English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 16- EDITORIAUX DE LA VOIX DES TRAVAILLEURS > LBD, arme de guerre, c’est le gouvernement qui le reconnaît !

LBD, arme de guerre, c’est le gouvernement qui le reconnaît !

lundi 6 mai 2019

LBD, arme de guerre, c’est le gouvernement qui le reconnaît !

Le ministère de l’Intérieur s’est rendu compte avec stupeur, il y a peu, que ses désormais célèbres lanceurs de « balles de défense » (LBD), utilisés pour le « maintien de l’ordre » (ou pour semer la terreur) étaient classés par la réglementation internationale en… armes de guerre ! L’effet n’est pas discutable : déjà plusieurs dizaines de blessés graves parmi les Gilets jaunes !!!

L’explication est toute bête : le LBD, à l’origine, est un lance-grenades militaire qui a été bidouillé pour être présenté comme une arme très civile et seulement… antiémeutes, servant à casser des manifestants pacifiques présentés comme des casseurs ou des cautions des dits casseurs.

Manque de chance pour le gouvernement LBD, les règlements internationaux sont formels : il est interdit d’en commercialiser sous appellation civile et les LBD toutes catégories doivent absolument être estampillés « armes de guerre » sous peine d’amendes et de procès !

Du coup, très discrètement, dans son appel d’offres de matériels, le ministère de l’Intérieur a commandé 1280 LBD en biffant toute mention d’utilisation civile et en reconnaissant qu’il s’agissait d’armes de guerre, avec la mention hypocrite : « arme à létalité atténuée ».

« Létalité atténuée » signifie que le LBD est létal, même si c’est plus rarement : il peut tuer !

Létalité signifie que c’est une arme de guerre et non un moyen répressif civil !

Castaner a ainsi reconnu son crime. De plus, il ment à la communauté internationale pour ses achats puisqu’ils ont un but civil et non militaire, comme le prétend l’intitulé de sa commande, et il ment au peuple travailleur en France puisqu’il utilise des armes de guerre contre des civils en prétendant l’inverse !

On n’avait pas attendu cette information livrée par le Canard Enchainé pour savoir que le pouvoir d’Etat des classes possédantes nous a déclaré la guerre, à nous, peuple travailleur !!! Et, comme tout ennemi en guerre, ce n’est pas la vérité qui le tuera mais le mensonge reste aussi une arme de guerre !!!

Même le défenseur des droits, Jacques Toubon, l’a reconnu : le LBD, tout comme les grenades de soi-disant défense, sont des armes agressives, violentes, destructrices et même mortelles. Les organismes internationaux ont déjà condamné la France pour son emploi contre des manifestants pacifiques. L’Etat d’un pays riche et dominant, prétendument modèle de démocratie, s’inscrit ainsi dans la droite ligne des pires dictatures de la planète qui fleurissent dans des pays où la population est très très pauvre. Une manière de dire que c’est ce qui arrive aux plus démunis en France et aussi de reconnaître que dans ces conditions le premier droit du peuple travailleur est celui qu’il exerce aujourd’hui avec les Gilets jaunes : le droit à l’insurrection !

Puisque le pouvoir d’Etat, défenseur du un pourcent de possesseurs du grand capital, tire au LBD, il ne reste plus au peuple travailleur que son arme de classe : l’insurrection sociale !!!

Karob

Répondre à cette brève