English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 08- Livre Huit : ACTUALITE DE LA LUTTE DES CLASSES > Grand Paris, profit privé géant, dépense publique démente ?!!!

Grand Paris, profit privé géant, dépense publique démente ?!!!

jeudi 22 mars 2018

L’arnaque géante du Grand Paris : ça grenouille, ça profite, ça grouille, ça corrompt, ça détourne, ça achète, ça cache, ça offre, ça vend, ça truque, ça gargouille et ça sent pas bien bon !!!

Avertissement

Le Grand Paris peut ressembler à un futurisme soucieux de donner son ampleur d’avenir à la capitale française. La réalité est tout autre : cela fait partie des financements massifs sur fonds publics lancés par les gouvernants pour pallier à la crise historique du capitalisme qui entraîne les capitaux en dehors de toute production et les réserve à la sphère financière et spéculative, quitte à spéculer sur des valeurs complètement folles, type bitcoins, subprimes (titrisation de dettes privées et publiques), sur la dette d’Etat et bien d’autres… En finançant massivement le secteur du BTP, en construisant tous azimuts, l’Etat attire une partie des fonds privés vers la construction. Il en profite pour lancer un peu d’activité économique réelle : quand la Bâtiment va, tout va, pensent les classes possédantes ! C’est surtout une manière de durer en attendant le grand krach financier, inévitable vue que la masse des dettes mondiales (privées et publiques) est deux fois et demi plus importante qu’en 2007 et que ça s’aggrave de jour en jour alors que les institutions financières n’ont plus les moyens qu’elles avaient en 2008 pour y faire face. C’est donc construire pour construire, avec des basses normes de construction, avec des effectifs peu formés et peu payés, en profitant de ces réorganisations pour détruire les emplois de fonctionnaires territoriaux des départements, et en faisant payer les travaux au public, etc…

C’est quoi le Grand Paris Express ?

Qui paie ?

Nous payons ?

Combien ça coûte ?

Le coût du chantier

Des estimations financières

Mais les dépenses dérapent…

Est-ce qu’on sait vraiment combien ça coûtera ?

Et est-ce que cela peut coûter plus cher encore ?

Comment on comblera les trous financiers occasionnés ?

Qui profite ?

Les syndicats auraient voulu négocier plus, se concerter plus et c’est tout…

Les projets sont en panne

Fusion des agglomérations, la grande arnaque

La dérive des coûts et le non-respect des délais

Les coûts et les coups

Des expropriations en quantité

Les départements menacés et les fonctionnaires des départements et communes aussi

De soi-disant pôles économiques et de recherche reliés entre eux

Le Grand Paris, c’est tout pour les trusts du BTP

L’Etat, succursale du secteur privé du Bâtiment ?

Des reculs, des hésitations, des doutes, on reste dans le vague qui permet toutes les dérives et noie les mécontentements

Grand Paris : grand gaspi

Paris-Saclay, un des fleurons du Grand Paris, est déjà un échec

Le projet Paris-Saclay se porte mal

Echec et gâchis

2 Messages de forum

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0