English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 0 - PREFACE > Prise de parole de Gilets jaunes de Poitiers

Prise de parole de Gilets jaunes de Poitiers

dimanche 3 octobre 2021

Une pré-assemblée populaire s’est tenue cette semaine suite à l’appel fait la semaine dernière ! Nous n’avons pas désigné de rapporteur mais je me propose de le faire brièvement et de rapporter les propositions que nous voulons faire aujourd’hui aux manifestants !

si jamais, je retranscrivais mal ce qui en est ressorti et les motivations qui nous amène à vous faire ces deux propositions, ce qui peut arriver, j’invite d’autres participant à venir s’exprimer !

Discussion sur la situation générale !

De l’avis de tous, le gouvernement continue son attaque ! Il ne faut rien lâcher mais il est important et impératif de s’organiser pour discuter le plus largement possible et faire le bilan des 12 samedis de manifestations et à partir de ce bilan, discuter des objectifs immédiats, de ceux à long terme de notre lutte, des moyens pour y parvenir et prendre collectivement les décisions nécessaires !

Notre première décision a été de nous retrouver au vaccibus ! De nous voir a permis de nous organiser pour qu’il y ait au moins une présence avec pancarte et tract ! Nous étions une grosse trentaine à partir de 17h même si certains était là depuis midi ! Comme quoi, même si ce n’est pas encore à la mesure de la situation, un début d’auto-organisation a servi au moins à être présent dans l’espace public et à ne pas laisser faire impunément la fausse politique vaccinale anti Covid !

Une autre proposition a émergé au cours de la discussion et a fait la quasi-unanimité : Aller manifester à l’Hôpital cad au CHU et au CHL samedi prochain pour dénoncer la politique actuelle, mettre en avant nos revendication et appeler les personnels qui ne sont pas encore en lutte à nous rejoindre et à s’organiser pour celle-ci !

On propose bien sûr de dénoncer :

• La vaccination obligatoire

• Le pass sanitaire pour se faire soigner

• La suspension du contrat de travail et du salaire

• La fin de l’égalité d’accès aux soins !

Mais aussi :

• L’extension du pass sanitaire jusque fin juin !

• Les suppressions de lits encore

• Les tests payant que pour les vaccinés…

C’est l’occasion de rappeler qu’on cotise à la sécu, que beaucoup payent une mutuelle et là on décide non pas de dérembourser pour tous un médicament (ce qui se discute) mais seulement pour une partie de la population ! C’est de la ségrégation médicale et sanitaire ! Celui qui fume ne sera pas non plus soigné demain pour un cancer ? C’est tout bénéf ! on continue de cracher notre argent mais on n’est pas remboursé ou soigner ! en attendant les milliards coulent dans les poches des labos aux mains des capitalistes et pour le peuple et c’est la ségrégation médicale et sanitaire et la casse de l’hôpital ! Le gouvernement achève l’hôpital public sera incapable de faire face même à une simple épidémie de grippe ! Pas de toute que les non vaccinés seront dénoncés comme responsable de l’engorgement de l’hôpital ! Nous devons donc aller au CHU et au CHL pour dénoncer cette situation auprès de tout le personnel et soutenir ceux mis à pied et qui se défendent !

Nous devons aussi interpeller ceux qui obéissent servilement et leur rappeler que toute leurs capitulations risquent de se payer chères ! Mêmes vaccinés et avec leur fameux pass sanitaire, leurs conditions de travail vont empirer, leurs retraites diminuées, leurs pouvoir d’achat aussi avec l’inflation, leur droit au chômage aussi s’ils perdent cet emploi… ! Rappeler que Covid n’est pas responsable de la situation de l’hôpital pas plus que les non vaccinés ! Mais par contre la politique sanitaire du gouvernement est responsable et coupable de la mort de l’Hôpital Public et du système de soin ainsi que l’égalité d’accès ! Le gouvernement qui a à cœur, soi-disant, notre santé, dépense plus pour embaucher des flics et enrôle une partie de population en garde chiourme plutôt que de personnels soignants, administratifs ou d’ouvrir en masse des lits ! Voilà en partie pourquoi on propose de manifester au CHU et au CHL la semaine prochaine ! Mais il ne faudra pas en rester au CHU ! Il faudra étendre le mouvement par tous les moyens !La semaine d’après, on peut très bien décidées aussi d’aller plutôt aux Couronneries lors du Marché du dimanche pour se faire voir et entendre par une partie de la population de Poitiers et discuter avec elle ! Organiser un meeting de lutte pour populariser la contestation et la résistance actuelle ! D’autres idées ont été lancées comme la grève des prêts ou des impôts … par exemple !

En tout cas, face à la guerre sociale qui est menée, nous devons aller partout pour nous faire entendre ! On entend souvent que le nerf de la guerre c’est l’argent ! Si on n’a pas l’argent qui achète les gouvernements et les médias, on a la masse du peuple à leur opposer ! Et le nerf de la lutte des classes c’est notamment le nombre ! Voilà pourquoi il faut aller s’adresser au reste de la population ! Plus on sera nombreux, plus nous aurons la possibilité de leur faire mordre la poussière sur toute leur politique ! Un mouvement de lutte qui ne s’étend pas, qui ne fait pas tache d’huile, c’est un mouvement qui s’atrophie et se meurt ! Pour éviter cela, nous devons nous organiser avant que le mouvement se meure et nous préparer à de futurs soulèvements comme celui de cet été !

Voilà pourquoi parmi les objectifs qui doivent être discutés partout sont les moyens d’étendre la lutte actuelle, l’organisation de celle-ci et ses méthodes de luttes pour faire mordre la poussière au gouvernement ! Et le moyen d’en discuter est de se réunir en Assemblée Populaire ! Plusieurs raisons ont été invoquées en faveur de cette AP ! Nous pourrons ainsi nous regrouper pour agir collectivement ! Nous pourrons décider de n’importe quelles actions comme des blocages mais le plus important l’orientation qu’on veut se donner collectivement pour la lutte ! Pour cela, il faut s’organiser pour en discuter, le décider et se coordonner pour mener nous-mêmesnotre lutte, la diriger et la contrôler !

Et cela part du constat, qu’après plus d’une dizaine de samedi à manifester, le gouvernement ne recule pas et nous sommes moins nombreux ! Beaucoup ne sont plus là parce qu’ils seraient subitement convaincus par la fausse politique sanitaire de Macron mais très certainement désabusé les manifestations et leur incapacité à faire reculer Macron ! On est tombé d’accord sur le faitque les méthodes de lutte actuelle telle que la manif syndicale revendicative hebdomadaire du samedi organisé par le CLC 86 à l’image de ce qui se fait partout ailleurs ne les ferait pas reculer ! Et ce n’est pas en les multipliant non plus qu’on les fera reculer ! On ne dit pas qu’il ne faut pas de manifs mais juste qu’elles ne feront pas plier le gouvernement ! Cette méthode et organisation de la lutte plaquée sur celle des appareils syndicaux échoue et elle a échoué bien avant encore comme sur les retraites et toutes luttes précédentes !!!! Les derniers grands reculs imposés ne l’ont pas été par des manifestations mais surtout par la peur d’une grève générale, c’était en 1995 et en 2006 contre le CPE et face au risque d’une auto-organisation de la population ! Leur dernière grande peur qui les a fait reculer ces trois dernières années a été les GJ non parce qu’on était des millions mais parce que le mouvement était de nature insurrectionnelle et n’avait pas peur de s’en prendre directement au pouvoir !

Dans les taches futures et notamment sur la question de la grève de masse, nous devons nous adresser à tous les salariés pour en discuter tous ensemble ! Si nous voulons construire une grève de masse, il est impératif de s’adresser à ces derniers pour qu’ils s’organisent en comité de lutte sur leurs lieux de travail et se coordonnent avec nous ! C’est vital !Nouspouvons compter sur eux mais pas sur les appareils syndicaux pour la mener ! Cette situation a été possible aussi parce que les syndicats, malgré leur opposition affichée au gouvernement et au grand patronat,sont dirigés par la gauche gouvernementale encore plus à droite que le gouvernement actuel sur la vaccination et sont de fait par leur position favorable aux faux vaccins dans l’union nationale sanitaire du gouvernement ! Ils ne peuvent donc pas combattre efficacement le gouvernement ! Pas plus aujourd’hui qu’hier d’ailleurs !

Il suffit de voir les déclarations du CNI, syndicat infirmier ; qui appelle à la grève aux urgences ! Seulement les urgences alors que tous l’hôpital est enterré ? Aucun lien avec le reste des services publics qui eux aussi sont enterrés ! Aucun lien avec le privé pour lier la lutte contre les suppressions de poste et les licenciements ! Pas un mot sur le pass sanitaire, l’obligation vaccinale, les suspensions de contrats alors qu’ils manquent de personnels ! Pas un mot sur la fin de l’égalité d’accès aux soins ! Quant aux autres, s’ils peuvent dénoncer les suspensions, le pass sanitaire, ils n’organisent pas plus la lutte à l’Hôpital qu’ailleurs pour qu’elle soit général et massive ! D’ailleurs ils ne sont pas là depuis le début comme avec les Gilets Jaunes ! Mais ils continuent de se réunir avec un gouvernement de guerre sociale qui réunit des conseils de défense pour lutter contre une épidémie ! La seule épidémie qu’ils craignent c’est un soulèvement massif du peuple comme en Australie en ce moment ou du même ordre que les GJ mais encore plus massif et que ces mouvements s’organisent !

Le seul moyen de leur faire mordre la poussière est donc de s’adresser au reste de la population et de l’appeler à s’organiser partout pour mener le combat contre les attaques actuelles mais aussi face au péril qui nous guette avec l’effondrement économique mondial : pénurie, inflation, licenciements, faillite des petits commerçants, artisans, auto-entrepreneur… alors qu’ils vont casser les retraites, l’assurance chômage, détruisent l’hôpital pour ne pas tout citer !

Nous, le peuple travailleur, nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes et notre organisation ! Voilà pourquoi, ceux qui étaient assemblée jeudi appellent à se réunir en Assemblée Populaire dimanche 17 octobre à partir de 13H pour s’organiser sur Poitiers et autour !

1 Message

  • Personne ne doit aller aux journées d’inaction syndicales : pas un salarié, pas un grèviste, pas un chômeur, pas un seul étudiant.
    Ils se moquent de savoir si les personnels soignants sont privés de salaires, et si ceux qui ont un pass auraient pu excercer leur droit de retrait collectif car les thérapies géniques, que les labos&gouvernements appellent vaccins, sont dangereux au point de mettre la vie en danger. Les protagonistes des médiator, sang contaminés et autres scandales, sont à coté de ses apprentis sorciers multimilliardaires des petits délinquants.
    Tous prétendent nous sauver alors que leur union sacrée nous tuent socialement car nous devons abattre ce système qui casse toute la santé publique mais aussi libérale, la recherche publique, et ses propres usines de production en licenciant à tour de bras quand ce n’est pas en baissant le cout du travail par tous les moyens.
    Elections bourgeoises ou journées d’inaction syndicales, nous mènent au pied du gouffre ou s’enfonce le capitalisme depuis 2008.
    L’argent coule à flot pour la bourgeoisie, le patronat et certains hauts fonctionnaires des Etats...mais cet argent est virtuel car la production est plus qu’au ralentie..elle est au minimum des capacités des usines.
    Les stocks de pièces s’accumulent mais ne bougent pas ...à part pour certaines commandes militaires.
    L’industrie lourde et légère ne repart plus et l’économie mondiale ne s’y trompe pas..les faillites des sous traitants laissent la place aux faillites des trusts qu’on nous prétend ’too big to fail’ comme le promoteur géant chinois Evergrand avec 300 milliards de dollars de dettes, l’équivalent des dettes du Portugal.
    Comme c’est la mode actuel, Evergrand touche à tout ou plutôt rachète beaucoup de secteur d’activité (Du cochon au football en passant par la voiture électrique)...cela n’est pas sans rappeler les discours de multinationale comme Renault-Nissan ...
    Quand le capitalisme financier& industriel est arrivé au bout de ses possibilités d’investissements rentables ..il se répand comme le blob ...sauf que ca ne change rien à son destin qui est de retourner dans le trou noir qu’il a ouvert il y a seulement un peu plus de 2 siècles ...si peu pour l’humanité et son passé de plusieurs millions d’années d’organisation sociale et culturelle.
    Cessons d’alimenter la machine à profits virtuels avant que celle ci nous entraine définitivement dans ses abîmes mortifères.
    Organisons la révolution des consciences avec celles des peuples travailleurs contre les profiteurs.

    Répondre à ce message

Répondre à cette brève

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0