un autre exemple connu est celui du GIEC ou IPCC, cet organisme dont il est reconnu qu’il a mille fois menti, qu’il a caché des études, qu’il en a trafiqué d’autres, qu’il en a interdit d’autres encore, qu’il a fait des aux rapports, qu’il a poussé des scientifiques à mentir, qu’il a caché des décisions de responsables politiques et économiques en les couvrant du voile de « la science » ! Tout cela pour faire croire que l’industrie nucléaire ne serait pas polluante !!! Et aussi pour faire croire que les sacrifices pour sauver le capitalisme viseraient à… sauver la planète !!!

Parmi les mensonges en question, il faut citer la prétention du « capitalisme vert » à « défendre la planète » comme si le grand capital s’était jamais intéressé à la protection de la nature et de l’homme. Quiconque a travaillé dans une usine sait que la sécurité et la santé ne riment pas avec profit capitaliste !!!

En écrivant tout cela, nous ne critiquons nullement la science elle-même mais le système capitaliste et sa prétention à n’être que l’émanation de la science. Nous ne prêtons ainsi aucune qualité à l’antiscience mais seulement au combat contre le capitalisme et pas moins maintenant qu’il est déliquescent..

Et l’Etat couvre Lactalis !!!

Sur l’OMS

Sur le GIEC

Lire encore

Sur le « conseil scientifique » Covid-19

Sur son président

Pourquoi la classe dirigeante a choisi de détruire toute pensée scientifique dans le grand public

En même temps, la classe dirigeante fait diffuser que « la Science, c’est dépassé »

Les fausses sciences du « capitalisme vert »

Les mensonges de la science du nucléaire

Quand l’antiscience se pare de « la science »

Marche pour la Science ? Celle vers le Socialisme !

Quand des responsables scientifiques lancent une campagne antiscientifique sous des trétextes d’éthique

Les plus grandes erreurs scientifiques

La science mise au service... du racisme

La Science peut-elle se tromper lourdement du fait de préjugés sociaux, d’intérêts économiques ou de pressions du pouvoir ?

Toute science est humaine et sociale

Un exemple de mensonge pseudoscientifique la sociobiologie

La pseudoscience du climat

La science du climat

Qu’est-ce que le climat

Quand la science capitaliste joue les apprentis-sorciers en risquant la vie de l’humanité

La science n’est pas objective, pas neutre, elle est une des formes de la pensée humaine, pas une expression directe d’une réalité certaine et indiscutable

Fausse science et coronavirus

Conflit d’intérêt et labos pharmaceutiques

Perturbateurs endocriniens : la science "manipulée" au profit de l’industrie

Manipulés par l’industrie du sucre

Labos pharmaceutiques et conflits d’intérêt

Les labos pharmaceutiques influencent l’agence du médicament de l’intérieur

Lire aussi

11 Messages de forum

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0