English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 06- Livre Six : POLITIQUE REVOLUTIONNAIRE > 5- La formation de la conscience de classe > Pour toi, c’est qui le militant révolutionnaire ?

Pour toi, c’est qui le militant révolutionnaire ?

lundi 28 décembre 2015, par Robert Paris

La question m’a été posée récemment : « Pour toi, c’est qui le militant révolutionnaire ? »

Je ne l’aurais sans doute pas posée moi-même ainsi car je doute qu’on puisse définir abstraitement ce que signifie être révolutionnaire ni qu’une définition suffise à éclairer la voie. La vie est difficilement cernée par des définitions et la vie dans sa phase explosive, révolutionnaire, encore moins. Cependant, j’essaie ici de ne pas esquiver la difficulté et de poser le problème.

Quand, autour de nous, la population n’exprime pas encore ses aspiration en termes de renversement du système, si elle lutte pour obtenir des revendications mais le fait encore dans le cadre des lois de cette société, si la population a encore l’illusion que normalement la société bourgeoise et son Etat devraient agir pour satisfaire les aspirations de la population, que signifie alors militer pour une autre société ? Est-ce faire de la propagande pour la société communiste en expliquant tous les avantages de supprimer la propriété privée des moyens de production ? Est-ce faire de la propagande contre la société bourgeoise ? Est-ce pousser les gens à la violence contre l’Etat ? Est-ce discréditer le système capitaliste auprès de la population ? Est-ce chercher, au travers de luttes revendicatives, le débouché vers des luttes révolutionnaires ?

Pour moi, être révolutionnaire n’est décrit par aucune de ces assertions !

Le révolutionnaire ne pousse pas les travailleurs à lutter, ne pousse pas les travailleurs à se heurter à l’Etat, ne pousse en rien les travailleurs ni son propre milieu. Cela ne veut pas dire que le révolutionnaire aimerait ou n’aimerait pas que la société entre dans une telle phase révolutionnaire mais qu’il ne pense pas que la société obéisse à de telles aspirations individuelles ni d’une somme d’individus.

Lire la suite ici

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0