English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 24- COMMENTAIRES DE LIVRES > « Jan Karski » par Yannick Haenel

« Jan Karski » par Yannick Haenel

mardi 27 octobre 2009, par Alex

Dès 1942, le Polonais Jan Karski, un résistant catholique, a pu entrer clandestinement dans le ghetto de Varsovie où il a vu de ses propres yeux l’horreur du sort réservé aux Juifs de Pologne. Il pense pouvoir éveiller les consciences et tente d’avertir les Britanniques et même le président des États-Unis, qu’il rencontre en 1943. En vain !!!

« Jan Karski » (par Yannick Haenel) est le titre d’un roman publié cette année, du nom d’un polonais résistant anti-nazi pendant la deuxième guerre mondiale.

C’est un livre qu’on lit avec intérêt si on se pose des questions sur la nature de cette guerre, et qu’on devrait faire lire à tous ceux qui ne s’en posent pas, se contentant des versions officielles : la seconde guerre mondiale serait une guerre des démocraties contre le nazisme et ses horreurs. Le livre est captivant, facile et rapide à lire car le style est sobre, les phrases polémiques qui tordent le cou à la version officielle vont droit au but.

Un des épisodes les plus meurtriers de la guerre de 39-45 est en effet l’extermination des juifs. Or sur ce point les Alliés, les futurs vainqueurs (Etats-Unis, Grande Bretagne) n’ont rien fait pour lutter spécifiquement contre. C’est ce que comprend peu à peu le héros de ce livre qui est un sincère démocrate polonais au début de la guerre. Il n’était pas juif mais, servant de messager entre la résistance polonaise (l’armée de l’intérieur, nationaliste, AK en polonais) et le gouvernement polonais en exil ainsi que les gouvernements alliés, il a été invité par des organisations juives à visiter le ghetto de Varsovie. Il a vite compris que dans la guerre mondiale se déroulait, outre la guerre entre les Etats et leurs armées, une seconde guerre : l’extermination des juifs dans les ghettos (dont Varsovie) et les camps d’extermination (Auschwitz, Treblinka ...).

Il a voulu transmettre ce message et un appel au secours aux dirigeants des puissances alliées (Roosevelt, Churchill), en lesquels il croyait, mais il tomba sur un mur d’indifférence. Il comprit que les alliés ne voyaient pas d’un mauvais oeil ce massacre, et s’en rendirent complice. Au Chapitre 3 on lit par exemple : On a laissé faire l’extermination des juifs. Personne n’a essayé de l’arrêter, personne n’a voulu l’arrêter (...) Il n’y a pas eu de vainqueur en 1945, il n’y a eu que des complices et des menteurs (...) Tous ils savaient, mais ils faisaient semblant de ne pas savoir, parce que cette ignorance leur était profitable ; et qu’il était dans leur intérêt de la faire accroire.

Karski n’a pas pu s’en remettre, un écœurement similaire à celui d’Imre Kertesz (voir sur ce site l’article sur ses livres "Etre sans destin" et "Le Refus") le poursuivit jusqu’à la fin de sa vie : le fait que l’extermination des juifs n’a pas été l’acte d’un dictateur isolé, Hitler, mais avait ses complices dans les grands Etats du monde entier, et des pans entiers des populations qui en sont les bases sociales. Mais pour Karski ou Kertesz qui n’analysent pas en termes de luttes de classes, ni de nature de classe les Etats, les guerres, faute de comprendre, il est difficile de reprendre confiance dans l’humanité, dans la société, après un tel crime planétaire dans lequel ont trempé les vainqueurs de1945 dont se réclament ceux dirigent encore la planète, pays dans lesquels Kertesz et Karski ont dû continuer à vivre après la guerre (le premier dans le bloc de l’est en Hongrie, le second aux USA).

Lire ici

Lire aussi

Lire encore

2 Messages de forum

  • « Jan Karski » par Yannick Haenel 5 janvier 2010 09:45, par F. Kletz

    Merci camarade pour ton avis fort intéressant sur ce personnage et ce livre. Ce que tu en dis donne effectivement envie de lire ce livre et tout ce qui existe sur le sujet.

    D’autres éléments qui vont dans ton sens sont lisibles ailleurs. Jan Karski avait lui-même écrit en 1948 l’histoire de l’état polonais clandestin dans la Pologne partagée entre Hitler et Staline.

    Un extrait décrivant le ghetto de Varsovie est lisible en ligne :

    Biographie de Jan Karki

    Une présentation de son livre permet de savoir que le livre de Karski est ressorti en 2005.

    Cela étant je me pose une question : comment cela se fait-il que le livre de Karski est ressorti en 2005 et pourquoi ce roman sort-il cette année, qui plus est primé ?

    Comment cela se fait-il que l’idéologue anticommuniste bien connu fasse une présentation du livre de Karski, faisant la publicité de l’ouvrage, donc ? (article en question page 1 ; article en question page 2)

    Pourquoi édition et réédition maintenant et pas avant ? pourquoi les éditeurs livrent-ils des éléments qui ont été tant occultés auparavant ? simple marché éditorial ? "demande" de littérature sur ces questions ? Je peux me tromper, mais ça ne me paraît pas suffisant.

    Si effectivement la compréhension n’existe pas à la simple lecture des faits, les faits sont nécessaires et utiles pour étayer la vision que tu donnes. Alors, pourquoi nous donner maintenant ces faits ?

    Répondre à ce message

    • « Jan Karski » par Yannick Haenel 5 janvier 2010 22:49, par Alex

      A propos de ta question :
      "Comment cela se fait-il que l’idéologue anticommuniste [Stéphane Courtois] bien connu fasse une présentation du livre de Karski, faisant la publicité de l’ouvrage, donc ?", je crois que la réponse est la suivante : Stéphane Courtois est l’auteur d’un livre : "Qui savait quoi ? l’extermination des juifs 1941-1945". Il a donc publié un livre sur le problème qui a bouleversé Jan Karski. Il est donc peu surprenant qu’il s’intéresse à un livre sur le sujet. Mais sa vision du problème est largement en deça de celle de Karski : il innocente les alliés, voir sur ce site dans ce même chapitre le commentaire sur son livre.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0