English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 02 - Livre Deux : SCIENCES > Développement et génétique > Développement et croissance saltatoire, en anglais

Développement et croissance saltatoire, en anglais

vendredi 29 mai 2009, par Robert Paris

La croissance d’un enfant est saltatoire

J.-J. Aknin

Département d’orthopédie dentofaciale, Faculté d’odontologie de Lyon, rue Guillaume-Paradin, 69372 Lyon cedex 08, France

"L’orthopédie dentofaciale a le lourd privilège de mettre à profit la croissance craniofaciale de l’enfant et de l’adolescent pour atteindre ses objectifs d’équilibre et d’esthétique du visage. Il est donc indispensable de savoir où se situe le jeune patient sur sa courbe de croissance pour mettre à profit ces potentialités. La connaissance des âges biologiques et du stade de maturation permet de mieux appréhender l’âge de début de traitement. Nous avons perçu que la croissance faciale suit une courbe générale avec un rythme et des accélérations spécifiques, mais l’aspect saltatoire de cette croissance nous oriente maintenant vers des traitements en deux phases qui tirent encore mieux profit de ces potentialités qui sont libérées par le traitement orthopédique. La radiographie du poignet reste encore un excellent indicateur du stade de maturation osseuse de l’enfant et de l’adolescent."

J.-J. Aknin dans"Orthopédie dentofaciale"

"La croissance de l’enfant a été étudiée depuis deux siècles. Elle était alors décrite comme un processus apparemment continu dont la vitesse variait cependant avec l’âge. Le traitement d’orthopédie dento-faciale qui a pour objectif de remodeler les structures osseuses qui portent les dents, afin d’obtenir des arcades fonctionnelles, esthétiques et durables doit théoriquement s’effectuer quand la vitesse de croissance du jeune patient est maximale, et le plus tôt possible. Or, des travaux récents montrent que la croissance n’est pas un processus continu, mais qu’elle procède par la succession de périodes d’accélération suivies de longues stagnations. Est-il possible dans ces conditions de déterminer le moment idéal du traitement avec certitude au moyen des marqueurs de maturation actuellement connus."

LOREILLE Jean-Paul dans "Croissance saltatoire de l’enfant : conséquences sur la chronologie du traitement orthodontique"

Infant saltatory growth

Despite much anecdotal evidence and the convictions of many parents, biologists have not generally recognized the reality of short, sharp growth spurts on the order of 1 centimeter in a single 24hour period. Rather, the consensus has been that child growth was divided into three stages (infancy, childhood, adolescence), each characterized by different, but steady rates of growth. This conclusion was based upon annual and quarterly length measurements. However, when children are measured more often (weekly or daily), the growth curve is seen to be step-like rather than smooth, as in the accompanying illustration. Indeed, the mean amplitude of the growth spurts was found to be about 1 centimeter ; and the duration of the spurts, about one day. These spurts punctuated long intervals of no growth. In infants, for example, 90-95% of their development is growth-free !

(Lampl, M., et al ; "Saltation and Stasis : A Model of Human Growth," Science, 258:801, 1992.)

La croissance et le développement, physique comme psychologique, sont saltatoires et donc ne sont ni linéaires, ni continus, ni graduels, contrairement à ce que croient bien des gens.... Le modèle de base est en marches d’escaliers, c’est-à-dire des stases suivies de sauts.

Human growth and development

Saltation and stasis : a model of human growth

La croissance saltatoire chez le nourrisson

Croissance saltatoire du développement psychologique

1997 Lampl, M., Frongillo, E.F. and Johnson, M.L. Stasis without saltation ? Annals of Human Biology 24:65-68. 1997 Lampl, M. and Johnson, M.L. Identifying saltatory growth patterns in infancy : A comparison of results based on measurement protocol. American Journal of Human Biology 9 (3).

1996 Johnson, M.L., Veldhuis, J.D. and Lampl, M. Is growth saltatory ? The usefulness and limitations of frequency distributions in analyzing pulsatile data. Endocrinology 137 : 5197-5204.

1996 Lampl, M. and Johnston, F.E. Problems in the aging of skeletal juveniles : Perspectives from maturation assessments of living children. American Journal of Physical Anthropology, 101 : 345-356.

1995 Tillier, A-m, Mann, A.E., Monge, J. and Lampl, M. L’ontogenese, la croissance de l’email dentaire et l’origine de l’homme moderne : l’exemple des Neandertaliens. Anthropologie et Prehistoire 106:97-104. (This article only appeared in realtiy at the end of 1996).

Papers or talks presented at conferences, symposia, etc.

Papers at the annual meetings of the American Association of Physical Anthropology : 1997 Lampl M, Jack JT. Human growth as chaos : Evolutionary implications. American Journal of Physical Anthropology Supplement 24:150.

1997 Glantz M, Mann A, Lampl M, Monge J. Population variability in molar enamel thickness.American Journal of Physical Anthropology Supplement 24 : 118.

1996 Lampl M. Saltatory growth and illness patterns. American Journal of Physical Anthropology Supplement 22:145.

1996 Mann AE, Lampl M, Monge JM The evolution of childhood : dental evidence of human maturation patterns. American Journal of Physical Anthropology Supplement 22 : 156. Invited participant for Symposium, "Biological anthropology as anthropology : A critical retrospective" with C. Worthman, "Human development : Old solutions, new questions."

Invited participant for Symposium, "The evolution of the ontogeny of enculturation" with AE Mann and JM Monge, "Childhood in human evolution : socialization and the maturational rubicon."

August 1996 10th Congress of the European Anthropological Association. Brussels. "Saltatory growth and illness : Evidence for bidirectionality."

10th Congress of the European Anthropological Association. Brussels. Poster. Methods for the identification of saltation and stasis in human growth data. (with M.L. Johnson).

10th Congress of the European Anthropological Association. Variations in the dental enamel of Neandertals and modern humans. (with AE Mann, JM Monge).

May 1996 Invited participant, Conference on "Dental histology and the evolution of human growth" College de France and Foundation Singer-Poulignac, Paris.

1 Message

  • Développement et croissance saltatoire, en anglais 31 mai 2009 17:39, par MOSHE VIVE LA CURUOSITE.

    ...La croissance d’un enfant est saltatoire....La croissance et le développement, physique comme psychologique, sont saltatoires et donc ne sont ni linéaires, ni continus, ni graduels, contrairement à ce que croient bien des gens.... Le modèle de base est en marches d’escaliers, c’est-à-dire des stases suivies de sauts.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0