English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 03 - Livre Trois : HISTOIRE > 3ème chapitre : Révolutions bourgeoises et populaires > Marx et Engels

Marx et Engels

samedi 4 juillet 2009, par Robert Paris

"En ce qui me concerne, ce n’est pas à moi que revient le mérite d’avoir découvert l’existence des classes dans la société moderne, pas plus que la lutte qu’elles s’y livrent. Des historiens bourgeois avaient exposé bien avant moi l’évolution historique de cette lutte des classes et des économistes bourgeois en avaient décrit l’anatomie économique. Ce que j’ai apporté de nouveau, c’est :

1. de démontrer que l’existence des classes n’est liée qu’à des phases historiques déterminées du développement de la production ; 2. que la lutte des classes mène nécessairement à la dictature du prolétariat ; 3. que cette dictature elle-­même ne représente qu’une transition vers l’abolition de toutes les classes et vers une société sans classes."

Lettre de Karl Marx à J. Weydemeyer du 5 mars 1852

« Ce que l’on appelle « marxisme » en France est certes un article tout spécial, au point que Marx a dit à Lafargue : « Ce qu’il y a de certain, c’est que moi je ne suis pas marxiste ».

Lettre de Friedrich Engels à E. Bernstein du 2 novembre 1882

Ecrits de Marx et Engels

1- Biographie de Karl Marx par Lénine

2- Le marxisme et notre époque par Trotsky

3- Biography of Marx by Engels

4- Engels’s burial speech for his comrad Karl Marx

5- Le Manifeste de Karl Marx par Engels

suite à venir ...

4 Messages de forum

  • Marx et Engels 4 juillet 2009 11:51, par MOSHE

    « La route montante ou descendante est la même. C’est notre parcours qui sépare et oppose les deux. »

    Héraclite

    Répondre à ce message

    • Marx et Engels 18 février 2018 00:17

      « La route montante ou descendante est la même. C’est notre parcours qui sépare et oppose les deux. » Héraclite

      Réponse :
      "Jusque ici les philosophes n’ont fait qu’interpréter la route, maintenant il s’agit de la prendre ! " Karl Marx

      Répondre à ce message

  • Marx et Engels 21 février 2018 00:12

    En complément de la Lettre de Karl Marx à J. Weydemeyer du 5 mars 1852 : voici ce qu’en disait Lénine dans « L’état et la révolution » : sous-chapitre 7.

    Mehring a publié en 1907 dans la Neue Zeist (XXV, 2, 164) des extraits d’une lettre de Marx à Weydemeyer, en date du 5 mars 1852.

    Cette lettre renferme entre autres la remarquable observation que voici :
    1. "... en ce qui me concerne, ce n’est pas à moi que revient le mérite d’avoir découvert ni l’existence des classes dans la société moderne,
    ni leur lutte entre elles.
    2. Longtemps avant moi, des historiens bourgeois avaient exposé l’évolution historique de cette lutte des classes et des économistes
    bourgeois en avaient décrit l’anatomie économique.

    Ce que j’ai apporté de nouveau, c’est de démontrer :
    1. Que l’existence des classes n’est liée qu’à des phases historique déterminées du développement de la production ;
    2. Que la lutte des classes mène nécessairement à la dictature du prolétariat ;
    3. Que cette dictature elle-même ne représente que la transition à l’abolition de toutes les classes et à une société sans classes..."

    Dans ce texte, Marx a réussi à exprimer, avec un relief saisissant, d’abord, ce qui distingue principalement et foncièrement sa doctrine de celle des penseurs éclairés et les plus pénétrants de la bourgeoisie et, ensuite, l’essence de sa doctrine de l’État.

    L’essentiel, dans la doctrine de Marx, c’est la lutte des classes. C’est ce qu’on dit et c’est ce qu’on écrit très souvent. Mais c’est inexact.
    Et, de cette inexactitude, résultent couramment des déformations opportunistes du marxisme des falsifications tendant à le rendre acceptable pour la bourgeoisie.

    Car la doctrine de la lutte des classes a été créée non par Marx, mais par la bourgeoisie avant Marx ; et elle est, d’une façon générale, acceptable pour la bourgeoisie.

    Quiconque reconnaît uniquement la lutte des classes n’est pas pour autant un marxiste ; Il peut se faire, qu’il ne sorte pas encore du cadre de la pensée bourgeoise et de la politique bourgeoise.
    Limiter le marxisme à la doctrine de la lutte des classes, c’est le tronquer, le déformer, le réduire à ce qui est acceptable pour la bourgeoisie.
    Celui-là seul est un marxiste qui étend la reconnaissance de la lutte des classes jusqu’à la reconnaissance de la dictature du prolétariat.

    C’est ce qui distingue foncièrement le marxiste du vulgaire petit (et aussi du grand) bourgeois.
    C’est avec cette pierre de touche qu’il faut éprouver la compréhension et la reconnaissance effectives du marxisme.

    l’état et la révolution : https://www.marxists.org/francais/l...
    Lettre à J. Weydemeyer : https://www.marxists.org/francais/m...

    PS : c’est 2 versions ont été réalisé par moi, pour la lettre une nouvelle version avec une couverture devrait être en ligne demain après midi ou après demain au plus tard.
    - voila qui répond efficacement à tous les réformistes, pablistes et variante du POI

    Sur le site marxists.org j’ai réactualisé depuis près de 2 ans l’ensemble des livres de Lenine et Trotsky avec une qualité proche d’un livre, je vous invite à les consulter !! pour vous faire une idée, et par la suite si vous le souhaité, je peux vous fournir la liste des fichiers renouvelés ( environ 250) qui concernent aussi d’autres auteurs.

    cordialement
    Didier

    ((( toute la partie PS est à effacer après lecture )))

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0