English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 05 - Livre Cinq : ECONOMIE POLITIQUE > 5- L’économie mondiale en route vers une nouvelle crise systémique qui en (...) > L’extrême gauche réformiste française refuse de voir la chute du capitalisme et (...)

L’extrême gauche réformiste française refuse de voir la chute du capitalisme et la camoufle en crise pandémique

dimanche 4 avril 2021, par Karob, Robert Paris

L’extrême gauche réformiste française refuse de voir la chute du capitalisme et la camoufle en crise pandémique

NPA, POID, LO, Fraction, UCL et autres extrêmes gauches opportunistes : des analyses pseudo « révolutionnaires » de la « nouvelle crise » du capitalisme

Quand la bourgeoisie elle-même et les intellectuels bourgeois parlent d’effondrement du capitalisme ….. On remarquera que la grande bourgeoisie ne craint pas, parfois, dans sa presse de parler de la fin du capitalisme même s’ils l’attribuent à la pandémie :

https://www.france24.com/fr/2020040...

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/2020...

On remarquera aussi, d’ailleurs, qu’elle n’hésitait ainsi que ses intellectuels et chercheurs à en parler bien avant Covid19 dans la presses mais aussi dans des ouvrages collectifs !

https://www.latribune.fr/opinions/2...

https://lexpansion.lexpress.fr/actu...

https://www.capital.fr/economie-pol...

« On a souvent dit qu’il était plus facile de penser la fin du monde que celle du capitalisme. Pourtant, ce système présente aujourd’hui des signes de rupture qui permettent d’en anticiper le déclin imminent, et ce en recourant non pas au prophétisme, mais beaucoup plus simplement aux sciences sociales. C’est ce que démontrent ici cinq des plus éminents chercheurs internationaux. » (Présentation du livre « La capitalisme a-t-il un avenir ? »)

Pour le sociologue américain, Immanuel Wallerstein, « le capitalisme touche à sa fin », « la crise actuelle signe la fin du capitalisme. D’ici peu, un nouveau système aura émergé. »

Il n’en va pas de même des gouvernants, des partis politiques, des syndicats, de la gauche de la gauche, et aussi de l’extrême gauche opportuniste qui, liée aux précédents, qui se refusent à voir la fin du système d’exploitation !!!

Le NPA défenseur d’un capitalisme réformé grâce aux luttes et aux élections !

Pour le NPA, la fin du capitalisme « n’est pas écrite », mais les fondements de cette fin non plus ! C’est l’analyse de la crise actuelle qui n’est pas écrite… par le NPA. Source : https://nouveaupartianticapitaliste...

Dans le texte précédent, on trouve des naïvetés qui pourraient paraître charmantes du genre : « aucun État moderne (sauf dans les situations de guerre ouverte) ne peut voir éventuellement mourir une fraction importante de sa population sans faire au moins semblant de faire quelque chose. » ou encore « La suite du scénario n’est pas écrite. Cette crise est tout à fait particulière. » ou bien « il ne faut jamais oublier que nous sommes dans un monde capitaliste, dont les principales institutions sont avant tout au service du système. » Mais le plus remarquable c’est que cet écrit laisse croire que l’effondrement économique actuel serait dû au confinement… L’article discute ainsi la thèse selon laquelle « après la récession viendrait une reprise assez forte, impulsée par la fin du confinement » … S’il récuse ce rebond, il ne contredit pas l’idée selon laquelle la chute provient du confinement…

Dans l’article qui suit, le NPA affirme que « la crise économique résulte de la crise sanitaire » … Ce n’est même pas nécessaire de le démontrer : c’est affirmé comme une évidence : « Bien entendu la crise économique résultant de la crise sanitaire a déjà des conséquences sociales. » !!!

Pour ces soi-disant marxistes, l’analyse marxiste consiste à voir dans la situation une « crise classique » et non l’effondrement d’un système, chute pourtant envisagée par Marx :

https://lanticapitaliste.org/videos... Dans l’article « L’économie mondiale en plein chaos » du NPA, on peut lire :

« La pandémie a profondément désorganisé l’économie mondiale. »

L’explication ? « Le confinement a pour effet immédiat la chute de la consommation et de la production : des entreprises sont à l’arrêt et donc ne produisent plus rien, des commerces sont fermés, et les consommateurs sont confinés. Les investissements sont évidemment au point mort en raison de la chute des carnets de commandes, mais aussi de l’incertitude sur les perspectives. »

L’article reconnaît qu’il y avait déjà des problèmes mais attribue entièrement à la pandémie l’effet d’effondrement et estime même qu’il aurait eu lieu s’il n’y avait pas de problème avant la pandémie !!!

Le NPA ne parvient pas à imaginer la crise de 2019 comme la suite, artificiellement retardée à coups de milliers de milliards d’argent d’État et des banques centrales, de l’effondrement de 2008-2009 !!! Source : https://lanticapitaliste.org/opinio...

Voir ici ce qu’en dit le « groupe de travail économique du NPA » : https://lanticapitaliste.org/videos...

En somme, le NPA est moins que jamais anticapitaliste car il se refuse à comprendre que l’effondrement actuel est capitaliste et pas sanitaire !!! Et cette position amène le NPA à devenir le défenseur d’un capitalisme réformé plutôt que d’appeler à l’auto-organisation pour renverser le capitalisme !

Réformer le capitalisme grâce à la victoire électorale de la gauche bourgeoise et des luttes menées derrière les bureaucraties syndicales de cette même gauche !

« Reste, néanmoins, à discuter de l’alternative politique, du débouché politique des luttes »

Un débouché politicien du NPA !!! « Humblement, c’est ce que nous avons tenté de défendre sur Poitiers avec l’expérience « Poitiers anticapitaliste », un regroupement ouvert et radical. » Eh oui, il s’agit bien d’un débouché politicien et électoraliste avec des forces nationalistes, bourgeoises, pro-capitalistes !!! Source : https://poitiersanticapitaliste.org...

Débouché qu’elle met encore en avant aux Régionales avec des listes communes de la LFI. Le seul débouché politique que le NPA met en avant est dans le cadre des élections bourgeoises et du capitalisme avec un programme de réformes sociales qui n’a rien à envoyer aux divers programmes de la gauche bourgeoise à d’autres périodes !

https://www.ladepeche.fr/2021/03/23...

Depuis le début de la crise COVID, le NPA est sur cette lancée de remettre en selle la gauche bourgeoise gouvernementale (https://www.matierevolution.fr/spip...) !

Toute la politique du NPA et de ses diverses tendances, comme nous le verrons, est d’aider non seulement la gauche gouvernementale à accéder au pouvoir mais aussi à encadrer les luttes derrière-elles par l’intermédiaire des diverses bureaucraties syndicales (de Solidaires à la CFDT en passant par la CGT) désignées comme les dirigeants naturels des luttes !

Le NPA s’acoquine aux réformistes et élabore des « plans de sortie de crise » qui ne sortent pas du capitalisme mais cherche à le réformer !

Voir sur ce thème la vidéo du NPA : https://nouveaupartianticapitaliste...

https://www.matierevolution.fr/spip...

https://www.matierevolution.fr/spip...

ou

https://www.facebook.com/notes/9820...

Pour le NPA, comprendre la crise économique, ce n’est nullement voir la fin historique d’un système d’exploitation :

Les ailes gauches du NPA sont tout aussi atteintes de cécité !

La Fraction du NPA n’y voit pas plus clair :

https://www.convergencesrevolutionn...

Pour la Fraction du NPA, la situation est celle d’une croissance marquée en 2008 par « une sérieuse encoche » !!! Mais, pas de souci : tout continue comme avant : « Toujours à l’affût de nouveaux débouchés, de nouveaux profits, d’un nouveau souffle, les capitalistes sont actuellement à la recherche des secteurs qui pourraient porter la croissance future et servir de nouveaux champs d’investissement pour leurs capitaux. »

Pour la Fraction, en 2008… « Ce qui est remarquable en revanche, c’est une simple encoche dans la courbe marquant une crise dont banquiers et grandes firmes mondiales se sont finalement bien tirés grâce aux finances des États » !!! Le faux radicalisme sur la question de la « fin du capitalisme » consiste à dire que « L’agonie du capitalisme, c’est quand on lui tordra le cou. » Comme si la révolution socialiste pouvait être posée sans que le capitalisme ait atteint ses limites… et indépendamment d’une période d’effondrement !

La logique du profit serait à l’œuvre, en somme rien d’essentiel de changé pour la Fraction : https://www.convergencesrevolutionn...

Pour la Fraction, du moment que le PIB augmente (même si c’est à coups de capitaux fictifs, d’aides d’État, de titres pourris, d’investissements dits « nocifs » par les capitalistes eux-mêmes, c’est que le capitalisme va son chemin, et, ce qui change, c’est que ce sont seulement les travailleurs qui trinquent davantage !!! https://www.convergencesrevolutionn...

Nous avions déjà discuter le point de vue de la Fraction de Lutte ouvrière au sein du NPA à propos de la crise mondiale du capitalisme initiée en 2007-2008 : http://www.matierevolution.fr/spip....

Révolution Permanente

Pour le groupe du NPA dit « Révolution permanente », la pandémie est quand même la cause de l’effondrement : « La pandémie de coronavirus a brisé l’équilibre capitaliste précaire qui perdurait au niveau mondial. » https://www.revolutionpermanente.fr...

Pour « Révolution Permanente », « le Coronavirus, de par son impact sur l’économie, est bien le déclencheur et même un accélérateur de la crise économique » : Pour eux, l’effondrement de 2018 n’est pas à comparer à l’effondrement de 2008 : « Si la crise économique à venir découle d’une combinaison de la gestion post-crise 2008 et de la crise sanitaire actuelle, le comparatif avec la crise des subprimes semble un mauvais étalon… ». https://www.revolutionpermanente.fr... Pour ce groupe, on peut assister tout au plus à « une crise économique mondiale d’une ampleur historique ». Pas à l’effondrement historique final en somme… On remarque l’absence d’une conclusion sur les conséquences politiques sur les méthodes révolutionnaires du prolétariat dans cette situation nouvelle… https://www.revolutionpermanente.fr...

Le reste de l’extrême gauche trotskyste ou non !

Lutte ouvrière voit la chute mais n’en tire pas les conclusions !

Pour Lutte Ouvrière, le système économique est à l’agonie et devrait être renversé mais la nécessité des conseils ouvriers ou soviets n’est même pas évoquée :

Lutte Ouvrière note bien la chute relative des investissements productifs : « Cette faiblesse des investissements productifs n’est pas nouvelle. Elle était déjà présente avant le krach de 2008. Elle est à mettre en regard avec l’évolution du PIB mondial. Alors qu’il augmentait de 5,5 % par an en moyenne entre 1961 et 1973, il n’a augmenté que de 3,1 % par an entre 1973 et 2000 et seulement de 2,9 % par an entre 2000 et 2017. » Mais cette organisation n’en tire pas la conclusion politique qui s’impose : le réformisme n’est plus que réactionnaire !!! Forcément, puisque cette organisation ne se propose que des buts réformistes alors qu’elle comprend que le capitalisme est désormais définitivement dans l’impasse !!!

https://www.lutte-ouvriere.org/publ...

Cependant Lutte ouvrière se moquait du pessimisme effondriste, collapsionniste des capitalistes :

« Des personnalités, dont des scientifiques, se revendiquent aujourd’hui de la collapsologie, c’est-à-dire de la théorie selon laquelle l’effondrement de la société humaine telle que nous la connaissons est possible, voire inéluctable… »

https://mensuel.lutte-ouvriere.org/...

Eh oui, l’effondrement est possible voire inéluctable et ce n’est une théorie de la collapsologie mais la réalité du monde capitaliste qui est mort dans ses fondations, même s’il tient le pouvoir politique et social.

Une tendance peu « claire » du NPA trouve encore moins claire l’analyse de Lutte Ouvrière : https://tendanceclaire.org/contenu/...

Nous avons discuté du slogan pseudo-marxiste de Lutte ouvrière : « défendons le camp et les intérêts (économiques) des travailleurs » qui maintient la lutte des travailleurs sur le terrain purement économique donc réformiste ! https://www.matierevolution.org/spi... https://www.matierevolution.fr/spip...

Le POID pour une alliance avec les réformistes pour réformer le capitalisme

Pour le POID (Tribune des Travailleurs), « On peut empêcher la catastrophe qui menace », « la catastrophe peut être empêchée », si « toutes les organisations qui se revendiquent de la classe ouvrière s’accordent sur un plan de lutte et de mobilisation ». S’entendre avec les réformistes permettrait de faire reculer les entreprises mortelles du capitalisme sans renverser le capitalisme !!!

https://latribunedestravailleurs.fr...

L’Union Communiste Libertaire (UCL) vend une socialisation qui n’est rien d’autre qu’une nationalisation bourgeoise

Dans son article « Nouveau « confinement » : face à la faillite des gouvernants imposons la socialisation », l’UCL met en avant la socialisation des moyens de production mais uniquement dans le domaine sanitaire et non à l’ensemble de la production ! UCL qui ne dit pas un mot d’ailleurs de la nécessaire auto-organisation en comités sans lesquels il ne peut avoir de socialisation des moyens de production en expropriant les capitalistes ! A aucun moment l’UCL n’associe donc la socialisation à une perspective de renversement du capitalisme faisant ainsi de la socialisation une revendication réformiste dans le cadre du capitalisme ! Leur socialisation ressemble bien plus à une nationalisation bourgeoise sous contrôle de l’État capitaliste et non à une expropriation base de la collectivisation de l’économie sous le contrôle des Comités du Peuple travailleur ! La question de l’auto-organisation en comité est complètement absente ou mieux abstraite dans les publications de cette organisation comme on peut le constater !

Les luttes et les objectifs sont d’imposer au gouvernement une autre politique dans le cadre du capitalisme : « Le gouvernement est pris de cours par la situation. On peut donc lui imposer des choses, mais seulement si le mouvement social et syndical se retrousse les manches et essaie de prendre les choses à bras le corps. Il est donc crucial que toutes et tous les travailleurs conscients et déterminés s’emparent de l’outil syndical pour regrouper leurs collègues sur des bases solidaires et combatives. » Et ce n’est pas la perspective « d’en finir avec ce système, en plaçant l’ensemble des moyens de production et de distribution entre les mains des travailleuses et des travailleurs, en remplaçant l’économie de marché par une économie socialisée et autogérée, et l’État par un système fédéraliste autogestionnaire. » https://www.unioncommunistelibertai...

Les propositions des réformistes face à la pandémie et à l’effondrement capitaliste https://www.matierevolution.fr/spip...

Des révolutionnaires atteint également de cécité

Des révolutionnaires qui ne voient pas l’effondrement du capitalisme, la Gauche communiste :

http://www.leftcommunism.org/spip.p...

Ces camarades estiment que ce qui est arrivé de pire aux révolutionnaires socialistes, c’est d’envisager la mort du capitalisme !!!

Nos réponses :

Derrière la crise sanitaire, c’est l’effondrement historique et inexorable du capitalisme

https://www.matierevolution.fr/spip...

Quand le capitalisme coule le capitalisme

https://www.matierevolution.fr/spip...

La situation actuelle du capitalisme, est-ce une crise classique ou quoi d’autre ?

https://www.matierevolution.fr/spip...

Où en était la crise du capitalisme déjà vers 2015 ?

https://www.matierevolution.fr/spip...

L’ultime crise mortelle du capitalisme ?

https://www.matierevolution.fr/spip...

Que veut dire K. Marx en affirmant que « La véritable barrière de la production capitaliste, c’est le capital lui-même » ?

https://www.matierevolution.fr/spip...

Le capitalisme malade ? C’est grave, docteur ou c’est la mort ?

https://www.matierevolution.fr/spip...

Dix questions à ceux qui ne croient pas que le capitalisme a définitivement chuté en 2007-2008

https://www.matierevolution.fr/spip...

Capitalisme 2007-2017 : chronique d’une mort annoncée

https://www.matierevolution.fr/spip...

Le système de cavalerie financière à la Madoff, une survie illusoire d’un capitalisme mondial en bout de course

https://www.matierevolution.fr/spip...

Le capitalisme à l’agonie

https://www.matierevolution.fr/spip...

Qu’indique le fait que le capitalisme soit contraint de bloquer le mécanisme « normal » de la crise classique parce qu’elle est systémique ?

https://www.matierevolution.fr/spip...

Les dix principales raisons de l’agonie du capitalisme

https://www.matierevolution.fr/spip...

L’humanité frappée mortellement mais c’est le grand capital qui est en soins palliatifs

https://www.matierevolution.fr/spip...

Et les conséquences sociales et politiques de cette situation totalement nouvelle de l’effondrement capitaliste :

En quelles couleurs repeindre le vaisseau qui coule, voilà toute la préoccupation des réformistes politiques et syndicaux face à l’effondrement historique du capitalisme !!!

https://www.matierevolution.fr/spip...

La mesure la plus importante face à covid et à l’effondrement économique et social mondial

https://www.matierevolution.fr/spip...

L’esclavage salarié a fait son temps

https://www.matierevolution.fr/spip...

Pour se protéger, le monde du travail doit gouverner lui-même !

https://www.matierevolution.fr/spip...

1 Message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0