English German Espagnol Portugese Chinese Japanese Arab Rusian Italian Norvegian Dutch Hebrew Polish Turkish Hindi
Accueil du site > 01 - Livre Un : PHILOSOPHIE > LIVRE UN - Chapitre 09 : L’image du chaos déterministe > La convergence de structures physiquement indépendantes : des neurones à la (...)

La convergence de structures physiquement indépendantes : des neurones à la structure de l’Univers

jeudi 19 janvier 2023, par Robert Paris

La convergence de structures physiquement indépendantes : des neurones à la structure de l’Univers

"De nos jours, la matière n’est pas distribuée uniformément partout dans l’espace, mais est arrangée au lieu de cela dans un complexe "tissu cosmique” de filaments et de murs délimitant des bulles de vide. Des régions avec des concentrations élevées de galaxies sont connues comme des amas de galaxies tandis que des régions de faible densité sont dénommées vides. Cette distribution non homogène de matière est appelée la distribution à Grande Echelle de l’Univers. Lorsque l’Univers est considéré dans son ensemble cette distribution a une apparence similaire au réseau de neurones du cerveau." PGJ Astronomie

A gauche la structure neuronale et à droite la structure matérielle de l’Univers

Les neurones ont la même structure que l’Univers

Le cerveau humain ressemble étrangement à l’Univers

L’univers structuré comme un gigantesque réseau neuromorphique galactique

La structure de l’univers ressemble de façon troublante à celle du cerveau humain

Le neurone, la cellule nerveuse : une fractale

Le neurone, la cellule nerveuse : une fractale

Discontinuité de l’univers et structures hiérarchiques

De l’astrophysique à la microphysique, ou la rétroaction d’échelle

Les bulles de vide et la matière

Univers fractal

La relativité d’échelle de Laurent Nottale et le vivant

Des exemples de chaos déterministe dans les systèmes amortis entretenus

L’universalité des fractales

Le cerveau, comme système critique auto-organisé

Le cerveau humain présente bien des similitudes avec… l’Univers

Les structures de l’Univers et du cerveau humain se révèlent étonnamment similaires

Cascades de structures dissipatives

La théorie du chaos

La convergence des modularités structurelles et fonctionnelles des systèmes complexes

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0