English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 16- EDITORIAUX DE LA VOIX DES TRAVAILLEURS > Le bloc impérialiste Chine/Russie

Le bloc impérialiste Chine/Russie

mercredi 18 janvier 2023, par Karob, Robert Paris

Edito

Qu’est-ce que le deuxième bloc impérialiste qui se fait autour de la Chine et la Russie contre le bloc autour des USA

Avertissement : certains groupes d’extrême gauche de pays riches « oublient » de combattre leur propre impérialisme (pourtant l’ennemi principal) et d’autres font semblant de ne pas voir que les puissances qui lui sont adverses sont elles aussi des impérialismes, niant ainsi les impérialismes chinois et russe !

Bien plus qu’à l’époque de la « guerre froide », on assiste à une opposition Est/Ouest. De nombreux pays orientaux sont unis pour la première fois historique comme Russie (et les républiques qui lui sont unies), Chine, Iran, Inde, Pakistan et Afghanistan !

En faisant exploser l’Union Européenne, en la divisant (notamment en appuyant la sortie de l’Angleterre, en poussant la Pologne contre l’Union Européenne et en menaçant de la marginalisation de l’Allemagne qui dirigeait autrefois l’Union), et en obligeant les « non alignés » à se ranger dans un camp ou un autre, les USA ont bipolarisé à nouveau le monde. Si le premier bloc impérialiste unit USA, Grande Bretagne, Japon, Australie, Canada, une partie de l’Europe, la Corée du Nord et Nouvelle Zélande, le second unit les pays de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) : Russie, Chine, Inde, Pakistan, Iran, Ouzbékistan, Kazakhstan, Kirghizistan, Turquie et Tadjikistan. Les pays membres de l’OCS représentent plus de 70 % du continent eurasiatique, environ 60 % de la population mondiale et 30 % du PIB mondial. L’OCS a déjà deux pays alliés qui se rapprochent : Turquie et Afghanistan… Et ce sont dix-huit pays et organisations internationales qui participeront au Forum de l’économie numérique de l’OCS. Les relations commerciales et militaires de ce bloc de l’Est sont en plein essor avec l’Arabie saoudite et le Brésil, renforçant encore ce bloc mondial.

Bien évidemment, l’essentiel dans ce « bloc de l’Est » est l’alliance Chine-Russie :

https://ras-nsa.ca/fr/le-partenaria...

Mais la surprise dans cette alliance est celle entre Chine et Inde ! https://www.lexpress.fr/actualites/...

Avec des exercices militaires communs :

https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifiqu...

Cela fait un bon moment que la Russie et la Chine se heurtent aux USA :

https://www.matierevolution.fr/spip...

Chine et Russie face aux USA :

https://www.matierevolution.fr/spip...

Il faut également parler d’une autre alliance qui concerne les alliés de la Russie et de la Chine, celle des BRICS :

https://fr.wikipedia.org/wiki/BRICS

Les BRICS se heurtent à la FED américaine :

http://www.matierevolution.fr/spip....

Avec, bien entendu, la monnaie des BRICS : https://lesfrancais.press/les-brics...

La riposte des Brics contre la Fed, une guerre économique entre les nouveaux impérialismes et les anciens :

http://www.matierevolution.fr/spip....

Des pays comme la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis refusent de sacrifier leurs intérêts sécuritaires12et de développement pour sanctionner la Russie :

https://legrandcontinent.eu/fr/2022...

Le bloc impérialiste Chine/Russie prend forme et a pour nom l’Organisation de Coopération de Shanghai :

http://www.matierevolution.fr/spip....

Poutine : « l’OCS est une alternative à la domination occidentale et à l’hégémonisme américain ».

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/...

Un sommet de l’OCS :

https://fr.news.yahoo.com/sommet-lo...

Qu’est-ce que l’OCS :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Organ...

L’Organisation de coopération de Shanghai et les intérêts russes :

https://www.cairn.info/revue-le-cou...

Le rôle actif de l’Ouzbékistan dans l’OCS :

https://www.latribune.fr/opinions/t...

Les perspectives de l’OCS :

https://cf2r.org/actualite/lorganis...

Le Forum de l’économie numérique de l’OCS :

http://french.china.org.cn/business...

L’OCS d’aujourd’hui est une réponse à la prééminence américaine. Le groupe de Shanghai a d’ailleurs refusé l’adhésion du Japon et des États-Unis.

https://www.leconomiste.eu/decrypta...

Le sommet de l’OCS face au bloc occidental :

https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifiqu...

La Chine soutient aussi économiquement la Russie :

https://www.lemonde.fr/internationa...

L’affrontement s’étend à l’ensemble de l’Asie, divisée en deux camps :

https://www.lemonde.fr/idees/articl...

Russie/Chine contre USA et aussi OCS contre OTAN :

https://www.geo.fr/geopolitique/ent...

L’extension du bloc lié à Russie/Chine est souvent sousestimée. Le poids comparé des deux blocs est saisissant : en population Chine plus Inde font autant que les Etats-Unis. En production industrielle, les deux blocs sont égaux : la Chine représente 28,4% de la production industrielle mondiale (et environ 4% pour ses alliés) contre 16,6% aux USA (plus autant pour le total de ses alliés)

Selon des statistiques officielles rapportées par l’agence de presse chinoise Xinhua, le PIB combiné des membres de l’OCS atteint 15 000 milliards de dollar et représente près de 32% du PIB mondial pour 50% de la population mondiale. Leurs échanges commerciaux totalisent 5 200 milliards de dollars.

L’affrontement actuel qui mobilise toute la planète a lieu entre deux blocs qui se réalise autour des plus grandes puissances impérialistes et capitalistes du monde. Le fait qu’il s’agisse une fois encore d’un affrontement Est/Ouest ou Occident/Orient amène à tort à le comparer à la guerre froide. Que les plus importantes puissances soient d’un côté Russie/Chine et de l’autre USA/Japon/Canada/Australie/Angleterre/Europe/Corée du Sud pousse également à cette fausse comparaison. En effet, il ne s’agit plus d’un bloc capitaliste contre un bloc qualifié trompeusement de communiste et réellement stalinien : les deux blocs sont dirigés par des pays capitalistes développés et impérialistes tous les deux. L’affrontement sera donc bel et bien inter-impérialiste. L’impérialisme n’est pour nous ni une injure, ni une accusation morale, ni un terme de dénonciation mais une expression scientifique utilisée notamment par Lénine et Trotsky pour qualifier un certain stade du capitalisme qui nécessite l’invasion de la planète, la conquête des marchés et des matières premières, la lutte violente et militaire prenant la suite de la lutte économique et sociale, violente elle aussi. Les pays qui suivent le bloc de la Chine et de la Russie n’a rien à voir ni avec le communisme, ni même avec le stalinisme même si on y trouve des pays dominés par la Russie ainsi que la Corée du Nord : on y trouve aussi l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan, la Turquie. La Russie et la Chine n’ont plus rien de commun avec ce qu’ils étaient au temps de la « guerre froide » contre les USA et l’Occident capitaliste. La Chine de Mao n’était pas encore un pays capitaliste développé et encore moins un impérialisme conquérant. La Russie de la guerre froide était bien plus sur la défensive que prête à conquérir le monde ou à faire partie d’un bloc qui le visait. Si les pays de l’Est faisaient partie du bloc, ce n’est pas en luttant contre les USA qu’ils avaient atteri dans le « Pacte de Varsovie » mais au contraire en luttant aux côtés des USA !

L’affrontement actuel est celui de deux blocs capitalistes aux intérêts opposés et ce sont ces intérêts économiques et géopolitiques qui amènent cette division en deux de l’économie mondiale.

Comme lors des deux premières guerres mondiales, la lutte armée généralisée à la planète se déclenchera en fonction du caractère brutal et irréversible de la chute économique mondiale et du caractère non moins irréversible des affrontements de classe qui en découleront.

Se refuser à reconnaître un des deux camps impérialistes revient à le soutenir. Or le prolétariat mondial est l’adversaire résolu de tous les impérialismes et, si les prolétaires ont d’abord à combattre l’impérialisme du bloc auquel leur pays appartient, ils ne doivent nullement soutenir l’autre camp impérialiste, fut-ce en passant sous silence ses buts, ses guerres, ses crimes, ses objectifs réels et les mensonges de ses déclarations autojustificatrices.

Le prolétariat a absolument besoin de se démarquer de tous les camps en présence de manière claire et nette et aussi absolument besoin de prendre conscience de la force que représente l’internationalisme face à la montée des nationalismes guerriers du monde capitaliste.

Les prolétaires n’ont pas pour ennemi l’un des camps impérialistes mais l’ensemble du monde capitaliste, y compris les « petits » pays capitalistes ! Ils déclarent la guerre sociale contre la guerre impérialiste et proclament la nécessité absolue d’une organisation internationale des prolétaires, organisation qui fonde sa politique sur la mise en place des comités de travailleurs et leur fédération à l’échelle nationale comme internationale en vue de la prise du pouvoir par le prolétariat révolutionnaire renversant l’ensemble de la classe capitaliste, saisissant tous ses biens sans indemnité ni rachat et l’expulsant de la direction politique de la société !

Sur l’impérialisme chinois

Les « nouvelles routes de la soie » de l’impérialisme chinois

http://www.matierevolution.fr/spip....

La Chine plus conquérante et plus capitaliste que jamais

https://www.matierevolution.fr/spip...

La Chine domine économiquement un monde capitaliste en déliquescence !

https://www.matierevolution.fr/spip...

La bourgeoisie européenne s’incline

https://www.matierevolution.fr/spip...

La Chine en crise

https://www.matierevolution.fr/spip...

L’avenir de la Chine est déterminé par le prolétariat

https://www.matierevolution.fr/spip...

Pourquoi la classe ouvrière de Chine fait trembler les classes possédantes ?

https://www.matierevolution.fr/spip...

Les États-Unis ouvrent la voie à une confrontation avec la Chine

http://www.matierevolution.fr/spip....

9 Messages de forum

  • Le bloc impérialiste Chine/Russie 18 janvier 06:16, par Florent

    L’armée américaine « prépare le terrain » pour la guerre avec la Chine

    https://www.wsws.org/fr/articles/20...

    Répondre à ce message

  • Le bloc impérialiste Chine/Russie 18 janvier 06:19, par alain

    L’Arabie saoudite pactise avec la Chine

    https://www.lemonde.fr/internationa...

    Répondre à ce message

  • Le bloc impérialiste Chine/Russie 18 janvier 06:20, par alain

    Lune de miel entre Turquie et Chine alors que les relations se dégradent entre OTAN et Turquie

    https://www.fmprc.gov.cn/fra/zxxx/2...

    Répondre à ce message

  • Le bloc impérialiste Chine/Russie 18 janvier 06:22, par Laurence

    Par contre, l’offensive des USA et du Japon envers l’Inde a fonctionné : Inde et Chine s’affrontent à nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le bloc impérialiste Chine/Russie 18 janvier 06:24, par Guillaume

    La Chine proclame qu’elle dominera le monde

    https://www.lefigaro.fr/internation...

    Répondre à ce message

  • Parmi les groupes qui nient le caractère impérialiste de la Russie, LO fait fort dans l’absurdité :

    dire que la Russie est impérialiste, renvoyer ainsi tous les États dos à dos, quelles que soient leur histoire et leur place dans l’économie mondiale, aboutit à dissimuler la responsabilité majeure du système impérialiste dans le chaos mondial.

    https://www.lutte-ouvriere.org/publ...

    Dire que les bombes russes sur l’Ukraine sont des bombes impérialistes, c’est “dissimuler la responsabilité majeure du système impérialiste” !

    Répondre à ce message

  • Le bloc impérialiste Chine/Russie 19 janvier 09:31, par Jefresi

    Manifestement, cet article est une tentative de réécriture de l’histoire. Prétendre que la Russie tsariste était un impérialisme est une vaste rigolade pour ceux qui se sont quelque peu intéressés à ce pays alors que les capitaux, britanniques, français et allemands, des vrais pays impérialistes d’alors, inondaient la Russie au cours du 19eme siècle et révolutionna les modes d’exploitations en Russie qui venait tout juste de sortir de l’esclavagisme moyenâgeux. Même fumier déversé pour la Chine féodale, traitée aujourd’hui d’impérialiste alors qu’elle fut soumise tout au long du 19eme siècle au harcèlement des impérialistes européens, est tout autant de la prêche faisandée nauséabonde provenant des révisionnistes brunâtres. La théorie des blocs en usage après la seconde guerre, lors de la guerre dite froide, avait pour fonction de masquer que les armistices des premières guerres mondiales n’instauraient pas la paix, mais la guerre larvée permanente sous la conduite des impérialistes européens, mais surtout américains, dans la lutte implacable inter-impérialiste à redessiner en permanence leurs zones d’influences. Théorie des blocs arrivés à son terme à la chute de l’URSS qui autorisa l’extension, à la planète entière, et même au-delà, de tous les privilèges de l’impérialisme dominant au profit des seuls Etats-Unis. La relance actuelle d’une théorie de blocs à la faveur de la nouvelle guerre en Europe n’a qu’une fonction, d’étendre la guerre au continent, voire plus, afin de détruire non seulement la jacasserie européenne, mais les états la composant. La Yougoslavie inaugura la nouvelle ère, dorénavant suivie par l’état croupion de l’Ukraine. L’impérialisme n’a pas changé de nature, mais il meurt.

    Répondre à ce message

  • Le bloc impérialiste Chine/Russie 1er février 07:25, par Robert

    La Chine demande aux États-Unis d’arrêter les livraisons d’armes à l’Ukraine

    https://fr.yahoo.com/news/chine-dem...

    La guerre mondiale se profile…

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0