Accueil > 16- EDITORIAUX DE LA VOIX DES TRAVAILLEURS > L’école française de « liberté, égalité, fraternité », un mensonge de… classes !

L’école française de « liberté, égalité, fraternité », un mensonge de… classes !

lundi 4 septembre 2023, par Karob, Robert Paris

L’école capitaliste en France, « école de la République », « école de l’égalité », « école de la fraternité », « école de la liberté » ou, au contraire, l’école des classes… sociales ? L’école des savoirs ou celle de la propagande ? La connaissance qui libère ou l’absence de liberté au sein de l’école ? La connaissance égalise les chances ou l’école qui sert de justification aux inégalités ? L’école qui change la société ou la société d’exploitation qui fabrique une école à son service ?

Un point essentiel : ce n’est pas d’éducation qui fait la société mais la société qui dirige l’éducation…

C’est la rentrée des classes à l’école en France. L’école y tient une place centrale dans la société. Dans tous les discours, des officiels, des media comme dans les images d’Epinal de la population, l’école c’est bien, l’école c’est vrai, l’école c’est important, l’école c’est déterminant, l’école c’est l’avenir de l’enfant et aussi son bonheur, c’est sa chance, c’est sa planche de salut et on en passe. Pourtant, chacun sait que la réalité ne correspond pas du tout : un très grand nombre d’enfants ne réussissent même pas à y acquérir les bases indispensables et se mettent à détester apprendre, les études ne faisant que les discréditer.

Si le gouvernement annonce qu’il va faire reprendre les cours le 20 août, écourtant les vacances, pour les éléves qui échouent à l’école, c’est une manière de faire croire qu’il a des solutions pour ces élèves en échec scolaire alors qu’en réalité il ne va faire que les pénaliser plus et leur faire détester davantage l’école ! Ce n’est pas un nombre d’heures de cours qui manque aux enfants en difficulté scolaire et plus on les oblige à avoir des heures supplémentaires plus on culpabilise ces enfants et on les rend carrément hostiles au système scolaire.

L’enfant est censé tout apprendre à l’école et presque rien à l’extérieur. Il doit en tirer ses valeurs, sa morale, ses relations, ses conceptions, elle doit être son dieu, son idole, ses bons repas, ses bons exemples, ses bons maîtres, sa sécurité, sa santé et tout et tout. Même si pas grand-chose ne colle avec cette image, ni un enseignement de qualité, ni une santé (voire les pandémies et l’absence de mesures correctes de protection), ni une sécurité.

La seule chose qui est vraie, c’est que l’école est, en France, le centre de la vie des enfants et des jeunes. Ils y passent l’essentiel de leur temps et de leur activité. Leurs relations sont plus marquées par l’école que par la famille ou par quoique ce soit d’autre. Ils y passent un temps énorme, que soit sur le lieu de l’école ou à la maison.

Toute la conception de l’école française tourne autour du fait d’occuper au maximum les enfants et les jeunes et de leur laisser un minimum de temps pour autre chose. Et ce n’est pas pour les rendre plus intelligents : les Anglais, par exemple, qui consacrent plus de temps au sport ne sont pas plus idiots. L’apprentissage intellectuel est fondé sur l’obéissance et la répétition, beaucoup moins sur l’expérience par soi-même. L’idéologie qui est diffusée à l’école est au centre de la vie intellectuelle des enfants et des jeunes. L’avis que ces derniers ont de la science, de la littérature, de la pensée, de la philosophie vient essentiellement de là (mis à part les religions qui passent, elles, par l’école religieuse). Que l’école plaise ou pas aux enfants et jeunes, qu’ils y réussissent ou pas, que l’idéologie qui y est diffusée leur convienne ou pas, leur univers est bien plus dans l’école que dans le reste du monde, y compris leurs familles, qui d’ailleurs ignorent le plus souvent ce qui s’y passe (ce que l’on remarque notamment dans les cas de harcèlement, de pédophilie, de drogue, etc.), de qui ils sont à l’école, de ce qu’elle représente réellement pour eux. Beaucoup y souffrent, pour toutes sortes de raisons, sans que les parents ou les proches le sachent.

Cela ne veut pas dire que l’école libère du carcan familial ou du poids social de la famille. Cela ne veut pas dire qu’un enfant de milieu inculte puisse aisément devenir cultivé ni un enfant de milieu pauvre puisse aisément, grâce à l’école, réussir socialement. Au contraire, il est reconnu que l’école française aggrave les inégalités sociales, les enfants de pauvres y réussissant globalement moins bien que les enfants de pauvres. Mais, sans les diplômes scolaires reconnus par l’Etat, la réussite sociale est plus difficile en France que partout ailleurs dans le monde.

Cela ne signifie pas que l’école française démontre plus que celle des autres pays ses capacités à bien enseigner. Bien au contraire, le classement en termes de connaissances et de capacités des enfants et des jeunes de l’école de France est très bas par rapport à celui des autres pays. Bien des enfants sortent du système scolaire sans être capables de bien écrire ni de faire des mathématiques, sans goût pour l’art, la culture, la philosophie et sans un métier. Ceux-là détestent définitivement les études qui ont contribué à les diminuer moralement et intellectuellement en leur faisant croire qu’ils n’étaient pas intelligents et pas capables. Elles leur ont fait croire que c’est leur incapacité personnelle qui fait qu’ils auront une vie difficile, voire ratée et pauvre.

Cette incapacité de l’école française à faire réussir scolairement un grand nombre d’enfants, qui s’aggrave d’année en année, malgré les multiples « réformes scolaires » successives, n’empêche pas l’école d’être très prétentieuse et dictatoriale, à l’image de l’Etat centraliste qui la fonde et la dirige. L’école française considère qu’en dehors d’elle il n’existe aucune science, aucune connaissance, aucune vérité ! Tout ce qui sort de ce cadre contraignant n’est que fake news, fausses sciences, croyances trompeuses et dogmes mensongers. Par contre, l’école se refuse à combattre les croyances religieuses et à faire connaitre les thèses athéistes ou matérialistes ! Bien sûr, elle diffuse en dogme indiscutable toutes les conceptions du monde capitaliste, de la propriété privée des capitaux aux conceptions de l’Etat capitaliste et de sa prétendue démocratie au service de l’infime minorité de possesseurs de capitaux… En fait, quand on dit que l’école impose ceci ou cela, il faut préciser que ce n’est pas l’école mais c’est l’Etat qui l’impose et que c’est dû au fait que c’est un Etat capitaliste. La centralisation en elle-même n’impose aucun contenu idéologique ou social.

Bien sûr, en s’imposant, l’école française prétend défendre un idéal républicain, unitaire contre les divisions d’origine, de race, de religion, de milieu social, libre, égalitaire, fraternel, défendant les enfants, leur santé, leur sécurité et leur droit aux connaissances, hostile aux fanatismes, aux terrorismes, aux violences, aux oppressions, aux harcèlements, aux idéologies rétrogrades ou manipulatrices. L’école se dit indépendante des partis, des syndicats, des organisations, mais elle dépend directement de la principale organisation du monde capitaliste, l’Etat. Et elle est aussi dépendante des intérêts capitalistes dont elle défend les buts sociaux et politiques comme idéologiques dans tous ses discours.

L’Etat accorde de l’importance à ce que l’école n’échappe pas à son influence et à son contrôle. Tous les gouvernements tiennent à le montrer par leurs modifications continuelles de ses programmes, de ses règles et de son fonctionnement, modifications nullement fondées par des considérations réellement pédagogiques, mais les moyens ne suivent pas. Il y a de moins en moins de moyens en effectifs, en formation et qualification des personnels, en argent, en conceptions pédagogiques, en préoccupations de santé, de sécurité et autres.

L’école ne fonde pas la société mais c’est la société qui sert de fondement à l’école. C’est une société de classe avec un fossé entre les deux parties extrêmes et l’école suit. C’est une société sur sa fin et l’école aussi. C’est une société qui n’a plus confiance en elle-même, l’école non plus. C’est une société qui n’est plus portée par une seule valeur de progrès, l’école de même. C’est une société dirigiste, voire dictatoriale, sans pour autant offrir la moindre perspective, l’école suit. C’est une société qui n’est nullement fondée sur des idées, l’école pas davantage. Quand cette société prétend s’appuyer sur la science, c’est pour arnaquer le monde, l’école fait de même. C’est une société qui prépare seulement la jeunesse à devenir de la chair à canons, l’école fait partie de cette préparation.

L’école accentue les inégalités sociales

https://www.capital.fr/economie-politique/l-ecole-accentue-les-inegalites-sociales-selon-une-etude-1169125

https://www.avise.org/articles/en-france-les-inegalites-scolaires-saggravent

https://www.melchior.fr/etude-de-cas/ecole-et-inegalites-sociales

https://www.lemonde.fr/campus/article/2016/09/27/comment-le-systeme-francais-aggrave-ineluctablement-les-inegalites-scolaires_5003800_4401467.html

https://www.bfmtv.com/societe/education/l-ecole-amplifie-et-produit-des-inegalites-sociales-selon-une-vaste-etude_AN-201609270072.html

L’école aux mains de… la société

https://b-collot.pagesperso-orange.fr/b.collot/ecole-societe1.pdf

A l’école française, ce qui l’emporte, c’est la classe… sociale

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article3005

L’école française n’est pas laïque

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article3168

L’école des enfants de pauvres est très pauvre

https://www.cairn.info/revue-herodote-2016-3-page-85.htm

https://www.oxfam.org/fr/communiques-presse/les-enfants-pauvres-ont-sept-fois-moins-de-chances-que-les-enfants-riches-de

Contrairement aux idées reçues, l’école française fait financer les études des plus riches, des études plus longues, plus coûteuses, par l’argent des pauvres.

https://www.editionsbdl.com/produit/lecole-nest-pas-faite-pour-les-pauvres/

https://www.nouvelobs.com/monde/20160414.OBS8490/cette-ecole-francaise-qui-neglige-les-enfants-pauvres.html

L’école enseigne d’abord l’obéissance intellectuelle et sociale

https://ricochets.cc/Ecole-et-armee-l-apprentissage-de-l-obeissance-et-de-l-alienation.html

https://www.questionsdeclasses.org/theorie-critique-de-l-ordre-scolaire/

https://www.frustrationmagazine.fr/ecole-ordre-social/

http://lescahiersdubruit.com/lecole-au-service-de-lordre-social-par-juliette

L’école surcharge les élèves d’heures et de travail

https://www.slate.fr/story/22553/rythmes-scolaires-pourquoi-la-france-tout-faux

https://www.lexpress.fr/societe/education/les-collegiens-ont-trop-d-heures-de-cours_894688.html

https://www.oecd.org/education/2030-project/curriculum-analysis/Surcharge-des-programmes-resume.pdf

L’école est surchargée en effectifs

https://www.ladepeche.fr/article/2016/01/26/2263439-surcharge-d-effectif-nous-creons-l-ecole-de-l-inegalite.html

https://www.bienenseigner.com/la-classe-surchargee/

Au travers de l’école, l’Etat capitaliste en pleine dérive dictatoriale manipule les enfants contre leurs parents

https://www.matierevolution.fr/spip.php?breve1176

L’école de Jules Ferry

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article3523

L’école pour propager… la pandémie

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article6999

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article6201

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article6180

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article6645

Le grand capital en train de mettre la main sur l’Education en France

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article3591

L’ « école de la République » n’est pas à l’école de la révolution française…

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article5579

Pourquoi nous n’avons pas aimé les mathématiques ?

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article3756

Pourquoi l’Education nationale, l’Université et l’Académie ne font pas étudier à leurs élèves les textes principaux des grands auteurs scientifiques qui ont révolutionné la physique ?

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article4295

L’enseignement de la Physique au Lycée, du commentaire, de la propagande, de l’idéologie et de la didactique, pas de la science

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article4552

L’école peut servir à des buts criminels

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article6249

Une directrice d’école maternelle se suicide en accusant l’Education Nationale !!!

https://www.matierevolution.fr/spip.php?breve1021

L’enseignement, un moyen de développer… le racisme

https://www.liberation.fr/politiques/2020/02/19/fin-des-enseignements-elco-macron-du-vol-et-du-plagiat_1778878/

La prétendue « école du futur » : des enseignants embauchés par les directeurs et un enseignement internet

https://www.lexpress.fr/societe/macron-et-ndiaye-visitent-l-ecole-du-futur-jeudi-a-marseille_2174479.html

L’école fait de la propagande sur « le genre »

http://mondialisme.org/IMG/pdf/_genre_et_tours_de_passe_passe_8_aouI_t.pdf

https://www.causeur.fr/entrisme-ecole-ideologie-du-genre-234248

L’école fait de la propagande sur « le climat »

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article5435

https://www.climato-realistes.fr/petition-contre-lideologie-ecologiste-a-lecole/

L’école fait de la propagande contre les musulmans sous prétexte de lutte contre l’islamisme, l’intégrisme et le terrorisme.

https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/france-ecole-maison-separatisme-musulman-pretexte-remise-en-cause-droit-instruction-famille

Le gouvernement a placé la rentrée scolaire sous le signe de l’abaya, désignant une fois de plus du doigt les musulmans et contraignant sciemment à se ranger dans le camp des défenseurs de l’islam ou de leurs ennemis (nous ne sommes ni l’un ni l’autre) alors qu’elle est en réalité placée sous le signe du manque de personnels et de moyens, sous celui de la reprise du covid et de l’absence de mesures réelles pour protéger les enfants et les personnels.

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-eleves-portant-l-abaya-et-le-qamis-n-entreront-pas-en-classe-des-lundi-annonce-gabriel-attal-20230831

https://www.bfmtv.com/societe/education/pour-manuel-bompard-le-message-de-gabriel-attal-sur-l-abaya-ne-va-pas-faciliter-la-vie-des-chefs-d-etablissements_AV-202308310919.html

Toujours sous prétexte de lutte contre intégrisme et islamisme, l’école devient obligatoire et interdit quasi complètement l’école à la maison sous toutes ses formes et sauf des exceptions très encadrées.

https://www.lunion.fr/id196301/article/2020-10-06/aisne-ardennes-marne-pas-touche-mon-ecole-la-maison

Socialisme et éducation

https://www.marxists.org/francais/marx/works/00/enseignement/critique_enseignement.pdf

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article2909

https://www.matierevolution.org/spip.php?article3806

http://www.matierevolution.org/spip.php?page=calendrier&archives=2013-10-09

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article5538

https://www.matierevolution.fr/spip.php?article1395

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.